13/05/2007

Louis Michel est de retour...

Il n'a pas pu s'en empêcher, l'odeur des marchés lui manquait, il en avait encore envie: de serrer des pinces, d'embrasser des moutards et par dessus tout de convaincre: que le MR, ce n'est pas le parti des seuls rupins, que le libéralisme social est un véritable courant de pensée populaire dans lequel tous peuvent se retrouver!!!

 

050501_photo_de_la_semaine

Hervé Jamar, Louis Michel et son épouse

 

Le chef du MR, aujourd'hui c'est Didier Reynders.  Comme président, il a en quelques mois rouvert le débat, apaisé les tensions, allégé ses structures,  doté celui-ci d'un centre d'étude fonctionnel, rajeuni les cadres, modernisé sa communication et déménagé dans un immeuble moderne...  C'était nécessaire et c'est un succès considérable.  Ce parti est en ordre de marche pour constituer aujourd'hui une vraie alternative au PS et c'est son oeuvre!!!  Si cette campagne est un succès, ce sera son succès!!!

 

Maintenant toutes les énergies disponibles sont sur le pont pour ce combat électoral...dans son interview du "Soir", il est clair que Louis Michel va faire une vraie campagne!!!  Pour l'avoir vu à l'oeuvre, cela va déménager, il va en faire des voix...  Il a tout mes encouragements!!!  Son objectif est de récolter 100 000 voix, ce n'est pas rien même pour lui qui en a déjà eu plus de 400 000.

 

Si ces deux là s'entendent bien, la victoire est au bout du chemin...et pourquoi pas même une place de premier ministre.  Le MR est le seul parti politique belge a pouvoir présenter deux candidats de valeur à la fonction, n'est-ce pas une chance extraordinaire?  Car si nous écoutons bien ce que nous dit le nord du pays au cours de cette campagne, c'est principalement qu'ils en ont assez de la mauvaise gestion du sud, que les scandales doivent cesser, que l'état PS a causé assez de torts...  Un changement du centre de gravité en Wallonie serait l'élément neuf de ce scrutin, cela donnerait le pouvoir d'initiative au MR et dans ce cas tout est possible!!!  Pour cela, il faut aller au combat là où l'exaspération est la plus forte sur les marchés de Charleroi et de Liège, là où le système socialiste a causé le plus de dommage, c'est là qu'il faut gagner ce petit siège qui pourrait tout changer!!! 

 

Commentaires

. ET MERDE LE PERE DU FILS EST LA....BANDE D'ENFOIRES....vous l'aurez dans cul comme les les socialistes...bandes de magouilleurs....

Écrit par : . | 13/05/2007

Le retour de Louis Michel... Au cas où Louis Michel déciderait de continuer à pratiquer la politique nationale, l'Europe devra patienter un peu avant de connaître son nouveau Commissaire belge. En effet, l'instance qui nomme ledit commissaire est le Gouvernement fédéral. Etant donné qu'il faudra attendre l'information puis la formation du nouveau Gouvernement post-10 juin 2007, on peut aspirer à connaître le nouveau nom début du mois d'août au minimum. Et on pourra dire merci au papa du roquet de Wavre d'avoir bien ralenti la bonne marche européenne, tout cela parce qu'il veut rester la belle-mère à Didjé !!!

Écrit par : Michaël HENEN | 21/05/2007

Louis Michel : le retour... 100000 voix : même si ce n'est pas rien, c'est surtout un plafond plus que raisonnable afin de permettre au papounet du Roquet de Wavre de pouvoir revenir aux affaires et redevenir la belle-mère des Réformateurs, à défaut de redevenir le patriarche.

Le plus grave, au cas où il serait élu et qu'il assumerait son mandat, c'est que son retour risque bien de paralyser l'administration européenne pour un moment. En effet, c'est le nouveau Gouvernement fédéral post-10 juin qui devra, le cas échéant, nommer son remplaçant. Etant donné qu'il est notoire que l'information puis la formation d'un gouvernement fédéral prend au bas mot un mois et demi, on ne connaîtra vraisemblablement celui-ci que début août. Jose Manuel sera content...

Écrit par : Michaël HENEN | 21/05/2007

Louis Michel : le retour (bis) Nom di dju ! Le site a déconné. Désolé de m'être répété : je n'en peux fichtre rien !!!

Écrit par : Michaël HENEN | 21/05/2007

Louis Michel : le pantin Michaël,

C’est faire beaucoup trop d’honneur à Louis Michel que de prétendre qu’au cas où il serait élu le 10 juin et qu’il acceptait de revenir aux affaires belges, big loulou risquerait de paralyser l’administration européenne ! : - )

Il n’a jamais été que « fourgué » par le MR sur la voie de garage européenne pour ne pas faire trop d’ombre à « dieu » mais il n’est jamais là-bas qu’un pion parmi les 26 autres commissaires européens ! Et encore, on lui a attribué un rôle plus représentatif qu’autre chose. Histoire de l’occuper un peu sans risque jusqu’à sa pension tout en lui octroyant un salaire plus qu’attractif… : - )

De toute façon, le scénario est connu : il va revenir le temps de rafler 100 ou 200.000 voix histoire d’aider le MR à ne pas couler puis il retournera d’où il vient. Tu vois, ça c’est le degré zéro de la politique : -) De là à dire que le MR l'utilise encore une fois comme il a utilisé d'autres marrionnettes....

Tiens, on ne voit plus Phil ! Lui qui est toujours le premier à critiquer la Wallonie et sa prétendue inertie, on ne l’a nullement entendu sur la possible (probable ?) réouverture de la phase à chaud chez Arcelor-Mittal… A priori, n’est-ce pas une bonne nouvelle ?.... : - )

Aguesse que je ne connais pas semble avoir un sens de l’humour développé : il semble donc dire que le Cdh, Ecolo et …. le MR sont des partis démocratiques !? Tu veux me faire avaler mon cigare Aguesse ? : - )

Écrit par : Le liégeois | 21/05/2007

Les commentaires sont fermés.