01/12/2007

Didier Reynders, premier ministre.

Voilà, c'est fait Yves Leterme, après 173 jours de négociations, a fini par jeter le gant.  Depuis sa victoire du 10 juin, il n'a jamais paru pouvoir transcender sa campagne populiste et surtout sa stratégie d' alliance avec un parti nationaliste flamand, au programme inacceptable.

296155
 

Cet échec est une démonstration claire de l'incapacité de la N-VA de devenir un parti de gouvernement.  Personne n'est dupe du jeu de "zwarte Piet" (valet noir) de cette fin de négociation, où la N-VA d'une chambre secrète jouxtant la table de négociation, a voulu dicter le programme d'un futur gouvernement pour tous les belges.  Le responsable de cet échec, ce n'est pas le CDh et encore moins le MR, mais le jusqu'au boutisme de la N-VA et de certains CD&V.  Yves Leterme, qui était l'artisan de cette stratégie d'alliance avec ce reliquat de la Volksunie, n'a jamais paru capable de dominer ce mouvement, qui ne comptait pourtant que 5 députés élus.

Selon toutes vraissemblance, c'est le tour à présent de Didier Reynders de s'atteler à cette difficile tâche de formation et de réconciliation du pays.  Faut-il jeter les accords obtenus durant cette longue période de négociation, ce n'est pas mon avis:  le programme de gouvernement de l'orange bleue est un programme ambitieux et la conférence de réconciliation nationale, imaginée pour résoudre les conflits communautaires me semble nécessaire.

Aujourd'hui, la crise est profonde mais de nombreuses options s'ouvrent aux prochain formateur:

  • Convaincre le CD&V de renoncer au cartel.  Pour faire l'appoint de l'infréquentable N-VA, les écolos seraint alors disponibles.  Cette configuration aurait le mérite de regrouper l'ensembles des gagnants du 10 juin et d'accorder une place importante aux problèmes sociaux et environnementaux posés par le renchérissement du prix de l'énergie.  Tous les lecteurs de ce blog, auront compris que là est ma préférence même si il ne faudrait pas que ces écolos ne viennent avec des revendications démesurées par rapport à leur poids politique.
  • Si le CD&V n'est pas capable de tirer un trait sur le cartel, alors un arc-en-ciel est une configuration probable dont le principal désavantage serait de remettre en selle les perdants socialistes tant au nord qu'au sud.
  • Dernière option, la constitution d'un gouvernement d'urgence sous la forme d'une tripartite traditionnelle, dont l'unique objectif serait alors de traiter les questions institutionnelles.

L'intérêt de cet échec, c'est que désormais plusieurs configurations sont ouvertes...  L'échec de Leterme doit-il être celui du CD&V?  Cette question va maintenant se poser avec une nouvelle acuïté...

 

Commentaires

Inquitétant virage à (l'extrême) droite ? Reynders premier minsitre ? Mdr :-)))

Ce serait là l'épilogue risible et particulièrement dangereuse du mauvais vaudeville dont les pantins oranges et bleus nous gratifient depuis 173 jours !

Et pourquoi pas Bart De Wever, Filip De Winter ou Daniel Feret tant qu'on y est ? Mdr !

Décidément, heureusement que le ridicule ne tue pas !

Écrit par : Le liégeois | 01/12/2007

Risible Si Didier Reynders veut continuer à répresenter les libéraux francophones de ce pays qu'il oublie ses envies d'etre premier ministre car pour nous cela signifierait la signature d'un cheque en blanc pour la desintegration de la belgique, qu'il suive bien la voie de Joelle Milquet, la voie du NON aux flamingants.

Écrit par : Charlier jambe de bois | 02/12/2007

Tout à fait Charler jambe-de-bois,

Vous avez tout à fait rasion. Le problème, c'est que certains hommes politiques narcissiques et particulièrement guidés par leur ego sont prêts à pratiquement tout si on leur promet un peu plus de pouvoir et dans ce cadre-là, Milquet (que je n'aime pourtant pas du tout !) a peut-être sauvé les francophones.

Écrit par : Le liégeois | 02/12/2007

Assez impressionnant... cette capacité des francophones à torpiller toutes les chances d'un des leurs d'accéder aux plus hautes fonctions. Il est évident qu'à la table de l'orange bleue, il n'y avait pas de personnalités d'un format comparable à celle de Didier Reynders.

C'était d'ailleurs tellement déséquilibré, que les négociateurs flamands qui ne comprenaient pas...ont avant tout perdu confiance en eux-même avant de perdre confiance dans leur vaste programme de réformes institutionnelles, d'où toutes ces avancées puis reculades successives.

Comme candidat premier ministre, ce surcroit d'intelligence permettra de proposer des solutions alors que Leterme ne faisait qu'acter des désaccords.

Écrit par : Philip Hermann | 02/12/2007

Et si on faisait enfin monter les réservistes ?... :-) Le problème n'est évidement pas qu'un francophone accède aux plus hautes fonctions bien évidement !!!

Le problème est qu'il ne faut pas que ce soit n'importe quoi comme francophone non plus au risque de discréditer encore un peu plus la Wallonie aux yeux de nos amis flamands et la Belgique aux yeux de l'étranger !

Dans ce sens-là, personnellement, je ne vois actuellement aucun francophone (au-dessus de toute soupçon et de tout reproche...) d’une orange bleu complètement pourrie remplir cette fonction.

Et comme le MR n'est pas prêt à ouvrir cette orange bleu (incapable depuis 6 mois à s'entendre et à trouver des solutions) à d'autres partis (Reynders préférerait encore mourir que de voir revenir le PS dans le jeu), on est reparti pour un petit tour de manège.... :-)

Pauvre peuple belge....N'a-t-on pas droit à mieux que ces clowns ?

Dans une équipe, quand les titulaires ne parviennent pas à gagner et même pas à bien jouer ensemble, on fait monter les réservistes au jeu.... (mais on attend pas 6 mois ! ...) et on ne commence pas à accuser l'avant-centre ou l'arrière droit d'être le responsable du mauvais jeu.

...Ne serait-il pas enfin temps de faire appel à d'autres pour nous sortir de ce sac de noeuds dans lequel ces gens « intelligents » nous ont foutus ?...

Écrit par : Le liégeois | 02/12/2007

Les réservistes ???? Faire monter les réservistes ? Pourquoi pas ? C'est ce qu'avais tenté (déjà elle) Mme Milquet en demandant aux Ecolo's de prendre leurs responsabilités... mais pas possible avec la NVA !
Et si on fait appel aux PS avec Ecolo ??? Que vont-ils répondre maintenant ?? Toujours rester assis sur le banc ?
Car travailler avec le PS, c'est engager le SPa avec le SPIRIT, autre parti nationaliste ... de gauche !
Sincèrement, je pense qu'il faut repartir (avec l'Orange BLEUE ??? ) en dotant la fonction de Formateur d'une personne assez digne pour Elle !

Écrit par : Fred Fiévez | 02/12/2007

Il faut changer les hommes sous peine de stagner ainsi encore des mois Quand je parlais des "réservistes" Fred, ce n'était bien sûr pas péjoratif et je pensais en effet aux écolos et aux socialistes mais jamais Reynders n'accepterait ce scénario bien trop dangereux pour son égo lui dont le seul point du programme électoral était d'écarter le PS afin de pouvoir mener sa politique inégalitaire et cynique !

Imaginez un peu qu'il pourrait être mis dans l'ombre des médias par Di Ruppo ou Javaux ... Il en serait malade, bleu de jalousie ! :-)

Maintenant, vous avez raison qu'il faut repartir (à mon avis pas avec l'orange bleu) en nomant un formatieur digne de la fonction et c'est là le problème : qui ?

Écrit par : Le liégeois | 02/12/2007

Orange-bleue reformée L'orange bleue se reforme pour le plus grand plaisir des enfants ....

http://www.orange-bleue.com/

Je vous recommande particulièrement "le forfait bleu" et "le forfait orange", la visite des lieux avec le labyrinthe et la maison des clowns "fabule" (Reynders), "Capsule" (Milquet) ou encore "Sacha Touille" (De Wever)

Vraiment plus vrai que nature...


Écrit par : Le liégeois | 02/12/2007

fanfarons et fades voila le problème(s) des francophiles ,des écolos frileux,un Cdh trop faible politiquement,un PS corrompus,Un MR a dire Reynders qui se prend pour sarkozy et ne pense que pour son ambition.la flandre avec une réforme sera encore plus puissante.
van rompuy a été claire face au FDF céder a nos exigences ou la belgique explose....

remarquer un détails ,les séparatistes ne disent mots des milliards de la dette de l'état Belge, qui en cas de séparatismes chacunes des régions devrait assumez le paiement de sa part ,petite cachoteries que les francophones pourrait utilisez pour convaincres les flamands a moins de dictats ,il ne le font pas .pourquoi ??.
oui je simplifie ,sinon faudrait 8 blog.

désolé pour mon orto
bonne journée

Écrit par : libre arbitre | 17/01/2008

Les commentaires sont fermés.