09/11/2007

Le PS brise le front francophone

Aujourd'hui au parlement de la communauté française, le chef de groupe PS, Léon Walry (en s'en prenant au MR au prétexte d'une sombre thèse du complot (voir ci-dessous), avancée par un président du PS aux abois) a rompu le front des francophones. 

Il me semble important de souligner que ce faisant, ils prennent le risque d'ouvertement critiquer une décision royale, déjà soumise à la critique du belang.  C'est du palais et de lui seul que vient la décision de confirmer Leterme dans sa mission de formation d'un gouvernement d'urgence, qui ne se mèlerait plus des questions communautaires.  Didier Reynders ne s'est d'ailleurs pas encore prononcé sur cette possibilité.

Ce qui est sûr, c'est que ce complot supposé (ce n'est pas parce qu'un journaliste du Morgen, échaffaude cette hypothèse dans un éditorial que ces dires constituent une preuve...les précédentes attaques de ce journal à l'encontre du président du MR à propos de son implication dans l'affaire de la KBlux ne se sont-elles pas soldées par une mise à pied du journaliste?) n'est confirmé par rien de tangible.  

En reprenant à son compte sans autre preuve cette rumeur, les mandataires PS jouent un jeu populiste dangereux.  A la place de resserrer les rangs pour faire face à l'affront fait aux francophones, ils préfèrent jouer la carte de la politique politicienne du plus bas niveau.  C'est indigne!!!

Bien au contraire, j'en appelle à la défense du roi, soumis aussi aux attaques du Vlaamse Belang, qui n'a pas hésité à mettre en ligne une pétition, et à l'arrêt de cette politique délétère, fondée sur des rumeurs sordides, qui ne sont corroborées par aucun élément sérieux.  En agissant de la sorte, le PS se fait l'allié objectif de la peste brune flamande.  C'est abject. 

Commentaires

Une fois encore je ne pourrais exprimer mieux que cela l'analyse correcte de la situation surréaliste du Paysage Politique Belge.
Bravo Philip.

Écrit par : himself | 09/11/2007

Le PS a tant donné pour la Belgique pendant 20 ans. Le MR a tout détruit. C'est pour ça, le PS n'accepte pas. Pour moi c'est logique.

Écrit par : Un militant PS de Namur | 10/11/2007

Vous semblez dans votre présentation un citoyen apolitique, mais non ,vos idées sont de droite très à droite.

Écrit par : un homme de gauche ni PS, NI ecolo | 10/11/2007

oui enfin à la question posée par Vers la'evnir qui n'est pas spécialement pro-socialiste (et la une de la libre ne l'est pas non plus), voici les résultats :
Le vote sur la scission de BHV avait-elle été scénarisée par l'orange bleue?
Oui, c'est possible.
52,58%
Non, la manipulation serait trop flagrante.
25,43%
Ça valait le coup si cela nous permet d'enfin sortir de la crise.
21,99%
On a quand eu la très nette impression d'une minimisation des conséquences du vote bhv de la part des partis de l'orange bleue.
Ceci dit, on verra l'avenir. PS et MR ont fait leur show.
Moi je crois que la meilleure solution serait de prolonger l'actuel gouvernement. Le CD&V fait et continuera à vouloir dominer la politique belge.

Écrit par : deborah | 10/11/2007

Quelques réponses... @himself: Merci beaucoup pour ces commentaires élogieux et pour les liens sur votre blog consacré à cette crise.
@Militant PS: Si le PS a effectivement défendu les francophones face aux revendications flamandes, il ne peut occulter sa responsabilité politique quant à la gestion de la wallonie et de son redéploiement économique, qui est un magistral fiasco. Comment ont été dépensés les fonds européens sinon dans de grands projets architecturaux ou culturels émiettés au travers des baronnies? Nous avons les pires résultats européens quant à l'utilisation de ces fonds en terme de redéploiement économique. C'est un fait que les flamands n'ignorent pas et qui explique pour partie leur radicalisme.

@homme de gauche: sur ce blog, je débats en défendant des convictions, qui ne sont pas neutres (je suis un militant MR)...La participation de tout le monde est la bienvenue. A dire vrai, je ne crois plus à la polarisation des opinions en terme de gauche-droite et suis adepte d'un très grand pragmatisme en politique.

@Déborah La vérité d'une affirmation ne réside pas dans la crédibilité qu'elle suscite dans l'opinion (songeons par exemple à la théorie des réseaux pédophiles au lendemain de l'arrestation de Dutroux).

En l'occurrence, le PS n'hésite pas à manipuler l'opinion publique en utilisant les pires techniques populistes. Lisez ou relisez Whilelm Reich ou Hannah Arendt, qui font autorité sur la question et qui sont pourtant des auteurs de gauche: ils décrivent très bien les mécanismes. Ils auraient sans doute beaucoup à dire sur la montée du nationalisme flamand.

Écrit par : Philip Hermann | 10/11/2007

opinion publique dans cas précis, la différence est quand même que les premiers à en avoir parlé sont non le ps, mais les journalistes (on pourrait dire que tout le monde a copié le Morgen), mais la presse flamande a été encore nettement plus dure vis-à-vis des partis flamands.
Il me semble relativement normal et sain en démocratie que des questions soient posées et nul n'est au-dessus de tout soupçon. Une attitude étonnante pose question et l'attitude des (et j'ai bien dit des) partis de l'orange bleue a été étonnante.
Quant à la manipulation populiste d'une opinion publique, elle est loin d'être l'apanage d'un parti.

Écrit par : deborah | 10/11/2007

L'ère du soupçon et la nature du populisme... Si l'éditorial du Morgen est devenu une affaire politique, c'est parce que les thèses qui y étaient dévelloppées, ont été reprises dans les JT et au parlement par Elio, himself et par plusieurs mandataires socialistes.

En termes de preuves, nous avons d'abord eu ce seul éditorial, puis quelques sourires complices dans les couloirs du parlement, ensuite des articles de journaux, qui reprenaient sans pus d'éléments probants les déclarations du président du PS et enfin aujourd'hui un sondage d'opinion "probant"... Le concept de vérité en philosophie ou même en droit, ce n'est pas cela!!! La charge de la preuve incombe à ceux qui avancent de telles allégations et la répétition, l'emballement médiatique ne peut servir de preuve.

Il s'agit d'une technique populiste, dont les mécanismes ont été étudiés de manière approfondie, notamment par les auteurs ci-dessus:

-le grand complot judéo-maçonnique ou l'alliance objective du monde de la finance et des médias, "contrôlés" par des juifs et des francs-maçons qui contrôleraient les politiques pour assurer leur domination sur le monde.
-La CIA, qui aurait orchestré les attentats du 11 septembre et mis en scène le crash d'un avion sur le Pentagone.
-Le lobby pétrolier et de l'armement qui auraient organisés la montée du fondamentalisme musulman pour vendre des armes et s'approprier les réserves pétrolières mondiales.
-L'organisation de ballets roses, fréquentés par les plus hauts responsables de la nation...
-L'existence d'un fils caché de Jésus et de Marie-Madeleine.
-Le trésor des templiers.
-Le sida d'Isabelle Adjani ou Elvis est encore en vie
-L'existence d'une cinquième colonne, qui aurait infiltré tous les cercles de pouvoir.
-Les martiens sont parmi nous...
-Les syndicats sont à la solde du PS, qui les instrumentalise à sa meilleure convenance.

Tous ces grands complots et grands secrets...ne sont attestés par aucun fait sérieux et vérifiables...ils ne sont que plus ou moins plausibles. Comment prouver la fausseté de telles affirmations, réfléchissez...c'est impossible!!!

Et bien d'autres encore, ce qui est affligeant, c'est qu'aujourd'hui la deuxième force politique francophone ait pris le risque d'instrumentaliser l'une ces thèses, qui n'est étayée que sur de vagues soupçons, qui ne passerait certainement pas le cap d'un quelconque juge d'instruction!!! pour servir son combat politique et son retour aux affaires... C'est une faute et elle est grave.

Écrit par : Philip Hermann | 10/11/2007

"Comment prouver la fausseté de telles affirmations, réfléchissez...c'est impossible!!! " Bien sûr que non, ce n'est pas impossible.
Le soupçon dans ce cas-ci n'est que la crainte de voir les négociateurs francophones baisser pavillon devant les diktats flamands.
Et ce soupçon atteste du refus de marchandage.
D'ailleurs avant ces soupçons, Didier Reynders semblait plus plus disposé à minimiser l'événement, tout comme Joëlle Milquet. Le soupçon a donc fait naître une ligne plus dure et moins de concessions. Il fut donc plutôt positif.
Reste à voir à voir quelle ligne sera tenue par la suite. LOL

Écrit par : deborah | 11/11/2007

Mais où va-t-il chercher tous ces délires ?? :-) Lire un MRien parler de populisme, d'instrumentalisation et de manipulation de l'opinion publique par le PS, ça devient vraiment du n'importe quoi, de la bêtise, de la folie pure quand on sait que ce que vous dénoncez là, est justement le fond de commerce du MR qui a infiltré tous les "nieveaux" de pouvoir (économie, justice, médias, ...) afin de pouvoir mieux tout contrôler.

Mais bien sûr, il est plus facile d'essayer, en salissant les autres partis, de cacher l'incapacité de son propre parti à régler la crise (qu'il alimente pourtant lui-même par son attitde) dans laquelle la Belgique se trouve actuellement. L’orange bleu est plus pourrie que jamais et il faut la jeter si on veut avancer. Les partis qui sont actuellement en piste ne sont pas vraiment des partis démocrates, de compromis mais des partis qui veulent le pouvoir pour le pouvoir et il devient alors quasi impossible de trouver des compromis entre gens dont l’égo et le narcissisme n’ont d’égal que leur soif exagérée de pouvoir.

Mais bon, finalement à quoi bon encore donner son avis puisque notre Phil national, que sa longue absence de son blogne semble pas avoir rendu un minimum plus objectif et tolérant est sans doute toujours persuadé que lui et ses très démocrates (mdr) MRiens détiennent LA vérité et sont les grands sauveurs de la Wallonie (que pourtant ts les indicateurs économiques voient se redresser...).

Je pense d’ailleurs que notre hôte a commis une erreur en classant son blog dans la catégorie « politique »… Il y avait en effet bien une partie « humour » dans les skyblog ! :-)

Écrit par : Le liégeois | 11/11/2007

Réveille-toi Phil et balaye devant ta porte ! C'est le PS et pas le MR qui briserait le front francophone ?????? Mdr

Devenez vous fou Phil ou jouez vous encore dans la provocation primaire ? :-)

Écrit par : Le liégeois | 11/11/2007

Tel est pris quoi croyait prendre... ;-) Pour tout qui a regardé les débats télévisés ce midi sur les chaînes nationales, je crois que cette fois, le doute n'est plus permis, les masques sont tombés... toutes les théories du Phil exprimées plus hauts s'effondrent comme un château de cartes et se retournent même contre son propre parti.

Mais le Phil va sans doute encore nous raconter une incroyable histoire fantastique dont il a le secret pour essayer de sauver la face de son parti...

Tout cela devient vraiment tragico-comique !

Écrit par : Le liégeois | 11/11/2007

LOL Il est des sujets qu'il vaut mieux ne pas aborder avec certains...une simple question et sans vouloir être désobligeant, auquel des complots mentionnés dans mon précédent commentaire, ne croyez vous pas, le liégeois???

Et peut-être subsidiairement dans lequel de ceux-ci le MR n'est pas impliqué? Lol.

Bonjour quand même, le liégeois, on dirait que vous vous êtes encore rapproché de votre camarade Elio, si cela était possible...;=)

Écrit par : Philip Hermann | 11/11/2007

Je ne serais jamais "adoubé" par un homme politique....moi ! :-)) Bonjour Phil,

Je me suis rapproché de mon camarade Elio, si cela était encore possible ?? Je sais que vous n’en n’avez jamais rien cru, mais je ne peux que vous réaffirmer une fois encore que je n’ai jamais (!) voté PS ! Jamais ! Mais comme je vous l’ai déjà dit également, si je n’avais plus le choix de voter qu’entre le PS et le MR, évidement mon choix serait vite fait aussi. Heureusement, il existe des alternatives entre ces partis aux pratiques plus que douteuses et je m’en réjouis.
Vous savez, combattre de toutes ses forces la politique cynique du MR n’implique pas automatiquement que l’on soit PS ! Et quand bien même, par un concours de circonstance que je n’ai jamais vraiment imaginé, je devenais PS, jamais mon cher, je ne me laisserait « adouber » à un Elio di Ruppo ou quelqu’autre dirigeant comme le sont trop de libéraux à celui qu’on a surnommé « dieux » (Reynders) de plus en plus critiqué jusqu’à l’intérieur même de son propre parti d’après ce que j’en sais.

Pour conclure, cela fait 20 ans que je m’intéresse, voire que je me passionne par la politique. Et plus je m’y intéresse, plus je suis dégoûté, écoeuré ! On se rend en effet compte que la scène politique est par excellence le lieu de toutes les hypocrisies, de toutes les malhonnêtetés, … bref, de toutes les dérives !

Écrit par : Le liégeois | 11/11/2007

Le Liégeois est incohérent "Lire un MRien parler de populisme, d'instrumentalisation et de manipulation de l'opinion publique par le PS, ça devient vraiment du n'importe quoi, de la bêtise, de la folie pure quand on sait que ce que vous dénoncez là, est justement le fond de commerce du MR qui a infiltré tous les "nieveaux" de pouvoir (économie, justice, médias, ...) afin de pouvoir mieux tout contrôler."

Incohérence de logique au sein de cette phrase.

Écrit par : himself | 12/11/2007

Adoubement??? Je n'ai pas bien compris non plus, ces histoires d'adoubement???

Et je dois avouer que je suis un peu déçu qu'il ne réponde pas plutôt à ma question principale et subsidiaire. J'aurais tellement aimé qu'il me dise que "Les syndicats ne sont pas à la solde du PS, qui les instrumentalise à sa meilleure convenance" et subsidiairement que le MR n'est pas impliqué...LOL

Écrit par : Philip Hermann | 12/11/2007

ou plutôt... Les syndicats sont à la solde du PS et le MR est impliqué....C'est idiot mais ça me fait rire!!!

Mais bon je l'entends déjà me dire que je suis de plus en plus MR, et pas gentil et tout le tralala...

C'EST POUR RIRE LE LIEGEOIS!!!

Écrit par : Philip Hermann | 12/11/2007

Explications Himself,

Incohérence de logique ? Pour celui qui ne comprend pas probablement en effet ! Mais peut-être etes-vous déjà entrain d'apprendre le néerlandais ... :-)
En gros mon idée était de dire que la manipulation était loin d’être une pratique exclusive du PS et que le MR n’avait rien à envier aux autres partis à ce niveau ! Vraiment rien !

Phil,

Si vous ne savez pas ce qu’est « adouber » qqn, je vous recommande simplement de consulter un dictionnaire. Mais bon « prince », je vous signale quand même que l’adoubement au Moyen-age était la cérémonie par laquelle le seigneur consacrait un homme comme chevalier…. le chevalier étant tenu d'obéir à son seigneur si celui-ci lui ordonnait de combattre à ses côtés et ce jusqu’à la mort et cela bien sûr sans critiquer son seigneur ou remettre ses manières d'agir en cause ! Et tout chevalier qui ne remplissait pas ses engagements était considéré comme un félon et poursuivi jusqu'à ce que mort s'ensuive ou qu'une décision du roi le condamne à l'emprisonnement… :-)
Alors faites quand même attention, Didier veille… Mdr

Pour ce qui d’une question que vous m’auriez posé, pouvez-vous la reformuler de façon claire et j’y répondrai avec plaisir aussi honnêtement que je le fais à chaque fois au risque de vous choquer ? Je ne suis pas du genre à me défiler :-)

Écrit par : Le liégeois | 12/11/2007

J'ai beaucoup ri... à votre définition d'adoubement... Je n'ai donc été adoubé par personne, je ne consulte pas encore d'oracle avant de rédiger mes posts sur ce blog et je n'abdiquerai jamais ma LIBERTE de pensée. LOL Même si vous l'avez compris, je suis pour le moins admiratif du génie politique...

En fait, je vous demandais simplement de choisir parmi les complots proposés dans un commentaires en réponse à Déborah, celui auxquel vous ne croyez pas et subsidiairement dans lequel de ceux-ci le MR n'est pas selon vous impliqué???

Écrit par : Philip Hermann | 12/11/2007

Je trouve votre invocation du complot judéo-maçonnique pour écarter les interrogations légitimes des journalistes et du PS aussi putrides que les théories que vous prêtez à Elio Di Rupo. Il doit être possible dans ce pays de débattre sans traiter son "adversaire" au moindre désaccord de fasciste ou de populiste.

Écrit par : Un lecteur | 12/11/2007

Un homme politique qui rit ???? Vous avez beaucoup ri ? C'est déjà ça ! Et vous n’avez été adoubé par personne ? Grand bien vous fasse mais sachez que cela ne parait pas dans vos interventions qui sans cesse font référence (mais peut-on parler d’une référence quand on connaît le personnage) à votre dieu qui est entrain de nous « saloper » notre Belgique …Bref, j’ai appris que vous pouviez penser par vous-même… ou en tout cas que vous ne vous étiez pas rendu compte du contraire …;-) Donc finalement, vous êtes un "félon"....mdr... :-))

Vous êtes admiratif du génie politique ?? Où ça où ça ??? Je serai vraiment très curieux d'apprendre où vous avez vu du génie dans la politique (surtout actuellement) et quel homme politique pourrait répondre à cette définition... Surtout dans le marasme dans lequel votre parti est empêtré actuellement avec l’orange bleue pourrie … :- )

C’est probablement l’image la plus détestable que des hommes politiques ont donné depuis bien des années et les citoyens en ont marre de voir de grands malades démenteler un si beau pays où, à part quelques hommes politiques névrosés, la majorité des wallons et des flamands s’entendent très bien ensemble ! Si c’est ça le « génie politique », qu’ils redeviennent donc simplement aussi cons que d’habitude…

Pour ce qui est de votre question concernant les complots, elle est assez étrange ! Que voulez-vous que je vous réponde à ce sujet ? Il semble assez évident que certains sont plutôt farfelus est que d’autres sont tout à fait plausibles (mais sans plus) sans avoir jamais été vérifiés comme vous le dites très bien… Mais j’imagine que cette question en sous-entendait une autre ….

Écrit par : Le liégeois | 13/11/2007

@Lecteur Problème de compréhension: je n'accorde aucune foi à aucun des complots évoqués dans ma réponse à Déborah, LOL

Pas plus au complot judéo-maçonnique, qu'à l'existence de martiens ni d'ailleurs qu'aux rumeurs de complot contre les intérêts francophones par les négociateurs orange-bleue...LOL encore. Vous avez d'ailleurs raison de vous indignez des relents nauséabonds constitués par l'utilisation de ces rumeurs sans fondement dans le débat politique, nous sommes simplement d'accord...à vous d'en parler à vos amis mandataires du PS!!!

Écrit par : Philip Hermann | 13/11/2007

Belgique : enfer ou paradis fiscal ? J'espère que notre Phil national aura regardé l'émission réellement choquante de la RTBF ce mercredi soir...
D'après les économistes (sûrement d'affreux et malhonnêtes socialo ? :-)), la Belgique est un enfer fiscal pour les salariés et un paradis pour les rentiers et les plus nantis. D’après les 2 économistes interrogés, la situation s’est particulièrement dégradées pour les moins riches et particulièrement améliorées pour les + riches depuis 7-8 ans… depuis qd Reynders est-il aux finances ?... Hasard, vous avez dit hasard ?....
Marco Van Hees dénconcait déjà dans son livre "Didier Reynders, l'homme qui parle à l'oreille des riches" une forme de légalisation de la "fraude fiscale" pour les plus nantis et l'émission semble confirmer totalement cette idée, en l’étayant de plusieurs exemples même.
Et on ne parlera pas de la "démission de l'Etat" concernant la lutte contre la grande fraude fiscale qui s’est soudainement arrêtée depuis que Reynders est aux finances... Hasard ?... Non bien sûr. On ne scie pas la branche sur laquelle on est assis bien sûr…
En deux mots, que vous soyez riches ou misérables, vous n’êtes pas du tout traités de la même façon par le fisc (le rapport peut aller de 1 à 5 et c’est écoeurant). Et le fait que ce soit un libéral qui est aux finances n’est bien sûr pas un hasard…
Quelle est donc l’analyse du Phil ? J’imagine que ce que je dénonçais déjà ici il y a plus d’un an et que les journalistes, fonctionnaires et économistes qui sont intervenus dans l’émission confirment eux aussi par leur enquête n’est que calomnie de ripoux rouges d’une mauvaise foi crasse et sans doute payés pour noircir l’image de Reynders …. ?! mdr :- )))
Comme il fallait s'y attendre, Reynders n'a pas eu le courrage de donner son avis dans cette émission alors que l’occasion lui a été proposée.
L’équité fiscale est aussi une forme de démocratie…. Hélas…..

Écrit par : Le liégeois | 14/11/2007

Je n'ai pas regardé l'émission... Ce que je sais, c'est qu'effectivement la Belgique est considéré comme un paradis fiscal par certains français soumis à l'impôt sur la fortune et particulièrement s'ils disposent d'un portefeuille d'actions conséquent. En effet, la Belgique ne taxe pas les plus-values sur action.

Il me semble que cette absence de taxation sur les plus values doit être conservée...elle permet d'attirer sur notre territoire des investisseurs importants, qui d'ailleurs investissent également dans l'économie belge. Ma première entreprise a notamment été financée par un Business Angel français!!!

Il est à noter que les investissements en action, comme en matière d'immobilier, comportent des risques, qu'ils sont indispensables au dynamisme de toute économie et que si les plus value ne sont pas taxés...les dividendes eux le sont à la source, de même que les bénéfices des entreprises. Les investissements en action ou en immobilier proviennent d'ailleurs très souvent issus de revenus issus du travail, qui sont eux, encore beaucoup trop taxés.

Vous aurez compris que si je ne suis évidemment pas un partisan d'un renforcement de la taxation que ce soit des revenus du travail et particulièrement celle concernant les plus bas revenus comme les revenus moyen, comme d'ailleurs de la taxation des entreprises, ni de la taxation de l'épargne particulièrement lorsque celle-ci est investie dans des placements "à risque" qui participe à la bonne santé de notre économie.

Comment alors préserver le nécessaire équilibre budgétaire? Il me semble que beaucoup peut encore être fait pour améliorer le fonctionnement de nos administrations et de nos services publics. Cela fait plusieurs mois que j'indique sur ce blog, des pistes de réflexion à ce sujet.

Enfin, je ne suis pas plus que Didier Reynders ou Hervé Jamar...un défenseur des fraudeurs, qu'ils soient fiscaux que sociaux d'ailleurs. Si vous vouliez analyser objectivement les résultats du secrétaire d'état en charge de la fraude fiscale, vous constaterez avec moi que celle-ci s'est beaucoup améliorée et peut se targuer d'une augmentation substantielle des montants récupérés (plus de 6 milliards d'€) si mes informations sont exactes, même si je le rappelle, je suis favorable à toutes mesures, qui permettraient d'améliorer encore ces excellents résultats.

Écrit par : Philip Hermann | 15/11/2007

Déni de justice fiscale ! ... Vous dites que vous êtes pour le fait que la Belgique reste un paradis fiscal pour les riches étrangers ? Le problème est que la plupart viennent s’y établir uniquement pour bénéficier de notre eldorado fiscal mais n’investit pas le moindre centime dans notre économie et dans ce sens, votre exemple personnel semble assez marginal.

Bien dommage que vous n'ayez pas vu l'émission d’hier car les journalistes ayant mené l'enquête ainsi que les économistes interrogés étaient tous unanimes : les belges ne sont pas du tout traités de la même façon en ce qui concerne l'impôt et ce n'est par normal ! Sur quelle critère objectif un riche serait-il moins imposé qu’un pauvre ?? Nous ne sommes plus au Moyen-Age ! …

Les économistes en question (dont un de l’Université de Liège) détaillaient (entre autres) l’exemple que Marco Van Hees reprenait déjà dans son livre entre le quidam au salaire moyen voire bas et d’un riche ayant un salaire important. En bout de course, on s’aperçoit que le quidam se voit appliquer un taux de taxation de 51,24 € (!) alors que le taux de taxation du plus nantis n’est que de … 5,28 % ! …soit 10 fois moins ! Et quelle est la justification de cette différence constatée ? Aucune ! … Un pur cadeau au plus nantis ne reposant sur absolument rien du tout ! Vous trouvez ça normal ?

Alors quand on me parle de la pseudo réforme fiscale, cela me fait bondir car nous, citoyens moyens, nous en attendons toujours le premier des effets concrets ! Fut-il même minime… Mais rien, absolument rien ! Et l’autre « grand démocrate » continue à nous marteler le slogan « réforme fiscale » comme si cela était un fait avéré et c’est écoeurant !

Pour ce qui est de la fraude fiscale, on y notait en effet que l’Etat avait récupéré quelques millions d’Euros mais on y mentionnait aussi qu’assez étrangement, on avait mis aux oubliettes quelques dossiers chauds de fraude fiscale touchant des « gens bien établis » qu’il serait fâcheux de titiller…

Bref, si cela est un fait écoeurant parce qu’il touche les moyens d’existence des plus modestes (15 % de pauvres en Belgique !), ce n’est qu’un des exemples les plus choquants du fait que les citoyens belges ne sont pas traités de façon égales dans un tas de domaines (au point de vue impôts, social, justice, …) en fonction qu’il sont modestes ou plus nantis. Et vous savez maintenant depuis +/- 1 ans que c’est contre cela que j’essaie modestement de me battre…

A+

Écrit par : Le liégeois | 15/11/2007

Par pitié... merci de ne pas comparer des pommes et des poires:

D'abord l'exemple de mon BA n'est pas un exemple isolé, si vous fréquentiez les cercles d'investisseurs, cherchant à financer des entreprises, vous verriez à quel point ceux-ci regorgent d'investisseurs français.

L'impôt sur le revenu n'est qu'une des faces de la fiscalité, l'autre est liée à la consommation, par la TVA. Beaucoup des réfugiés fiscaux belges sont d'avide consommateurs de biens taxés.

Enfin, Marco Van Hees est loin d'être le dernier mot en matière fiscale. C'est même l'un des derniers communistes belges. Il est ridicule de vouloir comparer le taux d'imposition/revenus des gens...La progressivité de l'impôt existe bel et bien en Belgique puisqu'il existe plusieurs taux en fonction de la tranche de revenus dans laquelle vous vous situez, notamment en matière de revenus du travail. Pour les plus hauts revenus, nous nous situons au delà de 55% des revenus. Prélever plus, c'est tout simplement retirer toute envie de travailler à des gens qui sont par ailleurs des moteurs de l'économie.

Votre comparaison 51,24€ et 5,28% est donc dès plus ténébreuse!?! Chacune de vos interventions sur ce sujet me semble d'ailleurs manquer singulièrement de fondement. LOL Si vous souhaitez payer moins d'impôt, je ne peux que vous conseiller à militer au Mouvement Réformateur. Dans le monde francophone, ce sont les seuls à vouloir répondre à vos préoccupations. LOL encore.

La réforme fiscale promise par le MR et l'orange bleue, concernera par priorité les bas et moyens revenus, notamment en réduisant les taux d'imposition de 5 à trois et en immunisant une plus grande part des plus bas revenus. Le slogan de Didier Reynders de cette campagne électorale: "En Belgique, on paye trop vite trop d'impôts" J'y suis très favorable.

La principale opposante à la diminution des impôts pour la classe moyenne dans l'orange bleue, c'est Joëlle Milquet.

Écrit par : Philip Hermann | 15/11/2007

Par Pitié... ...merci d'analyser une autre vérité que la vôtre...

Vous jouer sur une erreur de frappe de ma part que je suis sûr, vous aviez rectifié d’office à savoir que les moins nantis supportent une pression fiscale de 51,24 % et non € contre 5,28 % pour les plus nantis… Donc en fait, je ne comparais pas des poires et des pommes...

Pour ce qui est de Marco Van Hees, vous m’avez déjà sorti le couplet du communiste…faut vous renouveler dans la provoc Phil ! :-) Je remarque simplement que ses propres arguments ont touts été confirmés non seulement par les journalistes ayant enquêté mais également par deux économistes, professeur d’université. Mais bon, journalistes comme prof d’unif étaient certainement tous d’affreux communistes aussi bien sûr…Mdr

Décidément, vos arguments sont toujours les mêmes mon cher : tous ce qui n’est pas bleu est insignifiant, ridicule, dans l’erreur, … Et quand bien même, on vous prouverait noir sur blanc que vous êtes dans l’erreur, on a droit au couplet soit des communistes, soit des socialistes pourris, etc. On en finirait par se demander si les non MR ne sont pas tous des incapables voire des handicapés légers ! … ;-)
Et comme en plus vous semblez me prendre pour un brave gars mais qui finalement n’y connaît pas grand-chose ni en politique ni en économie et se laisse influencer par des jugements de journalistes réac sans pouvoir faire preuve du minimum de discernement, nos échanges sont parfois difficiles….

En ce qui concerne le taux d’imposition qui se situerait au-delà des 55 % pour les plus hauts revenus, il s’agit d’une contre vérité puisque ce %age a été plafonné depuis bien longtemps à 52,5 % ! Les économistes, journalistes et le communistes Marco Van Hees, parlaient au niveau de l’impôt non pas comme vous d’une progressivité mais d’une… progressivité à l’envers !

Tiens, pour une fois vous vous distancez carrément de votre gourou en employant le futur pour parler de la réforme fiscale pour les petits et moyens revenu avec que celui-ci clame à qui veut l’entendre avec un certain culot que c’est déjà un fait depuis un moment déjà …

Pour ce qui est d’adhérer au MR, faudra l’oublier mon cher ! Voilà bien le dernier parti pour lequel il me viendrait l’idée de voter ! Parce que si votre parti prône bien en effet la diminution de l’impôt, il ne le fait pas de façon équitable mais favorise très clairement de façon inexplicable ceux qui n’ont pas vraiment besoin d’une telle réforme.
Mais je vous incite une fois de plus à lire le livre du communiste (quoi Reynders laisse des communistes dans son administration ???:-) et on en reparle après ok ?

A+

Écrit par : Le liégeois | 16/11/2007

Plus sérieusement... Le libéralisme vise à réduire les impôts en réduisant le rôle de l'état, ma conviction est qu'en Belgique nous sommes à un tel niveau de dépenses publiques inutiles que nous pourrions parvenir à de très bons résultats sans avoir à diminuer les prestations sociales (que je trouve moi aussi nécessaires). Quelques exemples:

- Le budget des soins de santé prévoit une croissance de 4.5% alors qu'il n'a cru que de 2.8% au cours du dernier exercice. Ne pourrait-on affecter ces réserves disponibles à des projets qui amélioreraient le pouvoir d'achat, à des mesures qui redonneraient de la compétitivité à la Belgique comme terre d'investissement. Des arbitrages doivent être effectués, ils sont encore sur la table de cette formation gouvernementale.

-Quand nous constatons que le taux d'emploi public est parmi les plus élevés en Europe et que dans le même temps la satisfaction des citoyens sur le fonctionnement de ces services est parmi les plus mauvaises en Europe, il me semble que nous pourrions éviter de perpétuer cette gabegie en ne remplaçant pas certains fonctionnaires qui partiraient à la retraite et en informatisant certains services. Une amélioration de la productivité dans la fonction publique est possible!!!

-Si nous examinons les scandales en cours: logement social, Hautes écoles, Awiph, CHR de Huy, défense, etc. Il me semble que d'autres pistes seraient également disponibles de ce côté.

-Une simplification institutionnelle ne ferait sans doute pas de torts également.

-Un effort pourrait également être opéré dans les coûts de fonctionnement des bâtiments publics (écoles, administrations, casernes) en entreprenant les travaux d'isolation nécessaire et en régulant leur consommation. Cela permettrait également de remplir nos engagements de Kyotto. Où en sont les Partenariat Public-Privé, qui permettraient de financer ces projets sur les économies générées???

-Nous pourrions également parler des innombrables structures, qui ne sont préservées que pour mieux asseoir le clientélisme de certains "barons".

L'immobilisme est général...

Ces quelques pistes de réflexion, sont là. Le pari libéral, est bien celui-là. Celui du MR, c'est dans le même temps d'améliorer les prestations sociales les plus urgentes. Le statut d'indépendants reste le plus mauvais des statuts, ce sont également eux qui touchent les plus petites pensions...lier les allocations sociales à l'évolution du coût de la vie est également au programme de cette orange bleue.

Ce programme n'a jusqu'ici jamais pu être mis en oeuvre pour des considérations purement dogmatiques d'inspiration socialiste. Par exemple: pas question d'augmenter simplement le salaire poche des travailleurs, il faut augmenter le brut. Pas question de gérer le budget des soins de santé, il faut épuiser les budgets, même si cela se révèle inutile. Pas question de diminuer l'emploi public, ces gens votent pour nous. Les blocages anachroniques sont innombrables.

Alors je suis d'accord avec vous, certains riches financiers, dont les revenus proviennent essentiellement de plus values sur action, se sont réfugiés fiscalement chez nous. Cela peut choquer, néanmoins vous devez savoir qu'à partir d'un certain niveau de fortune, il ne sert à rien de vouloir traquer ces riches au niveau d'un état. Les mécanismes fiscaux sont internationaux, disponibles, légaux et connus de tous les fiscalistes. Les montants sont parfois tels, que les dépenses pour mettre en place ces mécanismes pour éluder l'impôt (sociétés domiciliées à Jersey, Caïmans ou encore Monte-Carlo (comme Justine et d'autres)) peuvent se justifier. Ce problème ne pourra être traité que de manière internationale.

Pour le commun des mortels, ceux-ci sont impossibles à mettre en oeuvre. Se servir de ces quelques exemples pour justifier une taxation excessive des gens qui travaillent dur, qui économisent, en gros qui fournissent beaucoup d'efforts...l'immense majorité des contribuables belges, est simplement ridicule, sauf peut-être pour un communiste, qui ne devrait pas oublier que la "nomenklatura" disposait de tous les privilèges dans les pays communistes.

Écrit par : Philip Hermann | 16/11/2007

Tout aussi sérieusement Il est clair qu’on ne sera jamais d’accord sur certains points… Notre vision de la société, de la justice sociale, fiscale,… bref de la démocratie semble parfois tellement éloignée… Mais bon, on va tenter de s’en accommoder… :-)

Pour ce qui est de la fonction publique, le non remplacement des fonctionnaires (que manifestement vous ne portez pas dans votre cœur …) partant à la retraite est déjà un fait concret dans beaucoup d’administrations vous savez …
Et pour ce qui est de la qualité du service public, en tant que fonctionnaire, je peux vous dire qu’il y a un peu de tout : des gens consciencieux et courageux et des je-m’en-foutiste fainéants (comme dans le privé – j’y ai bossé aussi !), les premiers travaillant vraiment comme des « forcenés » pour les seconds… Je pense que ce n’est pas tant le nombre de fonctionnaires qu’il faut réduire que la qualité de la formation de ceux-ci qu’il faut augmenter !

Pour ce qui est du coût de fonctionnement des bâtiments publics, je partage votre avis sur le fait que des économies d’énergie doivent être faites et sachez que dans mon « administration » par exemple, des actions afin de sensibiliser le personnel à ce sujet, commencent à être menées.

Pour ce qui est du partenariat public-privé, si l’idée paraît intéressante au premier abord, je ne suis pas très chaud car elle pourrait se révéler assez dangereuse dans le sens où certains partenaires privés pourraient faire pression sur le public ou demander des « compensations » ou faveurs très peu éthiques (imaginons par exemple une banque payant la rénovation d’une école et qui exigerait ou pousserait pour que tous les enseignants ouvrent un compte dans cette banque ou dont le directeur voudraient des faveurs pour ses enfants inscrits dans cette école, …).

Pour ce qui est de ce que vous appelez les « innombrables structures, qui ne sont préservées que pour mieux asseoir le clientélisme de certains « barons », je partage votre avis d’autant plus que pratiquement tous les partis jouent dans cette pièce, votre propre partis étant loin d’être en reste dans le domaine… (on ne va pas reparler des rois du cumul que sont les époux Pire et O. Hamal… (+ de 160 mandats à eux 3 ! …), des barons que vous dénoncez en fait.... Donc nous sommes d’accord sur le sujet… : -)

Pour ce qui est de votre dernier paragraphe, j’avoue ne pas trop comprendre où vous voulez en venir à travers votre réflexion…Pouvez-vous préciser ou reformuler svp ? :-)

Allez, pour terminer sur une note positive et concrète, voilà ce que je propose concernant l’impôt afin de corriger une injustice vis-à-vis de l’impôt : l’attribution de 1,5 part fiscale aux célibataires ou plus généralement isolés afin de corriger leur moindre pouvoir d’achat du seul et unique fait de leur isolement et des charges fixes y incombant qui sont les mêmes que pour un couple (loyer, la majorité des assurances, …).

Qu’en pensez-vous ?



Écrit par : Le liégois | 16/11/2007

Rien contre les fonctionnaires Y a des gens très bien partout, mais j'ai fait mon service militaire, LOL. Qu'il y ait moyen d'améliorer la situation dans certains services est une certitude. Je me rappele avoir fait le travail de 3 ans de mon chef en 15 jours (remise en ordre de tout le bureau), c'était d'ailleurs plus une entreprise de masquage que de remise en ordre: toute la caserne se servait allégrement dans le garage prévu pour les véhicules de la compagnie. Qu'on ne me raconte donc pas de blagues, lol.

De plus, je crois que ce n'est le rêve de personne d'attendre la retraite en lisant le journal...mais face à certains murs qu'il faut faire exploser, la démotivation est parfois compréhensible...c'est aussi cela qu'il faut changer.

Je ne partage pas votre avis sur les PPP, les financiers auxquels il faudrait faire appel se contenterait certainement d'assurer un profit strictement financier...les passe-droits, c'est plutôt dans un contexte politique qu'il faut les chercher. Maintenant, il faut pour les intéresser: parler leur langage...investissement/risque/profit alors que certains ne leur parlent que de bien d'autres choses.

Enfin, je crois que les mandataires MR sont largement moins "affairistes" que les mandataires d'autres familles politiques... Pour une raison d'abord technique, le MR n'est simplement pas la famille politique cible pour faire des "affaires", elle n'est au pouvoir que par intermittence. J'espère de tout mes voeux que ceci va changer mais c'est une réalité que beaucoup ont compris. Reste à gérer ce risque également. Il faut d'ailleurs distinguer les mandats rémunéré des autres mandats et aussi le mode de rémunération: en tout état de cause, au risque de me répéter: je ne suis ni journaliste, ni policier, ni encore moins juge...il n'est pas dans mes ambitions de traquer quiconque même si il est certain que je n'envisage pas la politique comme un moyen de fairte fortune (il est plus facile si c'est l'objectif, de se lancer dans les affaires, les vraies)

Je crois qu'il est ridicule de prendre comme prétexte l'existence de quelques financiers hors-normes, pour justifier un système d'imposition, qui est déjà progressif et qui taxe déjà très durement des gens, qui ne sont pas que des "sales" riches...mais aussi des moteurs de l'économie. Je suis très favorable à un système méritocrate, où sont récompensés les gens qui ont fait des efforts et ont pris des risques. Même si, il ne faut pas oublier non plus les malheureux. La fraude sociale m'est d'ailleurs aussi insupportable que la fraude fiscale.

Pour terminer, votre idée de favoriser fiscalement les isolés, mérite d'être étudiée, vu l'évolution sociologique aue nous connaissons et aussi le nombre plus important d'isolés avec personnes à charge...

Écrit par : Philip Hermann | 17/11/2007

Précisions Vous pensez que les mandataires MR sont moins affairistes juste parce qu’ils ne sont au pouvoir que par intermittence ? Disons donc simplement pour rétablir la vérité qu’elle est moins souvent exposée… :-) En ce qui concerne certains militants MR (souvent des indépendants), la fraude est souvent devenue pour eux un sport, un jeu dont on finirait par rire tant il y a parfois de l’ingéniosité dans leur chef. Pour un salarié, mandataire socialo ou autre qui fraude, étrangement le regard semble tout autre et on parle là de ripoux… :-)
Nieriez-vous qu’il y a plus de fraude de la part des petites gens que dans les milieux aisés, dans le monde des entreprises et de la finance ? …Regardez encore ce qu’on est entrain de juger à Liège ces jours-ci…. :- )

Pour ce qui est des mandats, qu’ils soient rémunérés ou pas (et dans les 3 exemples de MRiens que je prenais, bcqp des mandats sont rémunérés ! – mon bourgmestre, MR lui aussi en a 9 rémunérés sur 11…), ce qui me dérange est cette envie d’être partout à la fois et d’exercer de l’influence (pas tjs positive) dans toute une série d’intercommunales tout en faisant de ces mandats juste des affaires lucratives (ce que vous dénoncez si j’ai bien compris et je m’en réjouis).

Pour ce qui est de l’impôt, croyez bien que l’expression « sale riche » est une expression que je n’emploie jamais et qui ne me viendrait même jamais en tête ! Celui qui bosse et se fait son bas de laine, fut-il astronomique, je lui dis simplement « bravo » ! Ce que j’aime moins c’est que l’impôt ne soit pas aussi progressif que vous semblez le croire et plus encore que les revenus des capitaux (pour parler simple : ceux qui arrivent sans qu’on fasse d’effort et qui sont parfois le fruit de pure spéculation) soient moins taxés que les revenus du travail qui eux sont le fruit du labeur de chacun. Et cela, avouez que c’est choquant ! Enfin, prétendre que les riches sont aussi les moteurs de l’économie, cela me semble une vision très étriquée de la réalité ! Parfois oui mais c’est loin d’être automatique… beaucoup de leur argent dort sur des comptes quand ce n’est pas dans des coffres bancaires …

Pour ce qui est de mon idée concernant la fiscalité des isolés, je tiens tout de suite à rectifier une contre-vérité ou une mauvaise interprétation de votre part !!! :- ) Je ne parle pas de « favoriser » les isolés mais bien de changer la façon de les imposer afin que leur pouvoir d’achat revienne au niveau de chacun des membres d’un couple à qui on redistribuerait la moitié des revenus du coupe après paiement des charges fixes (celles qui sont les mêmes qu’on soit isolé ou en couple). Le logement par exemple, qui est devenu le 1er poste de dépenses des ménages, représente 15,8 % du budget d’un couple contre 24,5 % pour une personne seule…C’est donc juste une correction d’une injustice sociale via la fiscalité.
En France, une association l’Unagraps milite pour attribuer une part et demi fiscale aux isolés car elle se base d’abord sur une réalité économique que je viens d’expliquer 2 lignes plus haut mais aussi sur un article du Code Pénal français qui précise que : « Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques à raison de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur apparence physique, de leur patronyme, de leur état de santé,…. » ou encore un article du Code fiscal qui dit que : « « l'impôt sur le revenu est établi de manière à tenir compte des facultés contributives de chaque redevable ». J’irai vérifier mais j’imagine que la législation belge doit préciser la même chose et donc la loi ne serait pas respectée finalement…
Mais je pense que les isolés resteront discriminés fiscalement à jamais car ils sont les vaches à lait de l’Etat qui l’a très bien compris…

Concernant votre réflexion selon laquelle : « De plus, je crois que ce n'est le rêve de personne d'attendre la retraite en lisant le journal... », je ne sais pas si une petite pique concernant une de mes réflexions passées vis-à-vis de mon statut de fonctionnaire sur votre blog mais sachez qu’alors que je reçois plusieurs journaux tous les jours, je suis pratiquement tous les jours obligés d’aller lire ceux-ci chez ma mère par faute de temps même sur mon temps de midi…Croyez bien qu’il y a de nombreux fonctionnaires consciencieux, motivés et efficaces sur lesquels les hommes politiques s’appuient complètement pour faire fonctionner leur administration sans oublier de s’attribuer la paternité de certaines mesures pratiques alors qu’ils n’ont en définitive fait que signer qq documents...sans prendre de risque eux (pour faire référence à votre équation « investissement/risque/profit »….Ca aussi c’est une réalité… : -)

Écrit par : Le liégois | 17/11/2007

Rectification En plus de mes qq fautes habituelles, à la place de :
"Nieriez-vous qu’il y a plus de fraude de la part des petites gens "... Il fallait lire "moins de fraude de la part des petites gens" bien sûr... :-)

Écrit par : Le liégois | 17/11/2007

Non Non... Les militants du MR et à fortiori ses mandataires font l'économie d'attirer dans leur rangs des "affairistes", même si tout le monde sait qu'aucun parti n'est totalement immunisé contre ce phénomène car ils sont moins sexys que d'autres partis, présents dans tous les rouages de l'appareil politique, suivez mon regard.

Je ne défends aucun fraudeur, ni social, ni fiscal, je l'ai dit et répété tout au fil de ce blog!!! Quant à ceux-ci, ils sont tout autant présent dans chacune des classes sociales. Vous semblez plus tolérant vis à vis de certains d'entre-eux, c'est votre choix: ce n'est pas le mien. ;-)

Le MR et singulièrement le ministre des finances est à l'origine d'une distinction fiscale entre les purs rentiers, qui ne prennent guère de risques, et d'autre part ceux qui réinvestissent dans des activités économiques. Plusieurs exemples:

1. La distinction dans le cadre de la DLU dans le traitement des fonds rappatriés en fonction de leurs destination (investissements en actions, en immobilier, ou compte épargne). C'est une première qui n'a d'ailleurs pas été suffisament mise en évidence.
2. L'immunisation fiscale des investissements durables, des investissements immobiliers à caractères sociaux (aménagement de logement à destination sociale)
3. Culture: les donations d'oeuvres d'art sont encouragées, notamment pour régler les droits de succession, ce qui permet de préserver notre patrimoine culturel. Immunisation des investissements pour favoriser la création cinématographique.

Le bilan de Didier Reynders, comme ministre des finance ne s'est certainement pas limitée à la seule mise à l'équilibre du budget de l'état. Il a certainement fait preuve de beaucoup de créativité pour favoriser la circulation des moyens financiers et les investissements utiles à l'économie et plus généralement à notre vie en commun, y compris au niveau social et culturel.

Cette méthode me semble d'ailleurs plus saine que la simple subsidiation de projets, même si elle est également utile, car le risque de clientélisme, d''affairisme est alors très présent.

Enfin, sachez que je n'ai pas d'image mentale de vous...par contre, j'ai un souvenir très vif du sergent-chef avec lequel j'ai partagé 9 mois de ma vie dans un petit bureau. Quelqu'un de sympa, par ailleurs, il a fait de moi un redoutable compétiteur au Baby-foot et aux flèchettes.

J'aimerais tellement que le MR soit le parti politique dans lequel se retrouverait ceux qui se battent pour améliorer les choses, qui ne se résignent pas à la chape de plomb sous laquelle s'est endormie la Wallonie et Bruxelles...quelque soit le lieu depuis lequel ils pourront opérer ce changement.

C'est d'ailleurs le sens que je donne au spectaculaire renversement du centre de gravité politique, qui s'est produit lors de ces dernières élections.

Écrit par : Philip Hermann | 17/11/2007

Ici la terre ! ... :-) Parfois je me demande si vous vivez bien dans notre galaxie, si vous vivez bien dans notre société du début du 21e siècle (la question qu’on se pose svt à propos de nos hommes politique en somme) ! :-)

Ainsi, le MR ferait l’économie d’attirer des affairistes dans ses rangs ? Mdr ! Affirmer une telle ineptie, faut l’oser ! Qu’est-ce qui vous permet donc de dire ça ? Je ne vais bien sûr par rappeler ici le détails des affaires Reynders, Cahay, Fourneau, Ducarme, Jerouville, A. Boite, … j’en passe et des meilleurs ! Mais je sais que vous allez encore niez ces évidences de toute vos forces donc on ne va pas s’attarder sur le sujet j’imagine…Vous aimez jouer la provoc et ce n’est plus maintenant que je vais m’en offusquer… :- )

Encore une fois mon cher, vous avez interprété mes paroles de façon erronée en prétendant que je serais plus tolérant vis-à-vis de certains fraudeurs. Ah bon ? Lesquels ? Sachez que je ne suis pas plus tolérant vis-à-vis des socialos carolos que vis-à-vis des Ducarme ou Jerouville ! Par contre il est vrai que je suis totalement intolérant vis-à-vis des affaires autrement plus dangereuses encore pour la démocratie que des vols et qui touchent à la séparation des pouvoirs et donc la démocratie (nominations politiques de juges, intervention auprès de juge pour influencer des décisions, etc …).
Certes, en tant que démocrate attaché à certaines valeurs humaines et de justice (tout court et sociale), je ne partage pas la façon de faire de la politique et la vision à deux vitesses de la société belge par le MR… mais je vous rappelle une fois de plus que je ne suis pas socialiste non plus ! Comme je vous l’ai déjà dit, quand je vote, je vote Ecolo depuis pas mal d’années maintenant ! Mais je ne suis pas pour autant béatement la doctrine écolo (pour autant que l’on puisse l’appeler comme telle). Je n’ai pas non plus fait de J-M Javaux une icône en plaçant son nom toutes les 2 phrases dans mes interventions sur le net. Y a de l’excellent chez Ecolo mais aussi du moyen et du « à chier »… Je reste juste lucide et critique même vis-à-vis des « miens » (même si je veux rester libre et ne me sens « attaché » à aucun parti)…

Reynders n’a vraiment pas le moindre mérite concernant la mise en équilibre du budget de l’Etat ! En effet, il a dès son arrivée béneficié du travail de Maystadt durant de longues années (au pris de lourds sacrifices pour la population) ! Là, depuis 8 ans, il maintient juste vaille que vaille l’équilibre trouvé par son prédécesseur (notamment en dilapidant le patrimoine immobilier de l’Etat… :-)) ! Non vraiment là, faut pas déconner. Reynders n’a vraiment pas grand-chose avoir dans l’équilibre du budget ! … D’autant moins qu’il n’est que ministre des finances, pas ministre du budget jusqu’à preuve du contraire (c’est tjs Van de Lannote jusqu’à ce que les clowns actuels aient fini de se taquiner dans leur bac à sable sur des faux problèmes dont se fout la population…) !!! Mdr

Pour ce qui est du centre de gravité, on ne va pas épiloguer non plus ! Mais je ne suis pas sur que le succès du MR aux dernières élections ait un quelconque rapport avec une prise de conscience par la population que les libéraux (tjs présentés comme des … conservateur (de privilèges sans doute :- ) pourraient être à l’origine d’un changement positif au point de vue économique ! …Vous connaissez ma position sur ce sujet donc je ne vais pas y revenir…

Je suis par ailleurs très content d’apprendre que votre sergeant-chef a fait de vous un compétiteur hors pair en baby-foot et jeu de flechettes. Je suis cependant étonné que le bon libéral que vous êtes n’a pas essayé de changer ces occupations et la mentalité du sergeant et de sa caserne ou au moins de son service en prenant des initiatives pour le rendre performant ! Vous seriez-vous laissé entraîné dans l’immobilisme que vous dénoncez ? Auriez-vous « profité du système » ??....mdr… :- )

Allez au dodo Phil… :-)

Écrit par : Le liégeois | 18/11/2007

Amusant Vous êtes quelq'un de curieux le liégeois, votre mauvaise foi semble sans limite:

-Je vous explique pourquoi le MR est par nature moins attractif pour les affairistes...qualité qu'il partage d'ailleurs avec le parti ecolo et vous revenez avec un amalgame indigne d'attaques nominatives, qui n'ont soit eu aucune suite judiciaire, soit pas de suite du tout, soit qui sont encore en cours (et la présomption d'innocence???), soit même que je ne connaissais pas, alors que je suis très attentivement l'actualité. LOL Alors que la Wallonie tremble encore sous l'émotion de scandales avérés et pas qu'à Charleroi d'ailleurs...scandales qui ont d'ailleurs profondément modifié le paysage politique wallon, dont la révélation est toujours en cours et dont on peut espérer qu'ils constitueront un déclic pour enfin améliorer durablement les comportements.

-Vous ne semblez pas vouloir comprendre que vous vous trouvez ici sur un blog politique, d'un militant MR, qui n'est pas anonyme, qui fait le choix de suivre son leader...et donc de le défendre ainsi que son parti. Vous, vous préférez avancer masqué, répètant à l'envi que vous ne faites pas de politique, que celle-ci vous dégoute mais cela ne vous empêche pas de critiquer systématiquement toujours les mêmes, toujours de manière aussi peu convaincante et avec aussi peu d'éléments concrets (confirmés par des décisions judiciaires)...c'est lassant et pénible.

Comme militant politique pourtant, la seule position tenable est celle que je prend ici depuis des mois: je ne resterai pas membre d'un parti qui ne sanctionnerait pas les comportements répréhensibles de ses mandataires s'ils sont avérés en justice. En effet, la justice seule a pour tâche de dire le droit: pas vous et même pas des journalistes. Souvent le MR fait même le choix de sanctionner politiquement des faits qui ne sont même pas sanctionable par la justice voir le cas Ducarme.

Je confirme que l'on trouve de tout dans le parti Ecolo également, même si je partage certaines de leurs préoccupations. Je ne peux m'empêcher de citer le mot d'un politique, particulièrement cynique dont j'ai oublié le nom: "les écolos ne sont pas plus intègres que quiconque, ils sont même plutôt moins chers". LOL, c'est pour rire!!!

Ma principale critique concerne leur indigence en matière économique (reproche que l'on peut vous faire également d'ailleurs): la décroissance à tout prix peut participer à la lutte contre les problèmes climatiques mais elle engendrera surtout des problèmes sociaux et économiques cataclysmiques. Ma conviction est qu'il est plutôt préférable de réorienter la croissance vers des objectifs durables en adoptant une démarche particulièrement pragmatique, vu l'importance des enjeux. Lisez Luc Ferry (philosophe), il s'est rendu célèbre en mettant au jour leurs incohérences.

Les mérites de Didier Reynders ne sont pas minces, y compris en matière budgétaire...pour équilibrer un budget, les recettes (fiscales) sont pour le moins importantes, c'est même l'essentiel. J'ajouterai que ce faisant, il a prouvé la validité de l'adage de Jean Gol: "Trop d'impôts tue l'impôt", grâce à sa réforme fiscale, les recettes ont efectivement augmenté. Il vient de se classer 6ème sur 27 d'un classement jugeant la qualité de l'action des ministres des finances européens. A son tableau de chasse, nous pourrions également mentionner l'informatisation de son administration, ce que n'a pas réussi son homologue de la justice, par exemple. Il peut légitimement être fier de ce qu'il a accompli, les électeurs ne se sont pas trompés. LOL

Enfin pour en revenir à mon service militaire, sans vouloir en rajouter: admettez que réaliser le travail de mon service sur une période de 3 ans, alors qu'il comptait 3 personnes, seul en quinze jours (plutôt un mois si je compte le temps de comprendre ce qui était attendu), n'est pas une mince performance. J'ai travaillé intensivement pour y parvenir. Elle a d'ailleurs été considérée comme telle par mon commandant de compagnie.

Par ailleurs, j'ai été élu délégué des miliciens pour lesquels j'ai obtenu des avancées importantes pour leur qualité de vie. Cette activité, faite de nombreuses activités de représentation et de négociation, me prenait pas mal de temps. Ils étaient eux aussi très reconnaissants.

Je suis très partisan d'une rémunération aux résultats...admettez que ma productivité n'était pas mal surtout si on la compare à la solde qui y était associée. (si mes souvenirs sont bons, moins de 100€/mois, nourri mais pas logé) LOL

Ce n'était simplement pas mon rôle comme simple milicien de vouloir révolutionner ou dénoncer ces pratiques...Même si mon chef, qui s'était "mis" en dépression dès l'annonce de l'inspection de son "travail" par l'état-major (à vrai dire, il était proche du suicide et c'était réel, preuve d'ailleurs qu'il n'avait pas un si mauvais fond), a compris l'intérêt de repartir sur de bonnes bases (suite à cette remise en ordre, avec des inventaires à jour lol) et à mettre fin à certaines pratiques ou tout au moins à les limiter (je ne suis pas dupe). A titre personnel, je n'ai jamais accepté les nombreux témoignages de sympathie (si vous comprenez ce que je veux dire), qui m'ont été proposés en échange de ce que je considérais simplement comme mon travail.

Enfin, au vu de la productivité usuelle qui était demandée dans mon service, je dois bien avouer que je travaillais habituellement environs une heure par jour (30' le matin et 30' l'après-midi), je remplaçais d'ailleurs deux personnes parfois même trois ;-), à moi seul...ce qui me laissait du temps pour acquérir une certaine maitrise dans les disciplines mentionnées, j'étais par ailleurs assez doué à la base LOL, personne n'a jamais songé à me faire le moindre reproche. Mon travail était fait et il était toujours impeccable.

Je consacrais aussi mon temps libre à bien d'autres choses utiles à d'autres miliciens, voire à mes officiers, ainsi qu'à la compagnie. J'étais très actif et je me suis beaucoup amusé. J'ai par ailleurs croisé d'autres fonctionnaires, qui ne faisaient des apparitions que pour déposer leurs affaires et les reprendre en fin de journée. LOL

Ces pratiques sont évidement peu imaginables dans le privé ou alors pour laps de temps très court et impossibles dans les PME alors que j'ai de nombreux récits attestant de pratiques similaires en provenance de bon nombre d'administrations.

Je suis certainement un peu idéaliste, il le faut pour envisager une carrière politique, mais je ne crois pas être naïf. La lutte contre de telles dérives est possible, elle passe par la mise en place de systèmes de contrôle, plus efficace que celui que j'ai subi comme milicien LOL (je confirme que c'est possible LOL), par un management "hands on", et par l'activation de sanctions dissuasives. Je vous rejoins sur l'idée d'une formation supplémentaire, continuée, permettant également de changer certains états d'esprit. Si je ne me considère pas comme un justicier à la différence de certains ;-) (il n'est pas dans mes intentions de traquer coupables de dérives), je suis convaincu de la nécessité de modifier certains comportements notamment par l'instauration de nouvelles méthodes de contrôle. Je terminerai par le mot de Paul Van den Boeynants: "En politique, si tous les dégoutés s'en vont, il ne restera que les dégoutants."

Écrit par : Philip Hermann | 18/11/2007

oui, je confirme : je suis très curieux ! :-) Et il faut être curieux !
"Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres" disait Voltaire...

Ma mauvaise foi ??? C’est vous quoi me parlez de mauvaise foi ??? Mdr. Faut l’oser. En quoi pouvez-vous affirmé que je serais de plus mauvaise foi que vous mon cher ?... Bon ben alors je dirais qu’elle n’a d’égal que votre sens de la provocation… : -)

Croyez bien que je ne me considère par comme un justicier non plus. Comme je vous l’ai déjà dit, j’aspire à une justice la même pour tout le monde ! Rien de plus ! Mais rien de moins non plus !

Vous me parlez de présomption d’innocence alors que vous n’en n’avez jamais tenu compte quand vous incendiez les socialo carolos dans le même cas puisqu’aucun (!) d’entre eux n’a encore été condamné à l’heure qu’il est que je sache ! … Et je vous l’ai déjà répété 100 fois, pas poursuivi ne peut pas dire pas coupable !!! Je ne reviendrai pas sur les protections, les nominations politiques, la non-séparation des pouvoirs dont certains profitent allègrement, etc etc. Mais bon, je sais que des faits pourtant avérés (même si pas poursuivis) sont pour vous de pures allégations voire de la calomnie de ma part… Et pourtant… Le fait d’encore nier ces faits (et rien que des faits même plus niés par les intéressés eux-mêmes parfois !...) devient également lassant vous savez…Et je ne vois pas des complots partout rassurez-vous :- )
Je ne prendrai qu’un exemple touchant à l’actualité : les bourgmestres francophones des communes à facilités de la périphérie bruxelloise se plaignent de leur non nomination par le gouvernement flamand et jugent cela illégal. Je suis curieux de voir s’il y aura cette fois une plainte en justice afin de faire respecter la loi !... Il n’y en aura pas croyez moi ! Pourquoi ? Les francophones justifieront ça en disant qu’en ces temps de négociation, ils ne veulent pas aller dans la surenchère et provoquer en disant qu’un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès. Et bien dans certaines affaires non portées en justice, il en va de même… Les partis s’épargnent le plus souvent pour ne pas aller dans la surenchère politico-judiciaire. Milquet par exemple dénonçait sur le site du Cdh les agissements de votre gourou en parlant de délit pénal – ce sont ses mots à elle… (page qui depuis +-/ 155 jours a mystérieusement disparu du site…). A-t-elle dénoncé les faits en justice ? Non bien sûr... Sûr que ditchééé lui en sera reconnaissant le moment venu… :-) Faut pas être naïf mon cher : le monde politique est un monde de requin où tous les coups sont permis et où l’éthique et les valeurs humaines n’ont guère de signification… Et croyez bien que je suis conscient que pratiquement tous les partis participent à ce « manège » qui finalement les arrangent bien.

Ainsi le MR aurait sanctionné Ducarme ?? Mdr ! Disons plutôt qu’il l’a écarté momentanément le temps que ditché « arrange » ses problèmes fiscaux – pauvre garçon, il avait « oublié de payer ses impôts durant 5 ans lui ; quelle distraction :-)]¨pour mieux le faire revenir actuellement ! En résumé, il a été sorti par la porte et on l’a fait rentrer par la fenêtre !

Rassurez-vous, j’ai bien intégré maintenant que votre blog était un blog politique d’un militant MR ! Faudrait être aveugle pour ne pas s’en rendre compte tant il apparaît extrêmement « propagandiste »… : -) Je trouve simplement que militer pour un parti et ses idées ne devrait pas empêcher de rester un minimum plus objectif, plus respectueux de ses adversaires et moins provocateur…

Reynders a informatisé son administration ? Certes, c’est bien… C’est d’ailleurs ce qui nous a permis de recevoir deux invitations à payer des impôts (tjs croissants, merci la réforme fiscale..) 2 fois dans la même année ! … : -)

Donc si je comprends bien, vous aviez une âme de syndicaliste lors de votre service militaire ?? Vous un libéral ? Et vous avez fait un bon travail ? On vous a décoré au moins ? Et tout ça pour 100 €/mois seulement ? (mais papa-maman étaient là pour vous aider j’en suis sûr) Vous avez déclaré votre solde à l’Administration fiscale au moins ? :-)
Plus généralement, vous n’allez malheureusement rien m’apprendre en matière de pratiques dans les administrations vous savez ! Je suis bien placé pour en parler et croyez-moi. Ces pratiques, ce laisser-aller, ces nominations politiques à des postes importants à 5 ans de la pension sont loin mais alors très loin d’être des pratiques exclusivement d’un parti ! Croyez-moi, le MR joue le jeu à fond dans ce domaine !!! :- )

Je vois que vous êtes assez disert quand vous parlez de votre service militaire (finalement, je préfère quand vous parlez de celui-ci…) et on comprend par vos explications que vous avez une très haute opinion de votre personne ! (mais ça on l’avait compris depuis longtemps finalement) :-) . Mais bon, vous me direz encore que c’est indispensable si on veut « jouer » en politique…

Pour ce qui est du contrôle des fonctionnaires, sachez quand même que ceux-ci voient leur travail évalué tous les 2 ans via un bulletin de signalement qui peut avoir des conséquences sur la nomination ou même le renouvellement du contrat pour les non nominés ! Ca vaut ce que ça vaut j’en conviens et croyez bien que je suis le premier à dire qu’on devrait s’inspirer un peu plus dans le public de la façon de travailler dans le privé (en ne s’inspirant pas des dérives du privé bien sûr). Mais on a assez opposé à mon enthousiasme d’aller de l’avant, de prendre des initiatives pour être plus efficace et rendre un meilleur service au citoyen qui nous paie finalement… les lourdeurs de l’administration, les considérations politiques, …

Paul Van den Boeynants disait : "En politique, si tous les dégoûtés s'en vont, il ne restera que les dégoutants." ? Ben il faut croire que la plupart des dégoûtés s’en sont allés ! …

Allez bon dimanche mi ptit fi… :- )

Écrit par : Le liégeois | 18/11/2007

Mon cher liégeois... Vous me demandez mes états de service "militaire", je vous les donne. Je n'ai pas été décoré mais bon j'avais l'habitude d'être très souvent en retard...;-)

A la différence de vous, je n'ai jamais attaqué personne de manière nominative. Quant à la présomption d'innocence, admettez qu'elle est singulièrement mise à mal quand les auteurs sont en aveux...ce qui est souvent le cas dans les affaires que j'évoque, au moins pour certains des auteurs et comme je ne nomme personne, la différence est nette!!!

La sanction politique de Daniel Ducarme me semble moins négligeable que vous ne le pensez, il était Ministre-Président bruxellois, il a pu se présenter comme 5 ème candidat aux dernières législatives à Bruxelles, alors que les faits qui lui ont été reprochés sont d'ordre strictement privés et ne sont usuellement sanctionnés que par de simples amendes. 10% des contribuables sont dans cette situation.

Le syndicalisme n'est pas forcément l'ennemi du MR. Il existe un syndicat libéral, son président prend régulièrement la parole lors des manifestations libérales. Les avancées que j'ai obtenu, étaient de bon sens, ne coutaient pas beaucoup d'argent et amélioraient considérablement la situation de ceux qui en bénéficiaient., d'où leur succès. Je suis, c'est vrai, fier de les avoir obtenues.

Permettez moi de sourire à votre contrôle des fonctionnaires, de tels contrôles existaient également à l'armée... J'aurais beaucoup aimé mettre la main sur les dossiers d'évaluation de certains. LOL Comment juger de la ponctualité de celui qui venait déposer ses affaires...il était effectivement largement plus ponctuel que moi, surtout dans le sens retour...un vrai métronome. LOL

Ne voyez aucune attaque personnelle...Nous ne nous connaissons pas, je n'ai donc aucun jugement à émettre sur votre cas personnel et j'ai déjà dit et répété que certains fonctionnaires travaillaient très correctement.

Écrit par : Philip Hermann | 18/11/2007

Mon cher Phil .... Vous ne nommez personne ? C’est tout comme ! Faut pas jouer sur les mots et déconner quand même, sacré Philou : quand vous parlez du bourgmestre carolo ou de certains de ses acolytes, on sait très bien de qui vous parlez même si vous n’inscrivez pas son nom noir sur blanc. Moi, je ne suis pas homme politique et je n’ai pas cette « retenue », cette forme d’hypocrisie dans mes écrits … :-)

Pour clôturer sur l’affaire Ducarme (avérée elle aussi !), la veille de sa démission surprise, Daniel Ducarme, interrogépar un journaliste à propos d’un problème de TVA, insistait encore très fort sur « l’obligation civique de payer ses taxes » ! Avec ce petit exemple, je trouve qu’on a assez bien résumé le culot de beaucoup d’hommes politiques. :- )

Et je tiens quand même à vous signaler que dans l’affaire Cahay (que j’apprécie comme personne) par exemple (l’équivalent de l’affaire Lizin en tout point), l’intéressée était en aveu total aussi. Elle n’en n’était pas fier mais elle ne l’a jamais (!) nié ! Là aussi, tout comme pour l’affaire Lizin, c’était un délit pénalement répréhensible (pas parce que ça m’aurait arrangé, juste parce que c’est inscrit comme ça dans la législation concernant la séparation des pouvoirs, premier garant de la démocratie, j’aime à le rappeler… !) qui n’a pas eu de suite ! Pourquoi ? Je me pose tjs la question...
Le 13/05/2005, sur son site (http://www.mr.be/News/13-03-05_MR-reagit-au-comportement-de-Anne-Marie-Lizin.php), le MR déclarait à son sujet : « Elle sera convoquée devant le Conseil de conciliation et d’arbitrage du MR avant toute reprise de ses activités afin de l’entendre et d’examiner les mesures à prendre suite à la faute commise ». Qu’en a-t-il été ? L’affaire a été étouffée tout simplement. Ce qui m’a fait marrer à l’époque, c’est l’hypocrisie qui a règné autour de ses affaires en tout point communes (vous apprécierez que je « tire » tant à droite qu’à gauche) : la sénatrice PS était considérée à juste titre comme une femme ne respectant pas la loi en ne respectant pas la séparation des pouvoirs alors que la sénatrice MR était présentée elle comme une brave dame ayant voulu aider une de ses protégées dans le désarroi… J’ai trouvé ça très révélateur…
Mais bon clôturons ce chapitre « judiciaire » sur lequel nous avions +/- convenu de ne plus trop insister afin de garder des relations un minimum pacifiques… :-)

Pour ce qui est du contrôle des fonctionnaires, ce sont les politiques qui font les règles non ? Et les libéraux en font partie ou en ont fait partie (que ce soit pour les fonctionnaires fédéraux, régionaux, communautaires, provinciaux, locaux). Et pourtant rien n’a changé ! Croyez bien que j’ai assez de lucidité pour me rendre compte en tant que fonctionnaire que pas mal de choses ne fonctionnent pas toujours correctement. Le problème est que très souvent c’est l’unique faute des hommes politiques qui sont sensés faire gérer ces administrations et qui pour des raisons parfois bien peu avouables bloquent quasiment tout fonctionnement correct de leur propre administration ! Les nominations à des postes à responsabilité à 5 ans de la pension que je prenais ce matin comme exemple est assez révélateur à ce sujet et ne plaide pas en la faveur d’un meilleur fonctionnement des adminstrations…
Et là, je ne tire pas plus à droite qu’à gauche ou au centre, croyez-moi ! Pensez-vous sérieusement que l’administration fiscale chère à votre chef de file fonctionne mieux que l’administration de la sécurité sociale gérée jusqu’il y a peu par Demotte par exemple ?
Soyez sur que moi aussi je rêve d’une administration où on n doit pas « monter un dossier » passant par tous les dédales de l’administration afin de se procurer un bic ou une gomme…Moi aussi je rêve d’une administration où on ne fait pas de réunion pour décider qu’on ne va pas décider ! Moi aussi je rêve d’une administration où quand il y a un trou dans une route, on décide de reboucher celui-ci plutôt que d’installer une plaque « route dégradée », … :- )
Bref, pour une fois, je vous rejoins sur un point. Et c’est assez rare que pour le souligner ! :- )

Écrit par : Le liégeois | 18/11/2007

Les commentaires sont fermés.