06/08/2007

Lettre à nos compatriotes flamands

Ce week-end, j'ai voulu réagir à la charge de Jean-Luc Dehaene contre les francophones dans le journal "Le Soir" en rédigeant un message sur le forum du "Standaard".

 

"Enkelen dagen geleden ben ik bijzonder kwaad geworden tijdens het lezen van een interview van oud-premier en sinds kort ook ex-burgemeester Jean-Luc Dehaene in Le Soir (DS 5 augustus).  Wij, franstaligen, zijn het beu dat de vlamingen ons zonder ophouden zaken verwijten die meer dan zeventig jaar geleden gebeurd zijn.  Ik voel me ook niet verantwoordelijk voor de nederlaag van Napoleon in Waterloo.

 

De verkiezingen van 10 juni hebben voor de eerst keer in meer dan vijftig jaar een nieuwe partij (MR) aan de macht gebracht in Wallonië.  De schandalen van de PS zijn eindelijk gerechtelijk vervolg.  Wij hebben voor het eerst een echt kans om onze problemen op te lossen.

 

Maar dat is toch niet voldoende voor onze vlaamse landgenoten...  Ze willen nog een staatshervorming, zelfs als er geen meerderheid bestaat om die te verwezenlijken.  Onze grondwet waarborgt onze belangen!  De propaganda van Vlaamse activisten kan leiden tot een splitsing van België, maar van een ding kunnen jullie zeker zijn: dat zal jullie meer kosten dan jullie denken.  Jullie zullen als de vragende partij beschouwd worden, Brussel is franstalig en zal dat blijven, meer dan 200 000 Vlaamse ambtenaren zullen hun baan mettertijd verliezen.  Want als het Nederland niet langer noodzakelijk is in Brussel, kunnen Franstaligen hen eenvoudig vervangen.

 

De Belgische staatsschuld zal jullie ook meer kosten dan jullie denken.  Een confederatie zal nooit aanvaardbaar zijn voor de Franstaligen.  Als elke vorm van solidariteit verdwijnt, is de sheiding onvermijdelijk.  Ik ben er trots op Belg te zijn, ik denk zelfs dat wij veel kunnen leren van onze Vlaamse landgenoten, maar trop is te veel!"

 

Ce message a été sélectionné et publié comme la lettre du jour par la rédaction du Standaard  et nourrit pas mal de réactions diverses sur le forum de ce journal.  C'est mon prof de néerlandais qui serait content. 

 

Pour ceux qui ne comprennent pas le néerlandais, en voici la traduction:

 

"Il ya quelques jours, je me suis beaucoup énervé à la lecture de l'interview de l'ex-premier ministre et depuis peu ex-bourgmestre Jean-Luc Dehaene dans Le Soir.  Nous, les francophones, en avons marre de nous voir reprocher des faits qui se sont déroulés il y a plus de 70 ans.  Je ne me sens pas responsable non plus de la défaite de Napoléon à Waterloo.

 

Les élections du 10 juin ont pour la première fois depuis 50 ans porté au pouvoir en Wallonie un nouveau parti (MR).  Les scandales du PS sont enfin poursuivis par la justice.  Pour la première fois, nous avons une vraie chance de pouvoir solutionner nos problèmes.

 

Mais ce n'est pas suffisant pour nos compatriotes flamands.  Ils veulent encore une réforme de l'état, même si il n'existe pas de majorité pour y parvenir.  Notre constitution garantit nos intérêts!  La propagande des activistes flamands peut mener à une scission de la Belgique, mais vous pouvez être sûr d'une chose: cela va vous coûter plus cher que vous le croyez.  Vous serez considéré comme la partie demanderesse, Bruxelles est francophone et le restera, plus de 200 000 fonctionaires flamands perdront leur emploi dans l'aventure.  En effet, si le néerlandais n'est plus indispensable à Bruxelles, les francophones pourront aisément les remplacer.

 

La dette de l'état va également vous coûter plus cher que vous ne le pensez.  Une confédération ne sera jamais acceptable pour les francophones.  Si toutes les formes de solidarité disparaissent, alors la séparation est inévitable.  Je suis fier d'être Belge, je pense même que nous avons beaucoup à apprendre de nos compatriotes flamands, mais trop, c'est trop!"

 

 

Commentaires

très bonne réponse !
si on pouvais remplacer les fonctionnaires flamands à bruxelles, j'aurai peut etre une chance de trouver un travail après 2 diplomes et 6 ans d'études.

c'est vrai que la flandre a tout à perdre, d'ailleurs l'europe a deja affirmé qu'elle ne reconnaitra jamais la flandre comme un état..

Écrit par : François | 06/08/2007

Les vlaams mettent la pression .... Moi ce qui m'émerve, c'est que la Flandres ait auto-proclamé Bruxelles, ville francophone, comme étant sa capitale.

En terme de provocation, on peut difficilement faire mieux (ou pire plutôt).

C'est un peu comme si la Wallonie proclamait Hasselt comme étant sa capitale... :-)

Écrit par : Le liégeois | 06/08/2007

Effectivement... Il faut arrêter de croire que toute scission serait obligatoirement un cataclysme pour les francophones, d'abord parce que ça ne nous aide pas à résister aux intimidations flamandes et ensuite parce que rien ne prouve au contraire que nous ne pourrions pas prendre notre destin en main avec succès. D'autres régions ont également assuré leur reconversion économique, nous devons croire en nos chances.

Du point de vue de l'organisation judiciaire, il y aurait beaucoup à dire sur le mauvais fonctionnement de la justice bruxelloise, (dont les lenteurs sont invraissemblable suite à des difficultés de recrutement) qui semble faire primer le seul critère de la connaissance des langues en imposant un bilinguisme parfait sur l'efficacité puisqu'il ne concerne qu'un nombre très limité d'affaires, vu le nombre de francophones vivant dans cet arrondissement judiciaire... Il paraitraît que ce dossier serait sur la table des négociations.

Si Leterme veut nous prouver sa bonne foi, lorsqu'il nous dit que le seul but de ses revendications communautaires sont plus d'efficacité et de goed bestuur...il peut nous le prouver!!!

Tiens, le Liégeois...voilà un sujet sur lequel pour une fois nous pourrions être d'accord...sur la productivité du travailleur belge également et il s'agit évidement là d'une raison d'espérer.

Écrit par : Philip Hermann | 07/08/2007

Nos messages se sont croisés... ... mais cela ne m'en dit toujours pas plus sur vos intentions... :-)

Enterrons-nous la hache de guerre... bien que dans mon cas, je ne l'ai jamais déterrée ! ... en tout cas pas à votre encontre personnelle...

Écrit par : Le liégeois | 07/08/2007

Pas de poursuite... pour le moment, mais très sincèrement vos démélés avec la justice Liégeoise ne m intéresse guère, vu que je ne sais strictement rien de vous en vertu de votre anonymat!!!

Par nature volontariste, je dois avouer que je préfère croire que notre système judiciaire et démocratique fonctionne. Il est lent, on pourrait l informatiser, etc, etc...mais il est également contrôlé par des médias indépendants qui ne manquent pas de dénoncer et de mettre en lumière ce qui doit l être.

Écrit par : Philip Hermann | 07/08/2007

Repartons-nous sur de bonnes bases ?.... :-) Mon cher Phil,

Sachez quand même que je n'ai exposé ici mes "démêlés" avec la justice que et uniquement (!) parce qu’un des intervenants trouvait mes propos peu étayés et ne reposant sur rien. C’est donc l’unique raison pour laquelle je les ai relaté puisque j’avais toujours refusé de le faire jusqu’à présent. Et sur ce, un autre intervenant est venu lui aussi exposer une affaire que j’avoue je ne connaissais pas ! (Ceci dit en passant, avec mon avis avocat, nous avons été revérifier la notion de calomnie, d’outrage, … et nos propos n’entrent dans aucun de ces cadres ni même dans un autre cadre répréhensible et à ce sujet j'étais assez serein). Mais bon, je n’ai aucune intention de polémiquer à nouveau sur le sujet.

Si je reste anonyme, c’est pour une raison que j’ai déjà plusieurs fois exposé ici et qui me semblait assez compréhensible (et ce n’est pourtant pas l’envie qui manque croyez-moi). Je ne suis pas un homme politique moi et j’avoue que je n’ai en effet pas exactement la même confiance que vous en notre institution judiciaire que moi aussi je respecte totalement en tant qu’institution (le contraire serait étonnant vu la nature de mon blog) même si j’avoue que ce n’est pas le cas pour certains membres représentant cette institution.

C’est vrai que certains médias indépendants (mais ils ne le sont pas tous convenez-en quand même…Assez étrangement, le MR lui-même s’en est plaint tant de la part de la RTBF que de RTL) ne manquent pas de dénoncer certains dysfonctionnement quand ils sont au courant (et ils l’ont fait tant pour les faits que vous dénoncez que pour ceux que j’ai dénoncé mais de plus petites affaires concernant des anonymes sont souvent oubliées et traitées avec moins de vigilance). Cela ne nous empêche cependant pas comme simples citoyens de rester vigilants. C’est plutôt sain de garder notre esprit critique en éveil je pense.

En ce qui me concerne, je vous avoue que la nature de nos échanges commençait fameusement à me fatiguer et que je ne suis pas mécontent que la pression semble retomber quelque peu. Mais sachez aussi que certains de vos propos m’ont fait bondir et que ma nature entière me permettait difficilement de ne pas réagir.

Je vous propose donc de repartir sur de « bonnes bases » en essayant d’éviter autant que possible les sujets qui fâchent entre nous même s’il faut bien l’avouer : nous avons une vision fort différente de la société et de la façon de la faire fonctionner dans bien des domaines et ne vous attendez quand même pas à ce que j’adhère au MR…. :-)

Bonne journée à tous.

Écrit par : Le liégeois | 07/08/2007

Samenleving ? Voici ci-dessou ma réaction à l'article de Phil sur ledit forum. Bonne lecture (in het Nederlands, natuurlijk !).

" Na het lezen van het manifest getekend door mijn blogvriend Philip Hermann, moet ik hem gelukwensen voor zijn stellingname op het interview van de Heer Dehaene. Ik ben minder afgesproken met zijn tonen van het nieuwe kies- en politiekbeeld in Wallonië maar da's onze voornaamste discussieonderwerp niet.

Verre van dat : de reacties van de verscheidene exegeten op dit forum laten me denken dat de legendarische Waalse onbevangenheid een historische werkelijkheid is. Ik heb minstens tien keer de term ' respect ' gelezen. Weten Vlamingen op zijn minst wat dit woord betekent ?

De Nederlanstaligen van Voeren en vooral hun zinnebeeldige woordvoerder, de Heer Huub Broers, negeren totaal wat respect is.

Voeren werd 40 jaar geleden van Wallonië overgeheveld naar Vlaanderen tegen de uitdrukkelijke wil van de meerderheid van de Voerenaars in, en tegen de wil van de meerderheid van de Waalse parlementsleden in (65% van de Voerenaars had zich in een referendum tegen de overheveling uitgesproken, 65% van de Waalse volksvertegenwoordigers en 90% van de Waalse senatoren stemden er in het parlement tegen). Pure annexatie dus. Werden en zijn de Voerenaars dan niet met overmacht onderworpen aan blijvende ondergeschiktheid en afhankelijkheid ?

Hierna de rechten van Voerense Nederlandstaligen : jongeren met een leerlingencontract kunnen uiteraard in hun eigen taal aan de slag ; jonge gehandicapten krijgen uiteraard gratis vervoer naar een aangepaste school ; ze moeten hun leven lang voor de Vlaamse Zorgverzekering betalen en ze worden uiteraard terugbetaald als ze naar een rusthuis gaan waar hun eigen taal gesproken word ; correspondentie van de gemeente (bijvoorbeeld de oproepingsbrieven voor deze verkiezingen) ontvangen ze uiteraard in hun eigen taal ; hun vertegenwoordigers in de gemeenteraad mogen uiteraard hun eigen taal gebruiken ; huurders worden uiteraard niet uit hun huizen gejaagd ; correspondentie van de Vlaamse Maatschappij voor Water, de onroerende voorheffing, de Provincie Limburg, de gemeente, de Vlaamse Milieumaatschappij, de Vlaamse Landmaatschappij, de Zorgverzekering, Aminal, en noem maar op ontvangen ze uiteraard in hun eigen taal ; hun doden worden uiteraard in hun eigen taal begraven ; de beambten van de gemeente mogen uiteraard met elkaar hun eigen taal gebruiken ; om voor de gemeente of het OCMW te werken hoeven zij maar een elementaire kennis van het Frans te hebben ; ze bellen het noodnummer (100, bijvoorbeeld) en krijgen uiteraard iemand aan de lijn die hun taal begrijpt ; als zij bij het gerecht een klacht indienen tegen een Franstalige, dan wordt uiteraard tegen die persoon een onderzoek ingesteld.

Hierna nu de rechten van de Voerense Franstaligen : jongeren met een leerlingencontract kunnen niet in hun eigen taal aan de slag ; jonge gehandicapten krijgen geen gratis vervoer naar een aangepaste school ; ze moeten hun leven lang voor de Zorgverzekering betalen, maar ze krijgen niets terugbetaald als ze naar een rusthuis gaan waar hun eigen taal gesproken wordt ; correspondentie van de gemeente (bijvoorbeeld de oproepingsbrieven voor deze verkiezingen) ontvangen ze niet in hun eigen taal ; hun vertegenwoordigers in de gemeenteraad mogen hun eigen taal niet gebruiken; gebruiken ze die toch, dan “ bestaan hun woorden niet ” en hun vragen krijgen geen antwoord ; huurders worden wel uit hun huizen gejaagd omdat een meerderheid van 8 op 15 besliste die te verkopen ; correspondentie van de watermaatschappij, de onroerende voorheffing, de provincie, de gemeente, de Vlaamse Milieumaatschappij, de Vlaamse Landmaatschappij, de Zorgverzekering, Aminal, en noem maar op… ontvangen ze niet in hun eigen taal ; hun doden worden niet in hun eigen taal begraven omdat de priesters dat weigeren (behalve in Remersdaal) ; de beambten van de gemeente mogen met elkaar hun eigen taal niet gebruiken ; om voor de gemeente of het OCMW te werken moeten zij een ' nativelike ' kennis van het Nederlands bewijzen ; ze bellen het noodnummer (100, bijvoorbeeld) en stuiten op iemand die hun taal niet begrijpt (Slachtoffers ? Doden ? Nou, pech gehad, hè !!!) ; als zij bij het gerecht een klacht indienen tegen een Vlaamsgezinde, dan wordt tegen die persoon geen onderzoek ingesteld.

Ik zal niet meer lang uitweiden over de pesterijen en de vernederingen dat de Franstalige Voerenaars dagelijks moeten verdragen.

In het kort, wanneer ik over respect door de Vlamingen in vergelijking met de Franstaligen praten hoor, kan ik echt als Franstalige uit Voeren lachen als een boer die kiespijn heeft.

En een taalkundige meerderheid heeft geen overwicht omdat die 60% van de bevolking telt. Hier zijn we niet in de Balkanstreek, beste vrienden die van de N-VA en zelfs van het Vlaams Belang altijd meer vlakbij zijn. Arme België en vooral arme Vlamingen !!! "

Écrit par : Michaël HENEN | 07/08/2007

Tout cela est à mourrir de rire et de honte Je me demande bien comment les francophones vont bien pouvoir « s’arranger » avec les flamands afin de former un gouvernement quand on voit déjà les difficultés qu’on les francophones à s’entendre entre eux.

Phil ne dénonçait-il pas ici il y a peu (le 27/07/2007 exactement) les méthodes, les blocages de Joëlle Milquet qu’il accusait de « carboniser » sa carrière ?

Dans l’autre sens, j’ai retrouvé les dénonciations de la part de Joëlle Milquet de pratiques du MR (et je n’en dirait pas plus… :-) sur le site du Cdh. Comme par hasard, cette page décapitant littéralement l’homme qui est à la tête du MR a étrangement « disparu » depuis que Cdh et MR sont conviés à la même table de négociations (ben voyons… sûrement un bug informtique… :- )
Pour ceux que cela intéresse et vu la censure et les menaces pesant depuis peu sur mes propos [ :-) ], je ne ferai pas sur ce blog un copié-collé des propos particulièrement accusateurs de la dame orange et dont j’avais bien sûr sauvegardé une copie mais vous pourrez les retrouver en intégralité sur mon blog en date du 12/09/2006 (je peux aussi l'envoyé par mail)

Moi, si quelqu’un m’accuse de tous ces maux, c’est clair que si j’ai un minimum d’honneur, d’amour propre et de fierté, je refuse catégoriquement de négocier avec lui et de même lui adresser encore la parole ! Ca me semble même le minimum quand on a un peu de dignité.
Et pourtant ces deux-là se font des bibises tous les jours et négocient comme si de rien n’était (mais le bébé n’est pas annoncé avant l’automne et José Happart, lui espère en être le parrain mais pas avant… 2009 : -))

Tout cela pour vous dire mon étonnement et mon dégoût de voir qu’en politique, le règne de l’hypocrisie est presqu’érigé en institution. Et je pense que c’est aussi en partie pour cela que la population n’a pas plus de considération pour les hommes politiques et leurs promesses (rappelons-nous la phrase-type : « de toute façon qui que ce soit, ils sont tous les mêmes et feront toujours ce qu’ils veulent bien sans tenir compte de notre avis »…).

Tout cela me semble affolant d’hypocrisie…

Écrit par : Le liégeois | 08/08/2007

trou de 800000 euros étrangement il n'y a plus un mot sur cette somme depuis des mois, le grand copain didier peut il s'expliquer sur ce sujet ?


Nagra, un des trop nombreux cochon payeur.

Écrit par : nagra | 09/08/2007

Rectificatif.... Nagra,

Vous êtes vraiment trop bon ! Il ne s'agit en effet pas de 800.000 euros comme vous l'écrivez mais bien de + de 800 millions d'euros !

Mais c'est vrai que cette affaire a elle aussi été vite étouffée alors que c'est une vraie boulette !

Écrit par : Le liégeois | 09/08/2007

J'ai souvent parlé d'amateurisme, de je m'en foutisme, d'approximation de la part des hommes politiques.

Un "détail" révélé le 31/07 dernier sur le site de RTL vient de me sauter aux yeux un peu par hasard et c'est à mourir de rire... ou de honte...

http://www.rtlinfo.be/news/article/19574/

On appelle ça une "erreur"... mdr...

Écrit par : Le liégeois | 09/08/2007

PFFFFFFFFF... Nous en avons déjà parler tellement souvent, un jeune fonctionnaire à l'enrôlement des impôts à débrancher le système de sécurité des impôts et l'imposition maximum de 10 millions d'€. Plusieurs déclarations "illisibles" pour le système informatique ont donné lieu à des impositions au maximum, quelques dizaines... C'étaient des erreurs...que l'ont s'est empressé de cacher au Ministre, qui lors du contrôle budgétaire n'avait pas les bons chiffres. En cours de négociation du contrôle budgétaire, le directeur de l'administration (étiqueté PS et ancien chef de cabinet PS) a "révélé" l'info!!! Vous avez dit machination politique???

Cela n'a eu aucune conséquence sur le budget et l'ensemble des syndicats ont menacé de grêve si des sanctions devaient tomber!!! Le haut fonctionnaire a néanmoins été déshabillé de toutes ses compétences et devra tôt ou tard faire face à ses responsabilités, il a désormais de très puissants ennemis...

Écrit par : Philip Hermann | 09/08/2007

Y a quand même une nuance Monsieur Hermann,

Je suis en partie d’accord avec vous (une fois n’est pas coutume… ;-) ). Il est clair en effet que ce n'est pas Reynders lui-même qui a commis cette faute-ci, ni la précédente d'ailleurs et qu'on ne peut sans doute pas lui reprocher à titre personnel ! Mais bon, en tant que son plus haut responsable, il doit quand même bien assumer les erreurs de son administration non ?

Je suis bien d'accord qu'on puisse trouver ça un peu fort car les ministres ne peuvent pas être derrière leur fonctionnaires à tout moment (encore faudrait-il qu'ils y comprennent quoi que ce soit d'ailleurs…) mais il faut être constant et équitable et réserver le même traitement à tout le monde comme j'aime à le rappeler assez souvent ici.

Ainsi, par exemple, quand Dutroux s'est évadé de prison, on a exigé la démission du ministre de la justice de l'époque or que je sache, ce n'était pas non plus ce ministre qui avait la garde personnelle de Dutroux ! ... :-)

Idem en 1999, lors de la crise de la dioxine où là aussi la démission du ministre compétent à été réclamée alors que là non plus ce n’est pas le ministre de l’agriculture ou celui de la santé qui a contaminé la chaîne alimentaire...

Ca s'appelle la responsabilité politique à défaut de la responsabilité personnelle. On peut en penser ce qu’on veut mais c’est l’habitude en politique.

Maintenant que se soit un étiqueté PS qui ait révélé cette affaire, ça me laisse froid je vous l’avoue. A Charleroi, c'est bien Chastelle qui a tenu ce rôle de mouchard ... :-)

Écrit par : Le liégeois | 09/08/2007

Dans les cas que vous évoquez... il n'y a pas eu de machination politique, comme dans celle concernant le ministre des finances. C'est tellement vrai qu'aucune sanction politique n'est venue du citoyen, suite à cette "affaire", le MR est le grand vainqueur du scrutin du 10 juin dans la partie francophone. Ce qui est vraiment interpellant dans ce cas, c'est le délai de trois mois entre l'information du fonctionnaire des finances et la transmission de cette information à son ministre de tutelle!!! Une preuve certaine de complot politique!!! Sans ce délai coupable, il n'y avait pas d'affaire puisque d'ailleurs personne n'a été lésé dans l'aventure.

Dans les autres cas que vous citez, rien de tel...l'évasion de Dutroux provient d'un manque de prévoyance de l'administration pénitentiaire et judiciaire vis à vis d'un détenu aussi symbolique que celui-là. Une négligence coupable des autorités de tutelle, idem pour l'affaire de la dioxine.

Écrit par : Philip Hermann | 09/08/2007

"Machination politique", "complot politique", "manque de prévoyance"... Le Phil nouveau est arrvié ! :-) On commencera à le savoir que le MR est le grand vainqueur du scrutin du 10 juin en Wallonie ! Je propose même pour varier que vous insériez un nouveau clip sur votre site que vous intituleriez « ôde au MR » ou encore « dieu est grand » (en référence à votre gourou) :- )

En ce qui concerne ce dont nous parlions, je ne vais pas en faire toute une histoire car il y a malheureusement bien plus grave que cela même si c’est dommageable.

Vous m’avez souvent accusé de voir des complots partout en ce qui concerne la justice et les protections qu’elle accorde à certains mais vous-même ne cessez de parler de « grand complot politique » voire de « machination » concernant ce couac à l’administration des finances … J’ai donc moi comme vous le droit de me demander si vous ne voyez pas des machinations et des complots partout… : -)

Dire que personne n’a été lésé cette l’aventure n’est pas tout à fait exact. En effet, si l’argent n’a pas en « disparu » ou été détourné comme dans certaines autres affaires, ces 800 millions, le budget comptait dessus et il a fallu les trouver ailleurs (donc de toute évidence au détriment de certaines politiques).

Je suis très surpris de voir que vous dénoncer un manque de prévoyance de la justice dans une affaire (en l’occurrence l’affaire Dutroux). Vous parlez même de négligence coupable. Vous confirmez donc bien vous-même que la justice n’est pas toujours infaillible et bien organisée ! …. : -)

Écrit par : le liégeois | 09/08/2007

DIDIER REYNDERS PREMIER MINISTRE !!! dans mon fauteil, face au journal télévisé un verre de jupiler N/A a la main, quel a été ma surprise
d'apprendre ce drame que jespère réellement
temporaire telle une simple petite grippe, qui ressemble plutôt à un futur gros virus.

La Belgique sans gouvernement depuis deux mois et peut être encore jusqu'en novembre, bizard cela, un peu comme un genre pression politique.

Comme l'histoire de la soeur de didier Reynder qui ce
trouve encore une fois devant le conseil d'état depuis des mois et toujour à ce jour sans la moindre fixation d'audience !

franchement je me pose des questions ?

Écrit par : marcel | 11/08/2007

Marcel a le sens de l'humour.... noir... Parfois voyez-vous Marcel, se poser la question, c'est déjà trouver un début de réponse... Il y a rarement des hasards, surtout dans ce domaine.

Mais bon, nous n'allons pas épiloguer et attendre de voir le résultat de cette affaire. Mais ne nous faisons pas trop d'illusion quand même... Je pense que cette affaire, elle non plus ne trouvera pas de suite ! On prend les paris ? :-)

Quant à Reynders premier ministre ça fait partie des inepties qui reviennent régulièrement comme les rumeurs et qui ne sont en général basée sur rien de sérieux.... En tout cas espérons le pour ce qui nous reste de démocratie ! Mais bon là non plus ne nous faisons pas d'illusion : nous n'aurons pas notre mot à dire non plus ! ...

Écrit par : Le liégeois | 11/08/2007

DH - Avantage Danièle Reynders(03/10/2007)
Le Conseil d'État considère que la nomination de la procureur du Roi de Liège n'est pas "une erreur manifeste"

BRUXELLES C'est vendredi que le Conseil d'État a rendu un premier avis dans le dossier qui oppose Danièle Reynders, l'actuelle procureur de Liège, à Dominique Farina, une des candidates malheureuses à ce poste.

Pour rappel, en octobre 2006, suite au départ à la retraite d'Anne Bourguignont, le Conseil supérieur de la justice (CSJ) a choisi de présenter Danièle Reynders au poste de procureur du Roi, la préférant aux cinq autres candidats, dont Dominique Farina.

L'arrêté de nomination est intervenu le 5 mars 2007 et Danièle Reynders a prêté serment début avril. Un recours en suspension et en annulation de l'arrêté avait cependant été introduit par Dominique Farina.

Conseillère à la cour d'appel, cette dernière dénonçait l'analyse du CSJ, qu'elle jugeait "contestable", notamment dans l'évaluation des titres et mérites des candidats. Pour elle, il y avait également urgence, tant l'erreur de nomination était manifeste.

Si le Conseil d'État n'a pas tranché sur le fond, il a estimé, ce vendredi, que l'erreur manifeste n'était pas de mise et entre donc dans une deuxième phase, celle de la procédure ordinaire.

Dans la foulée, il a donc décidé de s'accorder un délai de 45 jours pour décider ou non de la suspension de la nomination. Le recours en annulation sera examiné encore plus tard.

Le Conseil a également demandé à la requérante, dans ce même délai, de justifier l'intérêt qui est le sien et qu'elle a subi un préjudice grave, elle qui n'avait obtenu qu'une seule voix lors de la délibération du CSJ. Pour son avocat, Me Marcy, le préjudice et l'intérêt sont évidents, du fait même de l'éviction de Mme Farina lors de la nomination.

Reste maintenant à savoir si ce préjudice est grave, les nominations n'étant plus à vie, mais pour des mandats de 5 ans. Si Mme Farina devait être déboutée, la procédure serait close. Le délai pour qu'un(e) autre candidat(e) battu introduise un recours est en effet forclos. La première manche est pour Danièle Reynders. Reste à voir la fin du match...





Jean-Michel Crespin

© La Dernière Heure 2007

Écrit par : himself | 06/10/2007

A quoi fallait-il s'attendre d'autre mon cher himself ??

Tu ne croyais quand même pas que la justice allait se tirer une balle dans le pied en reconnaissant que tout le système de nomination revu il y a quelques années étaient lui aussi pourri et basé sur les copinages plus que sur les compétences ? ... (regarde donc la composition bleue de ce CSJ...).

Des instructions auront été sans doute données pour que cette fois, il y ait peu de vagues...
La famille bleue peut continuer à dormir en paix...

Écrit par : Le liégeois | 07/10/2007

Ethique sauce libérale ?!... Une belle vidéo valant mieux qu'un beau discours...

http://rtlinfo.alinfini.be/index.php?option=com_vpl_videoplayer&task=play&mmo=11479


Ce sont des pratiques bleues que je dénonce depuis toujours !

Écrit par : Le liégeois | 15/10/2007

sur les relations entre les Liégeois et les Flamands, on peut s'amuser à relire Alexandre Dumas et son passage à l'hotel d'Albion:

http://liegecitations.wordpress.com/2007/09/22/dumas_a_liege_hotel_albion/

Écrit par : Kenaferti | 22/11/2007

Lolll très drôle

Écrit par : Philip Hermann | 22/11/2007

C'est tellement vrai ! Si nos hommes politiques pouvaient en tirer quelques leçons... A faire suivre
En espérant que ça arrive au 16 rue de la loi

Je pense que cela reflète assez bien l'ambiance générale !

Thomas Gunzig

Dans "La Semaine Infernale" (RTBF) du 8/11/2007

Bande de cons !
pas vous, cher public !
Les autres, les formateurs, informateurs, explorateurs, chefs de groupe,
présidents de partis flamands, présidents de partis francophones, second
couteau, troisième couteau, de gauche, de droite, les cathos, les écolos,, les libéraux...
Bande de cons de Flandre
Bande de cons de Bruxelles
Bande de cons de Wallonie.
D'abord à tous ceux qui croient avoir gagné les élections d'il y a 5 mois.
A tous ceux qui avaient un grand sourire
A tous ceux qui avaient les bras en l'air.
Le temps est venu de vous avouer quelque chose :
Les gens n'ont pas voté pour vous parce qu'ils vous aimaient.
Les gens ont voté pour vous parce qu'ils étaient obligés.
A la veille du onze juin : dans les rues, les maisons, les bureaux, les
gens hochaient la tête et se demandaient vraiment qui ils allaient pouvoir
choisir parmi ce catalogue de nuls, de klets, de nouilles,
d'opportunistes agressifs,
de carriéristes sans charisme,
de mal fringués,
de gros type à l'élocution problématique,
de petit nerveux en pleine tendinite de l'égo,
de semi-hystériques,
de semi-mafieux,
de cyniques,
de je-m'en-foutistes,
de ratés de tout le reste,
de fils à papa,
d'experts comptables en décrochage professionnel
d'entrepreneurs en faillite frauduleuse,
de sinistres,
de pas lavés,
de faux gentils
de vrais méchants...
Les Leterme, De Krem, Reynders, Milquet, Michel, De Weaver, Maingain,
Watelet, Bacquelaine...
Cette morbide collection de névrosés qui nous gouvernent avec leur
troubles anxieux, leur troubles dissociatifs, leurs troubles psychosexuels,
leur troubles obsessionnels compulsifs.
Et en plus, ils sont tous... Si moches...
Cette élection, à tout le monde, ça a un peu fait l'impression d'un de
ces mariages forcés que l'on organise dans des pays très loin d'ici.
C'est comme si on avait été une jeune fille devant choisir entre le vieux
marchand qui pète au lit où l'arrière cousin qui ne se brosse pas les dents.
Bande de cons
Vous n'avez rien gagné du tout.
Si c'était possible, on reprendrait nos voix et on ne les donnerait
qu'après les négociations,
à ceux qui auraient su être un peu intelligents
un peu sobres
un peu humains
Mais non, donner c'est donner, reprendre c'est voler.
Vous aviez un chouette petit pays,
pas très grand mais bien équipé,
des voisins plutôt sympas,
bien situé
avec la mer,
avec la forêt,
avec pas trop de charges.
Vous aviez une chouette petite population,
pas parfaite parfaite.
Mais en gros, ce n'étaient pas des talibans non plus,
c'étaient pas des Contras
C'étaient pas des Tigres Tamouls
Une petite population de fabricant de pralines
des marchands de kayak,
des chanteurs à texte
des comiques parfois drôles
des stylistes un peu punk
des postiers plutôt polis
des sportifs en minijupe
des flics à moustaches
des tas de gens prêts à travailler plus à gagner toujours moins et à ne pas
dire grand chose.
Une petite population qui mélange le goût des mandarines à celui des
spéculoos.
Une petite population qui n'a rien contre l'Eurovision ni les horodateurs.
Une petite population qui rend visite à ses grands parents le dimanche
pour boire un café après le chicon gratin
Une petite population de buveurs de bière et de joueurs de kicker.
Une petite population qui emmène ses enfants à Plankendael au printemps et à
Paradisio en hiver....
Comme ça, sans ennuyer le monde,
en VW touran.
Une petite population prévoyante qui a quelques euros sur un compte
épargne et une concession au cimetière.
Une petite population qui est plutôt toujours d'accord
et en gros une petite population qui ne veut pas d'histoires.
Et vous,
bande de cons,
tout ce que vous trouvez à faire,
ce sont ces petites réunions où l'on tourne encore plus en rond que sur un
circuit Marklin
ce sont ces petits comités aussi stériles qu'un champs de patates à Tchernobyl
ce sont ces petites réactions à chaud qui me rappellent les crises de mon chat
quand il n'aime pas la marque de ses croquettes
ce sont ces airs de petits tribuns en solde
ce sont ces grands chevaux sur lesquels vous montez et qui seront
toujours comme ces petit poneys tristes de la foire du Midi.
Tout ce que vous trouvez à faire, c'est de vous tirer dans les pattes pour
gagner une floche qui vous donnera droit à un tour gratuit sur ce manège
sinistre que vous appelez "politique"

Bande de nuls
Alors moi,
J'ai eu une idée,
une grève,
une vraie grève,
une bonne grève
une grève de tout le monde tant que la politique belge ressemblera à une
conserve de rollmops :
Les enfants n'iront plus à l'école
Les femmes enceintes n'accoucheront pas
les déménageurs ne déménageront pas
Navetteurs ne navettez plus
Alcooliques n'alcoolisez plus
Chauffeurs ne chauffez plus
Pilote, mécanicien, traiteur, boucher, pêcheur, éboueur, esthéticienne,
taxidermiste, stripteaseuse, scaphandrier, géomètre expert, fleuriste,
traiteur, opticien, huissier, substitut, gourou, préfet, trésorier,
banquier, infographiste, ajusteur, analyste programmeur, technicien
hotline, proxénète, dealer, animateur, orthodontiste, urologue, animateur
socioculturel, fossoyeur...
Et tous les autres....
Total Stand By
On arrête tous...
Et vous verrez que dans trois jours,
il feront moins les malins.

Écrit par : Le liégeois | 23/11/2007

Très drôle Je l'ai déjà reçue sur mon mail plusieurs fois, mais quel talent ce Thomas Gunzig...

Ceci dit, il ne faudrait pas exagérer....la politique, ce n'est pas simplement ne pas s'entendre sur des points de détails pour le commun des mortels, c'est aussi y faire quelque chose et pas spécialement pour beaucoup d'argent.

Enfin, ce n'est que mon avis.

Écrit par : Philip Hermann | 23/11/2007

Vous pensez vraiment que c'est exagéré ?... Personnellement, je pense que ce Thomas Gunzing n'exagère pas le moins du monde ! Peut-être est-il même en dessous de la vérité en fait !

Il ne faut quand même pas oublier que l'unité de notre pays est actuellement mise à mal par tout au plus quelques dizaines d'hommes politiques (tant néerlandophones que francophones) névrosés et narcissiques qui se font une guèguère qui n’intéresse personne dans la population qui a bien d’autres préoccupations pratiques !

Ainsi quelques dizaines d’êtres humains dont les facultés mentales semblent de toute évidence fortement altérées prennent en otage l’avenir d’un pays et le bien-être de ses habitants. C’est enfantin, honteux, dangereux et montre à quel point le pouvoir que les hommes politiques croient avoir reçu du citoyen via le vote n’est pas un blanc-seing et doit rester très limité.
Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la plupart des hommes politiques refusent systématiquement le recours à une quelconque consultation populaire trop effrayés qu’ils sont d’être désavoués et de ne plus pouvoir jouer dans leur bac à sable ni agiter leur hochet au gré de leurs névroses.

Écrit par : Le liégeois | 23/11/2007

Ce qu'il faut quand même comprendre... c'est que les enjeux sont importants et qu'ils ne sont certainement pas que personnels ou carriéristes. Scinder BHV, sans garantie pour les francophones qui y habitent, c'est la garantie que des familles devront changer leurs enfants d'école, que d'autres déménageront, que d'autres encore n'obtiendront plus de logement social, etc... Les décisions politiques ont des conséquences dans la vie concrète des gens.

De même, si la solidarité entre région disparait ou si certains négociateurs abdiquent la défense de certaines lignes de rupture, même si les "gens" ne le comprennent pas tout de suite...cela aura des conséquences sur leur quotidien. En tout cas, c'est pour cela que le sujet m'intéresse.;-)

Écrit par : Philip Hermann | 23/11/2007

Ce qu'il faut savoir aussi... Phil, faut pas non plus me prendre pour un pauvre ignorant ! :-) J'ai quand même bien compris que les enjeux étaient importants ! Mais le problème est qu’ils ne sont devenus enjeux que parce que certains hommes politiques en ont fait un sujet primordial pour eux et leur ego mais cet enjeux n’intéresse guère le citoyen « normal » !

Ceci dit, je suis quelque peu étonné de lire dans vos propos qu’un libéral s’inquiète de la solidarité entre les régions alors que la solidarité sous quelque forme que soit n’est pas vraiment une préoccupation libérale ! Et si vous me dites le contraire, alors je ne puis que conseiller au libéral que vous êtes de d’abord se préoccuper de la solidarité sous d’autres formes tellement plus proche des préoccupations des gens ! (sociale, fiscale, …) :-)

De plus, au début du cirque actuel, càd juste après les élections; dans une de vos interventions vous disiez, le 11-06 que, et je vous cite « l'unité du pays a une valeur en soi. ».

Deux mois plus tard, soit le 16-08, vous écriviez ici-même : « Aujourd'hui, je suis devenu séparatiste !!! ».

Et en date du jour, vous savez enfin ce que vous voulez ?... :-) Unitariste, séparatiste, rattachiste (et si oui à qui ?), … ?

Écrit par : Le liégeois | 23/11/2007

Mais où sont .... ... donc partis nos derniers commentaires qui tournaient un peu trop au pugilat à mon goût Phil ?

Ils ont soudainement disparu hier entre 23 h et minuit... :-)

Écrit par : Le liégeois | 25/11/2007

Et oui... C'est cela le privilège d'être le possesseur de ce blog...

Bon dimanche!!!

Écrit par : Philip Hermann | 25/11/2007

Et oui... Donc, c'était voulu ! C'est la question que je me posais en fait... Donc nos échanges qui devenaient musclés (trop à mon avis et je sais à présent ce que vous pensez réellement de moi.... :-)) font désormais partie du passé...

Sachez que cela ne me pose aucun problème puisque nos interventions commencaient à ne plus rien à voir avec un échange d'idées sur la politique à mon avis...

Je vais donc essayer de ne pas trop vous en tenir rigueur même si certaines réflexions que j'ai trouvé injuste m'ont un peu blessé ... :-)

bon dimanche à vous également...

Écrit par : Le liégeois | 25/11/2007

Les commentaires sont fermés.