20/11/2007

La pression fiscale belge parmi les plus fortes!!!

A toute les personnes qui douteraient encore de la nécessité d'une nouvelle réforme fiscale, un petit article qui indique le degré d'urgence.  Plutôt que les mantras auto-satisfaits des actuels dirigeants Wallons et Bruxellois, plutôt que de se gargariser des quelques maigres succès obtenus, il est temps de prendre les mesures qui s'impôsent pour accroître la compétitivité de notre région francophone.

C'est à ce prix que nous pourrons attirer en masse des investisseurs étrangers et profiter enfin de notre excellente situation en Europe et de nos excellentes infrastructures de transports.  L'objectif, c'est évidement par priorité de réduire notre niveau de chômage et de créer un cercle vertueux de croissance.  Ma conviction est que cela est possible , sans réduire nos prestations sociales...mais encore faut-il prendre le risque d'y croire!!!

From Belga 

Au niveau de la pression fiscale totale à laquelle sont soumises les entreprises, la Belgique occupe une peu enviable 154ème position, derrière l'ensemble des pays européens à l'exception de la France et de l'Italie.

Copyright Bauweraerts

La Belgique est un des Etats au monde dans lequel les entreprises sont le plus taxées, révèle lundi un rapport intitulé "Paying taxes 2008" et réalisé par la Banque mondiale, PriceWaterhouseCoopers et l'International Finance Corporation. Au niveau de la pression fiscale, notre pays figure ainsi au 154ème rang sur un panel de 178 pays étudiés. La Belgique s'en sort toutefois mieux en matières de formalités fiscales et du nombre d'impôts différents, ce qui lui permet d'occuper au final une 65ème position au classement général de cette étude.

Au niveau de la pression fiscale totale à laquelle sont soumises les entreprises, la Belgique occupe une peu enviable 154ème position, derrière l'ensemble des pays européens à l'exception de la France et de l'Italie. "La pression fiscale élevée et la politique fiscale complexe constituent un handicap pour attirer de nouveaux investissements en Belgique", note le rapport, qui recommande dès lors de réduire les taux d'imposition et de simplifier tant les impôts que leur mode de perception.

Malgré certaines initiatives, comme la déduction des intérêts notionnels, la pression fiscale reste très élevée, a fait remarquer Frank Dierckx, managing partner chez PricewaterhouseCoopers, au cours d'une conférence de presse. "Les impôts et recettes de sécurité sociale représentent encore 44,2 pc du PNB belge en 2007", a-t-il ajouté, constatant que le niveau d'imposition belge est comparable à celui pratiqué en Allemagne.

D'autres voisins européens ont pourtant baissé leur fiscalité, comme les Pays-Bas qui ont fait passer l'impôt des sociétés de 31.5 pc à 29.6 pc. Une diminution peu probable en Belgique, estime M. Dierckx, étant donné que, pour être efficace, la mesure devrait consister en une baisse de l'impôt des sociétés de 34 pc actuellement, à un taux de 25 voire 20 pc. En Belgique, ce sont les cotisations sociales qui représentent la plus grande part de la pression fiscale sur les entreprises, mais cela permet en retour des prestations de sécurité sociale, a encore fait remarquer M. Dierckx.

La Belgique s'en sort toutefois mieux en matières de fréquence de paiement des impôts, avec un total de 11 paiements par an (24ème place au classement), et de formalités fiscales, avec 156 heures nécessaires par société (49ème position). Le recours possible à des formulaires en ligne permet de faciliter la tâche des entreprises.

Au classement général de l'étude "paying taxes 2008", la Belgique occupe la 65ème place sur 178. Le trio de tête mondial se compose des Maldives, de Singapour et de Hong Kong. Meilleur score européen, l'Irlande occupe la 6ème place du classement général de cette étude. A noter qu'à travers le monde, de nombreux pays (31 au total) ont mis à contribution l'année écoulée pour abaisser leur fiscalité et/ou la simplifier. La réforme fiscale la plus en vogue? Celle qui touche l'impôt des sociétés: 27 pays ont mis en oeuvre une telle réforme, révèle enfin l'étude.

 

Commentaires

L'impôt, c'est bien un des jouets des libéraux non ?... C'est bien Phil d'avouer une faiblesse essentiellement MRenne !

En effet, la réforme fiscale, c'est le dada de VOTRE gourou depuis des années que je sache !!!

Et depuis tout ce temps, on a vu que des promesses et des mensonges sur une réforme fiscale qui aurait déjà eu lieu mais dont aucun petit citoyen n'a vu les effets !

Alors qui mieux que votre "grand démocrate" de gourou peut mettre en oeuvre des mesures concernant une vraie (!) réforme fiscale et ceci tout en ne perdant pas de vue (on peut rêver) qu'une reprise de l'activité ne passse pas QUE par une diminution de l'impôsition des sociétés mais aussi (et enfin !) sur la diminution de la pression fiscale sur les revenus des particulier afin de leur rendre du pouvoir d'achat qui fera lui aussi tourner l'économie ! ...

Vous ne croyez pas ?....

Tiens Phil, vous êtes resté à nouveau bien discret sur la nouvelle et Xe affaire qui frappe le MR ces derniers jours ... Gêné pour un des vôtres, honteux ou encore une fois cela n'est-il qu'affabulation communiste, socialiste ou que sais-je encore ... :-)

Écrit par : Le liégeois | 20/11/2007

LOL Comme j'ai déjà eu l'occasion de vous le dire souvent, le parti qui pour objectif prioritaire la diminution des impôts et taxes, c'est le mouvement réformateur. En Belgique, où seuls des gouvernements de coalition sont possibles, le MR a gouverné avec le PS, qui s'opposait à toute réforme fiscale, aujourd'hui il tente de former un gouvernement avec le CDh, qui aimerait que la prochaine réforme fiscale se limite au plus bas revenus, alors que le MR estime que même les revenus moyens et aussi les entreprises devraient en profiter. En démocratie dans un système à la proportionnelle, ce n'est pas parce qu'on est en charge d'un département que l'on peut malheureusement aller au bout de ses projets.

Ces oppositions sont dogmatiques: il s'agit de garantir un rôle intense de l'état sur l'économie, notamment grâce à une subsidiation de l'économie (tous les programmes d'aide aux entreprises, où il faut faire anti-chambre dans un cabinet minitériel pour pouvoir en bénéficier!!! Alors que le plus généralement les entreprises et particulièrement les investisseurs étrangers avant d'investir ne consultent que le taux d'imposition. Certains ont calculés que si nous nous dispensions de tous ces programmes de subsidiation inefficace, nous pourrions réduire l'imposition des entreprises au niveau de celle de l'Irlande. Le meilleur élève européen.

Écrit par : Philip Hermann | 20/11/2007

Cool, on va avoir la fameuse réforme fiscale Ainsi c'est votre parti concurrent en matière "d'affaires" qui freinait la réforme fiscale ? Pourtant Reynders prétend à qui veut l'entendre que cette réforme a déjà eu lieu ! ... Etrand n'est-il pas ?...

Mais maintenant que le PS ne sera plus partie prenante du gouvernement (si les clowns actuels parviennent un jour à en former un), vous allez donc enfin pouvoir réaliser une réforme fiscale pour les faibles et moyen revenus ? Comme c'est beau ! Ca m'émeut !

Mais bon, je suis comme Saint-Thomas vis-à-vis des hommes politiques....

Pour l'affaire Carion, je suppose qu'on ne va pas insister sur cette nouvelle affaire dont on dira (pour l'a version officielle) qu'elle n'a jamais exister ...:-))

Écrit par : Le liégeois | 20/11/2007

Sans vouloir trop insister... Le MR et particulièrement Didier Reynders ont effectivement procédé à une réforme fiscale...ces efforts restent insuffisants vu le contexte international. Une prochaine réforme fiscale est donc en préparation dans cette négociation gouvernementale.

Le CDh veut la limiter aux seuls plus bas revenus, le MR veut l'étendre aux plus hauts revenus. C'est maintenant que les choses se décident, n'hésitez donc pas à interpeller Joëlle Milquet pour lui faire part de votre sentiment.

Écrit par : Philip Hermann | 20/11/2007

Sans vouloir trop insister non plus bien sûr.... :-) Donc le MR a procédé à une réforme fiscale ? Merci de nous en informer ! (pour une fois le MR a fait preuve de bcqp de discrétion ... :-) Et qui a profité de cette réforme fiscale ? Pouvez-vous m'en informer ?

Je me souviens de la propagande de votre leader qui avait promis il y a quelques années une augmentation du salaire poche sur lequel il insistait tant, de 4 % (pour les plus hauts revenus) à 8 % (pour les plus faibles revenus). Vous avez vu qqch qui ressemblait à cela vous ??.... Mois pas, je vous l'assure !

Le Cdh veut limiter la réforme aux bas revenus, le MR bien entendu veut aider encore un peu plus les déjà plus nantis (histoire de bien marquer les classes sociales), ... mais les moyens revenus ??? Sont-ce encore eux qui vont être comme d'habitude les oubliés entre les privilégiés habituels et ceux que vous aimez appeler les assistés ?

Écrit par : Le liégeois | 20/11/2007

Sondage ? Attentions les dès sont "pipés" ! :-) Phil,

Si c'est pour nous soumettre un sondage qui n'accepte que certains votes et pas d'autres (je l'ai testé à partir de +sieurs ordi différents et je peux en attester formelement), juste pour avoir la satisfaction de voir votre parti arriver en tête de ce sondage, je trouve cela navrant...

A moins que cela ne fasse partie de la nouvelle éthique du MR ! Mais bon, je suppose que vous me direz que c'est normal parce qu'on est sur le site d'un groupie MR .... :-))

Écrit par : Le liégeois | 21/11/2007

Ne voyez donc pas tant de malice... J'ai implémenté sur ce blog un sondage qui a été fabriqué par un spécialiste de ce genre d'outil. Je n'ai accès qu'à une interface utilisateur, qui ne permet aucune modification et aucune action sur l'outil. Toute modification de ma part entraîne une remise à zéro des compteurs.

J'oubliais, j'ai sélectionné deux paramètres un seul vote possible par personne et la durée de ce sondage est indéfinie. Il sera actif jusqu'aux élections.

Néanmoins, je testerai moi-même dès que l'occasion se présentera le vote depuis plusieurs ordinateurs différents. Merci de prouver vos dires par des preuves tangibles, lol... Je crains qu'il ne s'agisse une fois de plus d'une manoeuvre particulièrement vile pour discréditer ce site!!!

Écrit par : Philip Hermann | 21/11/2007

Un peu d'humour dans ce monde (politique) de brutes voyons ! :-) une manoeuvre vile pour discréditer ce site ??? Mais vous êtes parano mon cher ! vous croyez vraiment qu'il en a besoin ? ... ;-)

Sérieusement, je vous assure que j'ai testé votre sondage de 3 ordis différents et vous imaginez bien que je n'ai pas voté MR donc il y a manifestement un "stuut" quelque part ... :-)

Écrit par : Le liégeois | 21/11/2007

Boycott.... En près de 50 ans d'existence, j'ai constaté 3 constantes :
1) les impôts montent, montent et quand ils descentent... c'est pour augmenter ailleurs. Ceci induit le point 2) de plus en plus d'étatisme (dernier exemple: les petits risques obligatoires pour les indépendants)...lequel induit le (1)
3) particulier à la Belgique: tout les 10ans un accord 'linguistique' miracle, qui va tout solutionner, est voté par le Nord, BXl et le Sud. 10 ans après : on est reparti pour un tour. Avec à la clef: pléthore de réglement communautaire, régionaux, fédéraux, provinciaux, communaux, d'agglomération avec évidemment les taxes connexes!!!!



Conclusion: ras le bol! JE NE VOTE PLUS!!!

Écrit par : Philippe Van de Woestyne | 11/07/2008

Les commentaires sont fermés.