12/06/2007

Didier Reynders, premier ministre...

Dans l'efferescence du scrutin, personne ne semble avoir remarqué que pour la première fois depuis des décennies...un wallon peut devenir premier ministre.

Je m'explique:

1. Didier Reynders est vraiment bilingue, depuis peu mais il l'est vraiment...il est notamment capable de tenir un discours sans note en néerlandais, de répondre aux questions des journalistes, etc...


2. La famille libérale est la première famille politique du pays (41 sièges) et au sein de cette famille le MR a, pour la première fois, le leadership sur l'Open VLD. Le MR est clairement l'un des gagnants de l'élection, tandis que l' Open VLD a reculé.


3. Didier Reynders est populaire dans les deux communautés et a soigné son image de premier ministrable en se rendant beaucoup en Flandres ces douze derniers mois, en apparaissant beaucoup dans les médias flamands et en flamand, sans sous-titre.


4. Il vient de réussir l'exploit historique de mener le MR au leadership Wallon en renversant celui du tout-puissant PS, aux commandes de la Wallonie depuis des temps immémoriaux.


5. Yves Leterme, son principal concurrent, est certes populaire en Flandres mais très très impopulaire en Wallonie.


6. Les francophones de ce pays n'ont plus eu de premier ministre depuis Leburton, en 1974, et encore il n'a exercé cette fonction que quelques mois!!!

 

7.  Le critère du nombre de voix de préférence, avancé par Leterme, me semble tout à fait inopérant...L'admettre, ce serait interdire pour de bon tout ministre francophone et puis Didier Reynders ne se présentait pas au sénat mais à la chambre.

Qu'en pensez-vous?

17:20 Écrit par Philip Hermann dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : didier reynders, premier ministre, mr, leterme |  Facebook |

Commentaires

J'aimerais également avoir un premier ministre francophone et Didier Reynders me semble tout à fait compétent pour la fonction. Certes, le MR est l'un des grands gagnants et la comparaison du nombre de voix entre Yves Leterme au Sénat et Didier Reynders à la Chambre n'est pas pertinente. Mais il faut reconnaître que le CD&V est le parti qui a le plus de sièges au Parlement et qu'il est considéré comme le grand gagnant de ces élections. En tant que démocrate, il me semble donc logique que ce soit Yves Leterme qui devienne premier ministre, même si je ne l'apprécie pas beaucoup. Pour moi, l'important n'est pas d'avoir un premier ministre francophone, mais que le MR et le CDH (avec ou sans Ecolo) parviennent à éviter le dépeçage de l'Etat fédéral et à un instaurer une circonscription nationale qui permettrait de diminuer les querelles communautaires.

Écrit par : Un petit Belge | 12/06/2007

Mais il a un gros problème pour pouvoir être le + haut représentant politique belge ! ...

Je ne vais pas insister encore une fois mais bon de toute façon, le risque d'avoir un premier ministre anti-démocrate pour la première fois de l'histoire de la Belgique est assez faible :-)

Écrit par : Le liégeois | 12/06/2007

@ petit belge Je dois reconnaître que je ne serai pas choqué outre mesure moi non plus que Yves Leterme soit nommé premier ministre, ce que je tente simplement de faire remarquer dans ce post, c'est que nous assistons à un verrouillage de la fonction de premier ministre dans le camp flamand, ce qui dans un système fédéral bien compris, ne me semble pas sain.

Calculer comme le fait Leterme en nombre de voix ou en nombre de députés d'un parti, voire d'un cartel, me semble singulièrement limiter les chances d'un francophone d'accéder un jour à la fonction. Le nombre de sièges, réservés aux partis flamands étant plus élevés que celui réservé aux francophones.

Présenter cela comme un usage voire pire une évidence, comme le fait, Yves Leterme me semble outrancier.

Maintenant je vous rejoins sur le fait que le plus important, ce n'est pas pour l'heure de désigner les hommes mais plutôt de s'accorder sur un programme de gouvernement...

Écrit par : Philip Hermann | 12/06/2007

Notre Souverain a nommé aujourd'hui même Didier Reynders comme informateur : voici la seule chose dont l'on peut être certains à l'heure actuelle.
Tout juste peut-on en conclure, non pas définitivement certes mais tout de même, qu'il est pratiquement exclus qu'un membre de la famille libérale deviendra Premier Ministre.

Pourtant, en faisant les comptes, on peut analyser de la façon suivante : la famille libérale, en termes de sièges, est la plus forte à la Chambre. Au Sénat, ils partagent la première place du podium avec la famille sociale-chrétienne, si on peut encore l'appeler ainsi, vu le changement de dénomination de l'ancien PSC et du mouvement nationaliste N-VA qui colle aux basques de l'ex-CVP et de Leterme.

Le fait d'avoir accepté ce poste d'informateur équivaut à donner le fauteuil de Premier Ministre à Leterme et constituerait donc la première des concessions au niveau francophone, mais plus spécialement libéral.

Et, soyons clairs, la solidarité flamande, qui n'existe quasi pas du côté francophone, poussera les représentants du faussement " Open " VLD - je sais, je me répète - à privilégier la solution Leterme plutôt que Reynders. Ce commentaire s'adresse à ceux, dont beaucoup de membres du Mouvement Réformateur, qui pensent encore naïvement qu'une entente libérale " à la Verhofstadt " pourrait prendre le pas sur une solidarité communutaire.

De toutes manières, en ce qui me concerne personnellement, aucune des deux personnalités ne me conviendrait en tant que Premier Ministre.

Yves Leterme, comme il l'a déjà signalé, est dans l'obligation de mettre les exigences de la N-VA sur la table, c'est-à-dire la régionalisation à outrance de toutes les compétences dévolues au niveau fédéral. Sans compter que la Belgique se retrouvera, dans un attelage " orange bleue ", encore plus à droite que notre voisine hexagonale.

Didier Reynders, s'il veut devenir Premier Ministre, devra à coup sûr, lâcher du lest au niveau communautaire. Et persiste et signe dans les médias (voir Le Soir du 13 juin 2007) : il veut le PS dans l'opposition aux prochaines élections régionales (en 2009). J'appelle cela de l'acharnement, et certainement pas thérapeutique.

Écrit par : Michaël HENEN | 14/06/2007

La technique de la campagne du MR (inspirée des campagnes de Sarkozy et Bush) est très simple :

- discréditer les adversaires et leur action en n'hésitant pas à utiliser le mensonge

- attaquer toute proposition positive

- se profiler avec des choses simples : la fiscalité (et on sait malheureusement ce qu'il en est réellement)

- essayer de trouver partout des problèmes.

Bref la scandalite permanente... Et ça c'est le degré zéro de politique, l'immoralité portée au rang de vertu !

Mais encore une fois, quand on n'a pas de programme et qu'on est obligé pour équlibrer son budget de piller véritablemenet le patrimoine immobilier de l'Etat (près de 100 bâtiments vendus en 2 ans !)... ça en dit long sur une certaine incompétence qu'on essaie de masquer comme on peut....

Écrit par : Le liégeois | 18/06/2007

L'omerta PS Mais enfin le Liégeois, les scandales, ce ne sont pas les mandataires MR, qui les ont inventés...c'est la justice, qui a simplement poursuivi son travail en continuant à inculper les fautifs de Charleroi... La méthode des PV du conseil échevinal sur feuilles volantes, permettent des abus, des passe-droits et des malversations importantes(par exemple la passation de marchés publics en coulisse et sans respect des procédures d'appel d'offre, etc)...Cela peut sembler anodin au profane et pourtant cela fausse toutes les règles du jeu démocratique!!!

C'est la justice qui s'est invité à ces élections et je trouve pour ma part que le MR est resté très digne dans sa campagne en permettant la poursuite du débat d'idées alors que dans certains pays (comme aux USA ou en France, par exemple) de tels faits se seraient imposés sur tout autre débat!!! Notre système proportionnel a singulièrement atténué l'exploitation politique qui aurait pu être faite de tels faits...aucun parti ne peut gouverner seul dans notre pays...il faut donc toujours ménager de potentiels partenaires.

Diminuer les prélévements sur les bas salaires afin d'augmenter le salaire poche et ainsi augmenter le différentiel entre les revenus des allocataires sociaux et les bas salaires, n'est pas un artifice électoral mais une véritable réforme de nature à restaurer l'économie de ce pays, à stimuler les activités économiques et la croissance. L'idée principale étant que si plus de gens travaillent, plus de gens consommeront et cotiseront, tandis que les dépenses de l'état fonderont. De la même manière, faire le pari qu'en diminuant les prélévements sur les entreprises et en alignant ceux-ci sur ceux de nos concurrents européens, permettra de manière quasi certaine de refaire de nos régions des terres d'investissements attractives pour des investisseurs étrangers, ce sont des recettes qui ont toutes prouvé leur efficacité ailleurs, pourquoi ne marcheraient-elles pas chez nous???

En permettant au PS d'aller se ressourcer dans l'opposition, ces élections permettront également de mettre en oeuvre d'autres recettes que les recettes collectivistes, qui sont d'ailleurs en déclin partout en Europe. Espérons que la rénovation du PS ira vers moins de dogmatisme idéologique et permettra à des courants plus pragmatique et plus volontariste de s'exprimer dans ce parti également.

Enfin le bien-fondé des ventes d'immeuble est un exemple caractéristique de position de gauche dogmatique. Si nous analysons les faits sans oeillère, ces ventes permettront surtout à des entreprises dont c'est le métier de gérer ce patrimoine de manière optimale...saviez vous que ces gestionnaires immobiliers amortissent leur patrimoine sur 30 ans, c'est à dire qu'après 30 ans, un immeuble conserve une valeur résiduelle comptable de 0 dans leurs comptes et que des provisions ont été accumulées afin d'entreprendre d'utiles travaux de rénovation et d'entretien...Quand nous constatons l'état général de délabrement des bâtiments publics en Belgique, il est évident que ce n'est pas ce qui se pratique actuellement!!!

Ces opérations pourraient paraître criticables si le produit de ces ventes avaient été affecté à la mise en équilibre des dépenses primaires de l'état (frais de fonctionnement) mais elles ont été affecté à la réduction de notre endettement collectif...ce qui permettra de retrouver plus rapidement encore des marges budgétaires par la suite...Ces opérations vont donc dans le bon sens.

Écrit par : Philip Hermann | 18/06/2007

Prendriez-vous exemple sur l'arrogance de dieu ? Parler d'omerta quand on est MR, ca a de quoi faire s'esclaffer...

Les scandales, ce ne sont pas les mandataires MR qui les ont inventé ? A voir ça !! Je ne vois pas ce qui vous permet d’affirment cela avec tant de certitude ?! En général, c’est le fric qui conduit aux abus et que je sache le fric, on sait où il se trouve en général… mais c’est vrai que maintenant que Reynders a légalisé toute une série de fraudes….

C’est la justice carolo qui les a juste poursuivi en faisant son travail ? Exact. Dommage que la justice ne soit pas la même pour tous les belges et tous les hommes politiques… Mais encore une fois, quand on a « placé ses gens » dans toutes les composantes de ce qui devrait représenter la démocratie…

En reparlant du problème carolo, c’est tout un parti que vous essayer de diaboliser pour un problème isolé … Est-ce que moi je diabolise tout le MR pour les délits Reynders, Ducarme, Cahay et consorts ? …

Dire que le MR est resté très digne dans cette campagne est de la pure et idiote provocation !! Oui de la pure provocation !Le MR a justement refusé le débat d’idées pour s’attaquer aux personnes et rien qu’aux personnes !Voilà la vérité ! Vraiment indigne quand on sait que le MR et le plus nauséabon de ses représentants se sont livrés à des attaques en règle sous la ceinture. Vraiment ce qu’il y a de plus répugnant chez l’être humain ! Quand on n’a même pas ces valeurs, on est vraiment plus un homme mais une lapette pour moi ! Et le fait que vous trouviez ça normal en dirait-il long sur vos propres valeurs ?....

Et quand vous parler de la réforme fiscale, une fois de plus vous mentez ! Purement et simplement parce que cette réforme n’a en rien (je dis bien en rien !) améliorer le revenu des bas et moyens revenus ! (j’en sais qqch). Pire, depuis que le rupin est aux finances, la pression fiscale (mais savez vous seulement ce que signifie ce terme ?!) au augmenté !!!! Oui augmenté. Et ce ne sont pas les mensonges et l’intox propagandiste qui me feront changé d’avis.

Quand vous parlez des ventes d’immeubles, là encore Reynders a privilégié une vue à très court terme (la spécialité libérale) et a agis en mauvais gestionnaire et en mauvais père de famille ! En tout cas, si vous gérer vos affaires comme ça, je ne vous prédis rien de bon ! : -)

Que le PS se ressource dans l’opposition comme vous dites ne me fait ni chaud ni froid. Mais laisser la droite extrême gèrer le pays avec un Cdh qui a pris l’habitude de se prostituer, c’est un danger incommensurable pour la démocratie !

Écrit par : Le liégeois | 18/06/2007

Du calme... Vous allez nous faire un infar...

Nous sortons d'un état PS omnipotent, qui avait réussi à teindre en rouge la planète bleue, qui a placé ses hommes dans toute les administrations selon la clé de répartition 2/3 PS, 1/3 PSC...Ces faits sont reconnu de tous sauf du Liégeois, qui voit partout l'omnipotence du MR... On croit réver!!!

Votre mauvaise foi légendaire vous aveugle-t-elle au point que vous ne vous aperceviez même plus des innombrables amalgames et des non moins nombreux anathèmes, prononcés à l'encontre de tout ce que le MR peut compter de mandataires, de militants voire de simples sympathisants.

J'en suis mort de rire!!!

Écrit par : Philip Hermann | 18/06/2007

Du calme ? Difficile quand on lutte contre les extrémismes et pour plus de démocratie... IL y a parfois de quoi perdre son calme devant tant de provocation et de négation de toute une série de réalités ! Mais pour les voir, encore faut-il vivre dans cette réalité et vouloir ouvrir les yeux ... Ne dit-on pas qu'il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir...

En ce qui concerne la mauvaise foi, c'est l'argument-type, tellement plus facile à utiliser que de se remettre en question ne fut-ce que de temps en temps !
Vous dites dites ainsi : "ces faits sont reconnus de tous sauf du liégeois". Mais qui sont donc ces "tous" à part des sympathisants MR ??

Et bien je suis bien content que vous vous amusiez de mes remarques. A défaut d'en comprenfdre le sens, c'est déjà ça, je vous divertis !

Ainsi, le PS aurait placé "ses gens" dans toutes les administrations ?? Mdr ! Etrange quand même : moi, au contraire de vous, je suis sur le terrain de cette administration et je ne remarque absolument rien de cela !! Cherchez l'erreur !

Et si je fais usage d'anathèmes à l'encore du MR (je le revendique en effet) c'est juste pour attire l'attention de ne fut-ce que de quelques-uns vis-à-vis des pratiques et de l'idéologie d'un parti extrémiste qui va imanquablement nous ramener à une lutte des classes et à moins de démocratie encore ...

Écrit par : Le liégeois | 19/06/2007

Peut être va-t-il y arriver... Mais à quel prix?
Au lieu de se battre pour la walonnie et la Belgique, vous messieurs les politiciens vous vous disputez pour avoir la meilleur place. Qu'advient il de nous? Y pensez vous encore de temps en temps dans votre emploi du temps si chargez à la conquête du pouvoir?

Écrit par : Jean-Louis | 04/12/2007

La politique... est certainement aussi une conquète du pouvoir, par le biais d'élections...c'est sûr. Cela prend du temps et de l'énergie, c'est certain. Le pouvoir pour le pouvoir, c'est évidemment idiot, cela peut parfois être pire: le pouvoir pour s'en mettre plein les poches!!!

Maintenant, dans la plupart des cas, le pouvoir sert avant tout à mettre en place des mesures que l'on croit utile pour la population....et cela est très respectable.

Écrit par : Philip Hermann | 04/12/2007

Le pouvoir pour le pouvoir.... Le pouvoir pour le pouvoir est évidement idiot Phil ? Cool ! Une fois n’est pas coutume, je suis tout à fait d’accord avec vous !!! Merci alors de relayer cette vision des choses avenue de la Toison d'or à Bruxelles car de toute évidence peu d’hommes politiques partagent cette vision des choses ou alors oublient de mettre cette belle théorie en pratique ! :-)

Et le pouvoir pour le pouvoir en plus afin de s'en mettre plein les poches vous appelez cela comment en fait ? Allez, cherchez bien, en 2 lettres ...LOL …

« Maintenant, dans la plupart des cas, le pouvoir sert avant tout à mettre en place des mesures que l'on croit utile pour la population....et cela est très respectable. » nous dites-vous…
Quelle belle, respectable et juste vision des choses mon cher ! Donc tout à fait d’accord avec vous sur ce point mais quand et par qui cette forme de pouvoir idéale est-elle encore exercée à l’heure actuelle ?
Quand les hommes politiques donnent-ils encore l’impression d’être utiles pour la population ? Quand en donnent-il encore ne fut-ce que l’illusion ? Je ne vais même pas vous donner ma réponse. Je vous conseillerais juste d’interroger les gens de la rue sur le sujet…

Je ne voudrais pas dresser une fois encore un portrait que vous trouverez trop négatif voire poujadiste, et toutes les conneries habituelles du même genre mais pensez-vous vraiment que ce à quoi nous assistons depuis 6 mois de la part des hommes politiques de l’orange bleue est de nature à attirer le respect de la population ?.... A méditer…

Écrit par : Le liégeois | 05/12/2007

Les commentaires sont fermés.