02/10/2007

De retour à la table des négociations

Après une mission d'exploration fructueuse d'un mois, les négociateurs du nord du pays semblent avoir enfin compris que mettre sur la table des propositions qui ne peuvent être prises qu'à la majorité des deux tiers était une vaine entreprise, même si certaines réformes institutionnelles peuvent être bénéfiques pour tous et devraient être examinées en dehors de ce processus de formation gouvernementale.  Je le disais depuis le dix juin. Moqueur 
 
drapeau belgique

 
Il semblerait qu'il soit possible maintenant de négocier sur l'essentiel, à savoir des mesures propices à stimuler l'activité économique et résoudre les problèmes d'emplois, revaloriser les revenus poche des personnes qui travaillent, lutter pour la préservation de l'environnement et contre l'inéluctable augmentation des produits pétroliers.  Au travail!!!
 
Pour que cette formation soit un succès, il me semble que la discrétion utilisée par Herman Van Rompuy est une judicieuse stratégie, à l'inverse des tapageuses déclarations de Val Duchesse et de celles plus récentes mais non moins dommageables de la "passionaria humaniste".  Quant à Leterme, il ne disposera pas d'une troisième chance de devenir premier ministre fédéral, ses marges de manoeuvres sont aujourd'hui limitées...qu'il prenne donc la mesure de la fonction et qu'il se mette dès aujourd'hui au service de tous les belges et plus seulement de la communauté qui l'a plébiscité, reste à voir s'il en a l'étoffe.
 
 
PS: je suis très occupé pour le moment, ce qui explique cette désaffection momentanée de ce blog, veuillez m'en excuser. 

Les commentaires sont fermés.