07/12/2007

Petit conseil à Joëlle Milquet...

Je viens de visionner le reportage d'Hakima Darmouche sur Joëlle Milquet durant cette négociation gouvernementale...  Si je peux me permettre un petit conseil, toute l'organisation mise en place avec ses enfants pour ne pas manquer les reportages immanquables des JT, pourrait être considérablement simplifiée en installant un téléviseur dans sa cuisine.  Innocent

Joëlle grand

Autre petit conseil, plus politique celui-ci: plutôt que dire non à tout, accuser les autres de tous les maux en sortant d'ailleurs du débat politique par des attaques personnelles...il aurait mieux valu qu'elle accepte de répondre oui aux trois questions posées par le formateur de l'orange bleue.

1. Oui ou non, tout peut-il être discuté au sein de la convention?

2.Oui ou non les régions peuvent-elles accorder des incitants fiscaux aux entreprises?

3.Oui ou non, la majorité des deux-tiers nécessaire à une réforme de l'état peut-elle être obtenue via n'importe quel parti représenté au parlement?


La réponse à la première question ne pose pas de problème...il faut bien sûr pouvoir discuter de tout au sein de la convention...il faudrait même y aller sans tabou et sans exclusive afin d'obtenir des compromis créatifs et équilibrés...cela ne pourra avoir lieu que si tout est sur la table.

La réponse à la seconde question, ce n'est pas la régionalisation de l'impôt des sociétés...qui, selon moi, ne devrait pas être cédée... Mais des aides régionales aux entreprises existent déjà sous la forme de subsides (par exemple dans le cadre du fameux plan marshall), pourquoi refuser à priori que celles-ci puissent aussi prendre la forme d'incitants fiscaux??? Ce n'est simplement pas raisonable.

Enfin la troisième question est parfaitement inoffensive, car une majorité des 2/3 pour un accord sur des réformes est suffisante pour être largement consensuelle. Au spectre de voir participer l'extrème-droite à une réforme, il sera toujours possible d'opposer un refus par la suite, notamment en refusant de participer au gouvernement, si un accord était trop déséquilibré et personne n'envisage sérieusement de rompre le cordon sanitaire dans les partis démocratiques...même au nord.

Vous savez au plan international, la Belgique est réputée pour avoir mené au dialogue dans certains conflits des parties qui avaient parfois fait la guerre... Si nous nous élevons jusqu'à ce niveau, il est impossible de comprendre le refus des négociateurs CDh, rien ne justifie une telle peur, surtout quand la plus value de cette discussion après 6 mois de négociation et pas mal d'accords sur le plan socio-économique, c'est quand même de sauver notre modèle d'organisation de la Belgique fédérale et éviter le confédéralisme voire pire le séparatisme.

Non, jouer au bon wallon voire au meilleur wallon, ne me semble pas être une attitude responsable, sauf peut-être d'un point de vue électoraliste.

21:49 Écrit par Philip Hermann dans Crise formation | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : joelle milquet, hakima darmouche, rtl, reporter |  Facebook |

Commentaires

Parce-que la place des femmes est à la cuisine, peut-être ?

Écrit par : Nadette | 07/12/2007

Mais non enfin... Vous n'avez pas vu le reportage sur RTL...faire la cuisine en courant à l'autre bout de la maison pour ne pas manquer un sujet du JT qui l'intéresse et en mobilisant ses enfants pour y parvenir... Cela me semble très compliqué!!! LOL D'autant qu'on trouve maintenant de petits téléviseurs très bon marché... Et bon, c'est aussi le cuisinier qui parle, je crois qu'il n'est pas possible de réussir quelque chose de correct dans ces conditions...mais ce n'est que mon avis, comme dirait l'autre.

Écrit par : Philip Hermann | 07/12/2007

On ne récolte jamais que ce que l'on sème... ou l'arroseur arrosé... Ne vous inquiétez pas Nadette, ça semble faire partie du "jeu" ici... Si vous venez ici régulièrement, il vous faudra une bonne dose de sang froid et vous saurez que la meilleure défense étant l’attaque, souvent vs tomberez à la renverse à la lecture de véritables énormités dont le seul but est de casser tout qui se met en travers de la route des bleus vers la gloire et le pouvoir absolu ! :-).

Je trouve d'autant plus incroyable de la part du MR de reprocher à Milquet (pour qui je n'ai pourtant pas la moindre sympathie) l’une ou l’autre demi-attaque envers Reynders et ses sbires alors que c'est justement une attitude qu'on reproche sans cesse au gourou des bleus et à ses acolytes depuis toujours mais particulièrement depuis la dernière campagne électorale durant laquelle Reynders n’a cessé d’attaquer Milquet et Di Rupo.
Les coups bas et les attaques personnelles avaient fini par atteindre un tel niveau de cynisme, de méchanceté et de régularité que même de chauds partisans bleus trouvaient et trouvent toujours que les Reynders, Michel et autres gugusses allaient vraiment trop loin dans le manque de respect et de loyauté (car leurs attaques touchent même leurs partenaires et pas seulement leurs adversaires). Il ne faut donc pas s’étonner du (très léger) retour de manivelle actuel. On ne récolte jamais que ce que l’on a semé… (l'arroseur arrosé comme commentaient certains quotidiens de ce matin)

Mais bon que voulez-vous… Alors quand certains membres du MR conseillent à Milquet de rester dans sa cuisine avec ses enfants si elle s’y sent si bien, je trouve que ça confirme ce non respect des personnes et de certaines valeurs que la présidente du Cdh semble encore avoir gardé. Milquet a-t-elle jamais conseillé à Sabine Laruelle de rester dans ses étables avec ses vaches par exemple ?? :-) C’est ridicule et insultant !

Mais sur le fond, si on récapitule et qu’on fait le point de la situation actuelle : Reynders ne s’entend pas avec Milquet, pas avec Di Rupo, pas avec De Wever, pas avec Leterme. Il n’a pas trop souhaité que les écolos et groen entrent dans la majorité. Mais avec qui donc cet homme si « positif » s’entend-il encore???
Moi si je me rends compte à un moment donné que je m’entends avec de moins en moins de monde, il me semble que je commence à me poser des questions sur moi-même et pas continuellement sur les autres en les critiquant non ?? ...
Mais comme je viens de le lire sur un forum, « quand le représentant du capitalisme aveugle, hautain et suffisant de nature commencera-il à se remettre en question ? Quand tout le monde l’aura lâché, lassé de ses frasques à répétitions ? »

Mais bon, on ne vas pas épiloguer sur ce qui dans qq jours ne sera plus qu’une bêtise parmi d’autres de ces 6 derniers mois sinon je vais encore être accusé de tous les maux par notre ami Phil… :)
Ce n'est en effet que mon avis.... :-))

Écrit par : Le liégeois | 07/12/2007

Savez-vous lire, le liégeois... Pour votre bien à vous...je vous conseille de lire et relire afin de ne plus être systématiquement hors-propos...

Écrit par : Philip Hermann | 07/12/2007

Je trouve... ... au contraire que ce commentaire vient bien à propos. Le Liégeois n'est plus un enfant, mais il faut bien avouer qu'il sort la vérité "toute crue", comme on dit à Lîdje.

Écrit par : Michaël HENEN | 08/12/2007

Ne vous inquiétez pas Michaël, ca fait partie du "Hermann show" :-) Bah, ne vous inquiétez pas Michaël, j'ai l'habitude avec notre Phil régional...Il n'en n'est plus à une... Et vu l'heure tardive de son intervention, sans doute n'avait-il plus les idées tout à fait claires :-))

Quand il est à court d'argument, quand il se rend compte qu'il s'est encore enmêlé les pinceaux en voulant juste une enième fois critiquer ce qui n'est pas bleu, il nous balance ce genre de petites phrases dont le seul but est de tenter de m'atteindre mais qui en fait ne veut rien dire du tout !

Mais le Phil a son avis tout fait : je suis juste un pauvre type inculte (et pas seulement politiquement), poujadiste voire extrémiste et je le dérange car j'ose lui balancer des choses qui sont suscpetibles d'ébranler sa vérité à lui... :-).

La remise en question ne semble pas être son fort mais peut-on lui en vouloir ? L'endoctrinement libéral qui restreint son champs de vision a fait son oeuvre et je pense qu'il est irrécupérable pour toute confrontation d'idées un minimum objective et collant avec la réalité, la société dans laquelle on vit... :-)

Mais bon, Ca semble lui faire tant plaisir de croire à tout ce qu'il nous raconte. Cela semble lui convenir tellement qu'on on va le laisser s'amuser non ? Finalement, il ne fait de tort à personne...

Écrit par : Le liégeois | 08/12/2007

Salut Philippe, avant de donner des conseils au cdH sur la manière de répondre aux trois questions de Leterme, peut-être aurait-il mieux valu que tu retournes voir les réponses du MR à ces mêmes trois questions... Ah oui, j'oubliais : il est vrai que ces réponses étaient tellement ambigues qu'aucun journaliste n'a vraiment compris s'il s'agissait d'un oui ou d'un non. Ambiguité pour ne pas montrer qu'il cédait à la N-VA ? Je me souviens aussi que le FDF a clairement identifié l'échec des négociations à la seule N-VA et dédouanant totalement le cdH...

Écrit par : EJ | 08/12/2007

Je lis et constate....puisqu'il n'existe toujours pas de vérité pour moi ce jour...

Le "Liégeois" est observateur, souvent "juste"ds ses constats, franc...
Le respect , effectivement, est difficile à mettre en pratique chez certains et certaines...
Gageons encore....je suis une optimiste .....

Écrit par : marie claire Binet | 08/12/2007

Le dernier mot au MR... Ce n'est pas Olivier Maingain qui le donne... Les explications du oui que je donne par contre me semblent limpides. Je les tiens de bonne source... ;-)

La N-VA a sa part dans l'échec de cette négociation...quoiqu'en dise Leterme, elle l'a déshabillé un certain lundi devant toute la presse rassemblée...en refusant la note proposée par le "chef" de file du cartel CD&V/N-VA et en l'obligeant à ces derniers atermoiements. Mais il fallait dire OUI.

J'ai d'ailleurs appelé de mes voeux ce positionnement sur ce blog par rapport à la négociation institutionnelle, bien avant que ces trois questions ne soient mises sur la table. (voir mon post du 10/11/2007). Négocier ne veut pas dire céder et pour trouver des compromis créatifs, il faudra aller à cette négociation sans tabou. Tout doit être sur la table...je ne suis d'ailleurs pas le seul à avoir cette conviction, puisque d'après Yves Leterme dans le Standaard de ce Samedi...le PS et les Ecolos sont également d'avis qu'il faudra procéder à une profonde réforme de l'état.

PS: J'ai beau faire des efforts considérables de mémoire, je ne parviens pas à t' identifier...Merci beaucoup de mettre un peu plus sur la voie en public ou en privé d'ailleurs.

Écrit par : Philip Hermann | 08/12/2007

@ Marie Claire Binet Je suis également optimiste, il le faut...

Qu'est-ce que c'est que cette nouvelle posture en politique, où des accords aussi importants que ceux qui concernent l'avenir de la Belgique, devraient dépendre de quelques ronds de jambe... Une négociation est par nature dure, surtout quand de tels problèmes sont sur la table, les sentiments personnels ne peuvent parasiter ce débat, c'est vraiment trop important. On ne discute des fiancailles du petit dernier!!!

Du respect, on en a manqué de parts et d'autres et la posture de victime, franchement je n'y crois pas trop après ces reportages sur les coulisses de la négociation.

Écrit par : Philip Hermann | 08/12/2007

concerne : la convention et les 3 questions.

Il s'agit d'une maneuvre de diversion de l'orange bleu qui se savait condamné à l'échec à cause du sectarisme de la NVA, même Jean Luc Dehaene qui sait de quoi il parle, ne croit pas dans une convention qui ne ferait qu'éterniser les querelles.
La seule solution que réfute un parti par dogmatisme est une large coalition mis en place par l'actuel premier ministre au profit d'Yve Letherme, jusqu'aux prochaines élections régionales qui devraient coïncider avec les élections fédérales.
L'idée d'une fédération d'union à l'allemande( qui a fait preuve d'efficacité) avec plus de pouvoirs aux régions mais contrôler par le fédéral me parait la seule solution possible.
Dommage, que cette solution soit trop simple pour certains de nos polititiens.

Je suis politiquement un centre droit qui a travaillé pendant 30 ans avec des néérlandophone et qui regrette amèrement d'avoir voté une une fois pour un parti qui a gardé ses vieux réflexes libéraux, surtout depuis les dernières élections.

un namurois vivant à Bruxelles

Écrit par : Neuville Robert | 08/12/2007

@Robert neuville Les problèmes posés par une convention qui a été imaginée alors que Leterme était encore formateur désigné, c'est que chaque parti a cru bon poser ses exigences en échange d'une éventuelle participation avant même qu'elle ne démarre. C'est devenu un machin trop compliqué même pour quelqu'un d'aussi habile que Jean-Luc Dehaene, qui lui préfère maintenant une conférence des présidents, je suis assez d'accord avec cela.

Comme je suis d'ailleurs d'accord avec votre constat sur les trois questions posées par Yves Leterme...C'est la raison pour laquelle il fallait répondre oui, d'autant qu'elles ne portaient pas à conséquence.

Réformer le modèle belge est non seulement possible mais de plus en plus de gens au nord comme au sud pensent que c'est aujourd'hui souhaitable (y compris le PS et Ecolo)...pour y parvenir et que ces accords soient équilibrés, il faudra les négocier. Je suis très favorable à l'idée d'une circonscription fédérale par exemple voir mes autres posts sur le sujet(comme le MR, l'open VLD, le PS, une partie du CD&V, etc), on ne peut pas exclure la refédéralisation de certaines compétences comme celle concernant le bruit par exemple, il faut refinancer Bruxelles, solutionner BHV...Il faudrait aussi préserver la solidarité interpersonnelle, garantir les doits des francophones de la périphérie, empêcher les votes de communauté contre communauté...Pas mal d'éléments restent à négocier et cette négociation ne peut être parasitée ni par la N-VA, ni par quelques états d'âmes ou quelques ambitions personnelles démesurées.

Je ne comprend pas ce que vous appelez par vieux réflexes libéraux, tous les précédents accords institutionnels ont été négociés par des coalitions majoritairement socialistes, social chrétienne...il ne faudrait quand même pas l'oublier, et ces accords bancals ont produit la situation actuelle qu'il convient de corriger.

Écrit par : Philip Hermann | 08/12/2007

D'une réforme de l'Etat efficace... 1. @ Phil

" Le dernier mot au MR...
Ce n'est pas Olivier Maingain qui le donne... "

Olivier Maingain, n'étant que simple vice-président du Mouvement Réformateur, ne compte donc pas pour les membres de celui-ci n'étant pas sous-adhérents au Front Démocratique des Francophones ?

2. Tjs @ Phil

Oui, il faut refédéraliser les normes de bruit, compétence actuellement régionale qui " pollue " (c'est le cas de le dire) l'actualité politique interrégionale. Mais, à côté de cela, une avancée significative au niveau communautaire serait de refédéraliser également la tutelle, actuellement régionale, sur toutes les communes à régime linguistique spécial telles que Fourons, les six communes dites " à facilités " (un mot tout relatif) de la périphérie bruxelloise mais encore Comines-Warneton, Mouscron, Flobecq, Enghien, Herstappe, Messines, Espierres-Helchin, Biévène etc.

3. @ Monsieur Neuville

Le modèle fédéral à l'allemande ne peut s'appliquer dans notre pays puisque les transferts entre régions, tellement critiqués par les centrifugeurs et séparatistes du Nord, sont encore plus flagrants à l'échelle allemande, dont le but clair et précis de la structure nationale est bien de favoriser les transferts vers les régions plus précaires au niveau économique et social. Ce serait revenir plus loin encore qu'au niveau de départ et cabrer encore plus le sacro-saint cartel du (dé-)formateur Leterme.

Cette proposition fut susurrée sur les ondes radiophoniques par le sieur Schouppe, qui a cru être malin en faisant des propositions pareilles, alors qu'il n'en a même pas compris la substance.

4. Le mot de la fin @ Phil

Une réforme de l'Etat, oui, mais qu'elle soit efficace et non pas, comme nous en avons hélas trop souvent l'habitude, dans le but de faire de l'Etat fédéral une coquille vide au seul profit du Nord du pays.

Car, au risque de me répéter, cela a été, c'est et ce sera toujours leur but avec un sous-objectif bien plus pervers : permettre à la Flandre de " se doper " encore plus qu'elle ne l'est déjà, pour ensuite pouvoir regarder sa voisine wallonne d'un air hautain et se donner l'occasion de la " larguer ", après X réformes de l'Etat supplémentaires.

C'est sur ce point précis qu'il appartient à tous les futurs négociateurs de rester attentifs et circonspects quant à toute demande flamande de réforme conséquente. Et encore faut-il que l'on démontre l'efficacité de celle-ci : régionaliser pour régionaliser, à quoi cela sert-il donc sinon donner de nouveaux pouvoirs encore plus contraignants aux Flamands face à leurs " illégaux " des communes à régime linguistique spécial (autre but avoué de Moeder Vlaanderen) et c'est dans ce sens que Madame Milquet a eu le mérite de défendre les intérêts francophones jusqu'au bout, il faut le souligner.

Écrit par : Michaël HENEN | 09/12/2007

Une pétition en faveur de la création d'une circonscription fédérale vient d'être lancée cette semaine sur www.lapetition.be Merci de le faire savoir autour de vous.

Écrit par : Un petit Belge | 09/12/2007

A Philippe Hermann
Merci de votre réponse que je trouve très correcte.
J'en profite pour demander votre avis sur l'étude faite par le néérlandophone Rudy Aernoudt, qui affirme, que si l'on tenait compte du lieu de travail, il y aurait seulement 1.5 millard de transfert de la flandre vers les 2 autres régions, ce qui pourrait être habilement exploité par nos hommes politiques lors des prochaines négotiations.
Quand à BHV, il s'agit d'un problème mineur exploité par les extrêmes politiques des 2 communautés, par pur calcul électoral.
Ayant habité pendant 30 ans à Linkebeek et à Alsemberg, je peux vous assurer que pour la majorité des francophones, mis à part quelques extrêmistes, cela leurs est complètement égal de ne pas pouvoir voter pour des mandataires Bruxellois, du moment que l'on peut faire élire des personnes de son choix.
Par contre, ce climat politique détestable entretenu par les excités poliques des 2 communauté, fini par découragés les plus modérés d'entre nous et surtout les jeunes qui envisagent sérieusement de déménagés. Quel gachis pour tous le monde ainsi que pour vos amis bourguemestre qui n'auront bientôt plus que de vieux francophones à administrer.
A Michaël Henen
Il est évident qu'il ne s'agit pas de faire un copier/ coller du système Allemand, qui à une ancienne RDA autrement dévasté que la Wallonie et qui ne doit sa situation que par la mauvise gouvernance surtout par une partie du parti socialiste aujourd'hui mis sur voie de garage et avec qui tous les partis ont collaborés même le votre à la région.
Un wallon qui habite mintenant Bruxelles et qui espère avoir éclairé des liégeois sur ce qui se passe réellement dans la périphérie, en étant persuadé que votre région se redressera enfin, et que mes enfants et neveux tous redevenus depuis peu des habitants du sud de la Belgique seront de nouveaux fière d'être Wallon.

Écrit par : Neuville Robert | 10/12/2007

Quleques réponses... @ Michaël et à Robert Neuville: Olivier Maingain est le président d'un courant important au MR mais il n'est pas le président du MR. Fédéraliser la tutelle sur les communes à facilité me semble également souhaitable, mais cela me semble difficile à faire passer en Flandres. Il me semble que chaque réforme devrait viser plus d'efficacité et surtout profiter aux citoyens et donc leur faciliter la vie... Ce que des circulaires, comme celle du Ministre Peters, ne vise évidemment pas. Nous devons passer d'un fédéralisme de guerre à plus de coopération au bénéfice des gens!!!

Écrit par : Philip Hermann | 10/12/2007

Economie : la Wallonie rattrape la Flandre Et que pense donc notre ami Phil de la toute récente étude de la banque flamande KBC qui observe que depuis sept ans maintenant (depuis que PS et Cdh gouverne la Wallonie en fait, tiens tiens....) , la croissance économique de la Wallonie est aussi forte que celle de la Flandres, voire légèrement suprieure ?

La KBC constate que depuis les années 2000, l'économie wallonne a repris du poil de la bête, son activité a progressé d'1,8% en moyenne contre 1,7% en Flandre. Avec des chiffres de 2,8% de croissance pour les années 2006 et 2007. Il y a donc un mouvement de rattrapage qui est enclenché.

De quoi contredire toutes les affirmations de Phil concernant le prétendu immobilisme de la Wallonie et imputable au PS bien sûr ?... :-)

Alors Phil, cette étude ? Info, intox, étude payée par les socialos, constat erroné d'une bande d'incapables à la solde de la gauche, .... ? :-))

Écrit par : Le liégeois | 11/12/2007

Bravo... Sortons les pavois, quelques pompes à bière et engageons quelques hotesses... La situation wallone s'améliore, notons que le début du redressement correspond à l'entrée au gouvernement wallon des libéraux en 2000...certaines mesures prises par ce gouvernement vont incontestablement dans le bon sens.

Est-ce suffisant? Est-ce les "forces de gauche" qui permettront de redresser la situation de manière significative, palpable pour le commun des mortels et pas seulement pour quelques économistes spécialisés??? Chacun sait que non et que les méthodes pour y parvenir sont libérales!!!

Écrit par : Philip Hermann | 11/12/2007

Concerne : Les quelques réponses de philip Hermann

Entièrement d'accord avec votre prhase conseillant de passer d'un fédéralisme de guerre à un fédéralisme de coopération.
j'aimerais quand même vous rappelez que concernant la circulaire Peeters que je n'aprouve par ailleurs nullement, elle fait suite à des années, pendant lesquelles les réunions mensuelles du conseil communal de 3 des 6 communes à facilités étaient majoritèrement et parfois parfois uniquement tenu en français.
Je trouve personnellement cela comme une provocation inutile vis à vis des néérlandophones, probablement trop suscetibles en ce qui concerne l'emploi des langues dans leurs régions.
Que ces 3 communes prennent exemple sur la bouguemestre, pourtant francophone de Rhode-Sainte-Genèse, qui a compris qu'il fallait tenir compte de ces suscebtiliés, et ceci malgré d'énormes pressions.
Quand à Olivier Maiguin, je crois qu'en réalité, il est heureusement bien plus modéré que certains de ses amis du FDF, qui seraient prêt de mettre la pagaille dans tous le pays pour garder de l'influance, dans 3 communes à facilités.
Je pense qu'il ne valent pas beaucoup mieux que les flaminguants de la NVA.

Écrit par : Neuville Robert | 11/12/2007

Mdr ! :-))) Une pareille, faut l'oser ! Je me disais aussi qu'on aurait encore droit à un commentaire complètement futuriste, provocateur et emprunt comme d'habitude de mauvaise foi... mais of course glorifiant encore le MR ... C'est maintenant qu'on dit merci à didjééé ? Mdr :-)
Mais bon, je comprends qu'une entité qui réussit mieux sans le MR qu'avec doit faire rire jaune les plus fervents partisans de la politique spectaclo-cynique.

Je vous signale quand même que l'étude montre que la croissance a été particulièrement forte ces deux dernières années... donc les forces de droite n'y sont pour nada mfy. Nada ! :-)

Pour les pompes à bière bien sûr, c'est quand vous voulez. Mais va falloir tenir la distance binamé ! :-)

Écrit par : Le liégeois | 11/12/2007

Ce que chacun sait... aussi, c'est que les mesures en matière d'économie prennent plusieurs années avant de se traduire en terme de statistique. Un exemple, la simplification des démarches administratives en terme de création d'entreprises...c'est évidemment essentiel de l'avoir mise en place...maintenant, il faut aussi savoir qu'avant que cette mesure ne permettent de voir un accroissement du taux de création d'entreprises, plusieurs années se seront écoulées...

Et ceci n'est évidement qu'un exemple...

Écrit par : Philip Hermann | 11/12/2007

@ Robert Neuville Vous savez, cela n'existe qu'en Belgique une telle discrimination par la langue:

-Aux USA, dans toutes les villes, où la communauté hispanophones dépasse un certain pourcentage, des accueil aux guichets sont prévus dans leur langue, les documents sont traduits, des fonctionnaires bilingues sont engagés...sans que personne n'en fasse d'ailleurs un problème.
-Au Luxembourg, l'importante communauté portugais a obtenu ce même genre de "facilités" de la part de l'administration.

En Belgique, nous devons malheureusement constater que ces questions linguistiques sont instrumentalisées par certains pour soit en faire un instrument de domination économique (par exemple dans beaucoup d'entreprises, il est certain que l'exigence de bilinguisme qui peut se comprendre par ailleurs est instrumentalisée pour devenir un instrument de cooptation favorable aux seuls flamands de souche). Pour certains bons flamands, même la famille royale n'est pas assez bilingue alors que Philippe et Laurent ont fait la moitié de leur éducation dans des écoles flamandes, par exemple...De Croo, flamand de souche pourtant, ne prononcerait pas assez bien le "sch" et devient dès lors suspect comme trop belgicain.

Je ne suis pas d'accord avec tous les comportements des élus FDF, mais je suis persuadé que dans certaines communes, les torts sont pour le moins partagés.

Écrit par : Philip Hermann | 11/12/2007

Ce que chacun sait en effet.... Ok, je vais pour une fois suivre à la lettre votre raisonnement et je vais l’appliquer aux finances de notre pays. Vote gourou prétendait encore il y a peu que les finances étaient en équilibre depuis son arrivée au ministère des finances !
Donc, il s’estimait (en toute modestie comme d’habitude…) le grand artisan de la relative bonne santé de nos finances…

Or tout le monde sait que c’est le travail de Maystadt durant les années (via une rage taxatoire certes) qui ont précédé qui a fait que les finances ont pu arriver en équilibre quand Reynders a débarqué de nulle part… A moins que cela ne soit l’exception qui confirme la règle Phil ? … :-)

Et ce n’est là aussi évidement qu’un exemple…. :-)

Écrit par : Le liégeois | 11/12/2007

A phillip
j'assiste en spectateur plus ou moins neutre à votre duel avec Le légeois.

Bravo pour votre dernière réponse, mais il faut avouer que le MR était meilleur, quand il était au pouvoir à la région que dans l'opposition ou votre parti montre trop sa frustration.
Il faut reconnaître cependant que le duo Delmotte et Antoine, ce n'est pas mal, et qu'ils ont touts 2 un art très poussé de la communication médiatique comme par exemple la rencontre ce jour du ministre Antoine avec le patron de Ryanair qui pour moi fut un moment sublîme de télévision, tout en oubliant pas que, c'est un de vos ministre qui a permis, l'essor de Gosselie.

La, ôu je rejoins entièrement( votre ami...) le liégeois, c'est qu'il serait grand temps, que votre président, fasse la paix avec les autres partis et surtout avec Mme Milquet qui n'a sans doute toujours pas digerez votre tentative d'éliminer son parti il ya quelque années, ce qui fut probablement, votre plus grosse erreur.
Sans doute, le MR et G.Deprez, que j'ai suivi le temp d'une ou 2 élections, avez sous estimés ses capacitées à rénové son parti.
Par contre, elle me paraît trop compliquée pour être une bonne négotiatrice, tout en ayant souvent raison sur le fond, comme sur la nécessité d'avoir les 2 tiers pour pouvoir rénover l'état Belge, mais ne pouvant le faire comprendre simplement.
Sans doute son handicap d'être la seule femme, ne l'ont pas aidée, ce qui a fait perdre au moins 4 mois à l'état belge avant que les machos qui l'entouraient ne se rendent compte qu'elle avait encore une fois raison.
Il serait grand temps que vous la preniez enfin au sérieux, car cette femme à l'art de s'entourer.

Je suis sur que maintenant, je vous ai assez intrigué et que vous m'avez cerné.

Concernant votre étonement d'avoir attiré autant de sympatisants du CDH, vous devez reconnaître que votre artilcle sur Joêle Milquet ne pouvait que provoquer cette réaction.
Salut,

Écrit par : Neuville Robert | 12/12/2007

navrant Je vous trouve vraiment navrant, voir pitoyable... N'avez vous pas, ne serait-ce, qu'un peu d'idées propres? êtes vous sans cesse obligé d'épouser les paroles démesurées de Reynders? Faire partie du MR c'est bien, y apporter un peu de critiques voir d'auto-critiques c'est encore mieux... Mais c'est vrai que cela risquerait de faire bouger les choses...

Votre analyse prouve que bous n'avez RIEN compris ni à la crise ni aux négociations... C'est bête pour un militant politique de votre "niveau"...

Dire oui aux trois questions c'était ouvrir la porte à nombres de dérives... Mais bon, un poste de ministre pour Didier vaut bien cela non?? C'est vrai que l'arrogance de votre président dans l'opposition à la Région et à la Communauté n'est pas très constructive... Autant le garder dans la majorité, qu'il serve à quelquechose...

Je remercie le cdH et Milquet! les seuls vrais défenseurs des francophones...

Écrit par : sbock | 12/12/2007

LOL Voilà un message bien senti et frappé au coin du bon sens... Je cite donc la passionaria francophone dans son analyse des négociations dans le vif de cette semaine, que vous semblez chérir par dessus tout: "Nous avons dit non parce que l'accord équilibré du lundi n'a pas été respecté. Le formateur a alors démissioné. C'est son choix." Je comprend donc que le "non" du CDH n'a pas été provoqué par le caractère inacceptable des questions posées mais pour d'autres motifs, lol... Nous verrons d'ailleurs si les futurs négociateurs des réformes institutionnelles du "futur prochain" gouvernement s'en tiendront à ce refus et si ils exclueront certains sujets de la négociation, s'ils accepteront que ces réformes soient votées à la majorité des deux-tiers comme c'est prévu par la constitution ou encore si les régions pourront accorder des incitants fiscaux aux entreprises de leurs régions à la place de subsides???

Il est de plus en plus évident que toutes ces manoeuvres et postures n'avaient pour seul but que de remettre en selle un PS, ayant pourtant subi une raclée électorale. Mais bon, vous semblez si convaincu de la pertinence de vos analyses, qu'il ne sert à rien d'en discuter plus avant... Bonne journée!!!

Écrit par : Philip Hermann | 12/12/2007

@ Robert Neuville... L'afflux de visiteurs CDh était antérieur à mon article sur Joëlle Milquet... Vous avez dit incompréhensible ;-)

Écrit par : Philip Hermann | 12/12/2007

A Philip Herman
Si ce n'est votre arlicle, alors, c'est probablement que certains de vos amis liègeois avaient l'envie de vous allumé, surtout après l'échec de l'orange bleu, je reconnais bien là l'esprit frondeur et charieur de Lidge, dont je garde un exellent souvenir lors de fréquents passages , mais au fond, tous cela n'est pas bien méchant et plutôt sympathique, à condition que vous ne les preniez pas trop au sérieux, ce dont je suis
presque sur

Cela me rapelle de bons souvenirs.
Néanmoins je pense que je vais plutôt passer sur la partie de votre blog concernant, le réchauffement de la planète, suget autrement plus sérieux, que la politique, en espérant quand même que tous s'arrange, grace à notre baby tatcher national.

Écrit par : Neuville Robert | 12/12/2007

Pas d'inquiétude... si j'ai des opinions fortes et ancrées, je conserve quand même beaucoup de distance par rapport à tout cela et aussi beaucoup d'auto-dérision par rapport à moi-même.

Je crois être un bon vivant typiquement, Liégeois...

;-)

Écrit par : Philip Hermann | 12/12/2007

@ Robert Neuville, et en partie à l'ami Phil... Soyons clairs, il est difficilement cautionnable de respecter des conseils communaux unilingues français dans les communes à facilités de la périphérie bruxelloise.

Toutefois, j'invite qui en exprimerait l'envie, à venir constater de visu l'intolérance flamande dans ma commune : au dernier conseil communal, le fils d'un politicien archi-connu (Jean-Marie Happart), se prénommant Grégory, conseiller communal, a failli se faire emmener de force hors de la maison communale par les policiers de faction, dûment mandatés par la Présidente du Conseil et le Bourgmestre, le tristement célèbre Huub Broers. Prochain conseil communal : jeudi 27 décembre à 20.00, Maison communale de Fouron-le-Comte, cela ne sera pas triste !

La solution que je prône depuis longtemps, et qui ferait bien d'être relayée plus haut par mon ami Phil, serait de refédéraliser la tutelle sur lesdites communes. Qu'est-ce que les Francophones de l'Orange bleue ont attendu pour le faire, ou, tout du moins, le proposer ? Du temps où c'était le cas, les problèmes étaient quand même moins nourris...

Je préfère m'abstenir de commentaire sur le redressement économique de la Wallonie : le rapport KBC est éloquent et il ne sert à rien d'épiloguer là-dessus puisque, de toutes façons, un contre-argument libéral viendra en réponse. J'ai assez joué à ce jeu-là...

Toutefois, il est bien mal aisé, à la lecture de ce rapport, de faire des comparaisons bien mal placées avec les régions de l'ex-République Démocratique Allemande, vous en conviendrez.

Écrit par : Michaël HENEN | 13/12/2007

Les commentaires sont fermés.