10/01/2008

La note Verhofstadt...

Son premier mérite est d’exister et de poser l’ensemble des problèmes effectivement sur la table.  Au moins dans les trois mois qui viennent, la question du menu sera enfin dépassée, n’en déplaise à Madame Milquet ou à la N-VA.  Guy Verhofstadt, dont la carrière politique s’achève, a pu se permettre ce que d’autres,l’œil rivé sur 2009,s’étaient jusqu’ici interdit et c’est heureux.

 

Sur le fond, cette note est aujourd’hui critiquée mais aussi saluée des deux côtés de la frontière linguistique…signe indubitable qu’il y règne un certain équilibre.  Bien sûr, même s’il a été premier ministre pendant 8 ans, Guy Verhofstadt, qui était en début de carrière un régionaliste convaincu, n’est pas devenu un asexué linguistique.  Si toutes les revendications flamandes s’y retrouvent, on ne peut pas en dire autant de celles des francophones mais examinons cela de manière approfondie.

 verhofstadt01

Le point qui me semble le plus positif, concerne la circonscription fédérale qu’il met définitivement à l’agenda ainsi que la réforme du sénat qu’il transforme en organe à vocation purement communautaire en exigeant la parité linguistique.  Le plus intéressant réside certainement dans la façon dont il justifie cette réforme : il s’agit de renforcer l’état fédéral, dont une partie des élus doivent rendre des comptes devant l’ensemble de la nation.  Il indique qu’il s’agit d’une condition de possibilité de sa viabilité, notamment face à l’émergence de discours de plus en plus radicaux sur les thématiques communautaires.  Le moindre mérite de cette proposition n’est pas de rassurer sur la volonté de consolider durablement l’état fédéral et de permettre de calmer quelque peu les peurs et les tensions. 

 

Une autre idée forte de cette note consiste dans la mise en place de critères de convergences qui permettraient de garantir que si des disparités interrégionales devaient apparaître à propos de compétences transférées aux régions , celles-ci ne pourraient pas dépasser certaines limites et ne s’effectueraient qu’à la marge en garantissant une solidarité interpersonnelle minimale entre tous les belges.   Néanmoins le transfert de compétences envisagé est large, souvent même plus large encore que ce qui avait fait l’objet de négociations dans le cadre de l’ Orange Bleue alors que par ailleurs certaines menaces existent en cas de transfert même limité sur des sujets comme les allocations familiales ou l’impôt des sociétés. 

 

Rendre les régions et communautés compétentes en dans ces matières même de manière limitées peut induire des phénomènes de « shopping communautaire » pour les entreprises dont certaines actives sur l’ensemble du territoire transfèreront leur siège vers la région fiscalement la plus intéressante, même si les différences semblent limitées  (le problème ne se posait toutefois pas tant qu’il ne s’agissait que d’incitants fiscaux comme dans les questions posées par Leterme aux négociateurs de l’Orange bleue) ou une flamandisation fictive des familles bruxelloises en raison d’un régime d’allocations familiales plus favorable.   Ces problèmes ne semblent pas trouver de solution dans cette note.

 

Du point de vue des revendications francophones, l’élargissement de Bruxelles est remplacé par l’idée d’une communauté urbaine, qui ne me semble pas régler le problème posé par la tutelle sur ces communes exercées par le gouvernement flamand : non-nomination des bourgmestres et n’offrir que peu de garanties que de nouveaux problèmes ne surgiront pas ultérieurement même si les plus urgents sont par ailleurs traités comme l’abrogation des circulaires Peters par la mise en place d’un système plus souple signalement une fois par an que l’on désire recevoir ses documents en français plutôt que le cirque actuel, possibilité de financement d’activités culturelles par la communauté francophone et l’abandon de cette idée farfelue de faire inspecter des écoles francophones par des inspecteurs flamands.  Seul l’élargissement de Bruxelles à ces six communes à facilités majoritairement francophones, permettrait de solutionner définitivement ce problème.

 

Il appartient à présent aux négociateurs francophones de se mettre d’accord sur un catalogue hiérarchisé de priorités dans la négociation qui s’annonce : il me semble qu’il convient de ne pas transiger sur certains transfert de compétences, d’exiger que le niveau fédéral est le plus adéquat pour traiter de certaines, d’obtenir plus pour la région bruxelloise et pour les minorités francophones de Flandres (dans ce texte, seuls les germanophones obtiendrait ce statut ?) et de garantir les mécanismes de financement et de solidarité interpersonnelle.  Cette note, par les mécanismes qu’elle prévoit, peut constituer une base de négociation mais n’est certainement pas acceptable comme telle.  Au travail, le compteur s’est remis à tourner…en sens inverse mais il tourne en tout cas sur les écrans de la RTBF.  LOL 

Commentaires

Bravo à Mme Milquet Parce ce que c'est comme c'est comme cela qu'il fallait agir comme auraientt agis tous les professionels de la vente dans des négotions n'importe quel contrat et tractation difficiles.
D'abord se montrer ferme au début des négotiations, pour obtenir et faire des concessions par la suite.
Dommage qu'il n'y ai pas eu des politiciens de sa trempe en 1962 et éviter cet imbroglio des soi-disantes facilités, le mal étant fait il ne sera plus possible de revenir sur le passé.
Bravo également pour avoir été la première à oser dénoncé la note Veroofstadt, qui ne pense qu'à paraitre plus flamand en vue des prochaines élections, sachant qu'il ne fera plus partie du prochain gouvernement.
En effet, j'ai lu hier un large résumé de cette note de 18 pages remplies de choses imbuvables pour les francophones.
Cette note dénoncé ensuite par écolo et ensuite par le ps, même Didier Reynders parle hier d'une note rédigé par un flamand.
Mme Milquet a encore pris tout le monde de vitesse, cest bien vu, chapeau bas.


Écrit par : Neuville Robert | 10/01/2008

Je ne crois pas que... nous en soyons encore au début des négociations...cela fait maintenant 6 mois qu'ils négocient. La seule attitude constructive, c'était le oui tempéré de Didier Reynders.

Comme je le disais, il y a au niveau des principes des avancées significatives dans cete note, qui ne sont d'ailleurs pas sûr de passer côté flamand: dire simplement non est une erreur :-) surtout sans contre-exigence. Il fallait du courage politique pour dire oui, bien au contraire, et c'est sans doute aujourd'hui la condition à la survie de notre pays.

Madame Milquet est mal prise et ne sait pas quel artifice de communication encore employer, même si il apparait clairement aujourd'hui qu'elle devra se déjuger. Elio Di Rupo a préféré envoyer au front des médias ses seconds couteaux régionalistes...communiquer sur un non dont il sait déjà qu'il ne pourra pas tenir. LOL

Comme je le disais, seul certains points à la marge pourront être écartés notamment dans l'homogénisation des packets de compétences et il faudra arbitrer sur les critères de convergences et le financement.

M

Écrit par : Philip Hermann | 10/01/2008

Début de negotiation Désolé, je ne crois pas qu'il y ai eu un début de négociation au point de vue institutionel, mis à part un vague programe de discussion proposé par Yve Letherm et accepté le lundi par tous les partis de l'orange blette(bien trouvé Michaël) et refusé par la NVA le vendredi.
Quand, au 2 mois de réelles négotiations, cela aura au moins servis à mettre au point un programe socio- économique de centre droit qui sera sans doute remis en partie en cause par le PS, par les seules fautes de la NVA et la faiblesse"tempéré" de l'attitude du MR face aux extrêmistes de ce parti.
De toute façon ce seront les électeurs qui jugeront de l'attitude du MR et du CDH, mais c'est mal parti pour vous, et nul doute que les grands gagnants, seront de toute façon le PS qui récupérera une partie de leurs électeurs, alors, eux aussi auront le droit de dire comme vous l'avez affirmer èrronément(*)le 10 juin qu'ils sont les grands ganant des prochaines élections législatives qui auront certainement lieu dès que le problême de BHV (il parait que c'est la loi) sera résolu ce qui à mon avis ne causera pas trop de problèmes, car tous les partis à part le vôtre et le vlaams belang, ayant intérêt à régler ce problème afin de pouvoir dissoudre le parlement et gagner les élections.
* pour rappel 2 siéges de perdu en wallonie.

Écrit par : Neuville Robert | 10/01/2008

Vos pronostics concernant les prochaines élections régionales... Je vous ai déjà répondu sur ce point. LOL, puisque vous y revenez sans arrêt...je fais réapparaître ma propre analyse. Si vous le souhaitez, répondez y de manière argumentée et pas en recourrant à des mensonges, comme cette tentative assez pitoyable d'occulter que la négociation de ce gouvernement est communautaire depuis le premier jour.

1)Dire que c'est depuis le succès de François Bayrou que le CDH a pris une place au centre, vous ne ferez croire cela à personne.
2)C'est depuis l'échec de l'orange bleu et un certain "neen" que les politiciens francophones ont l'air beaucoup plus sur d'eux mêmes, voir par exemple la vidéo conférence sur la une de ce jour entre, Philippe Moureau Ps et Eric Van Rompuy CDNV et la tête de ce dernier lorsque Philippe Moureau lui a répondu d'accord l'on peut discuter de tout, y compris de l'élargisement de Bruxelles.
A contrario les néerlandophones apparaissent beaucoup moins sereins.
3)Si le CDH refuse d'encore aller au gouvernement, sans le Ps, c'est parce qu'il n'a senti aucun soutien du MR.
4)Le Ps n'a pas besoin du CDH dont ilest concurent pour récupéré très certainement une partie de leur électorat comme l'a fait le MR après que Daniel Ducarme ait oublié!!!! de payer ses impôts.
5)C'est Yve Letherme lui même qui a insisté pour avoir j.Piette dans le gouvernement. Il est de notoriété publique que Mme Milquet était de prime abord contre.
6)Comme l'a si bien dit Elio Di Rupo le curseur de l'électorat en Wallonie penche à gauche, ce que les néerlandophones ont très bien compris en invitant le Ps et prochainement sans doute Ecolo, qui a maintenant prouvé sa maturité au gouvernement Bruxellois.

Ecrit par : Neuville Robert | 06.01.2008

1. Le CDh n'est plus un parti centriste depuis les départs consécutifs de Gérard Deprez et de Richard Fourneau... C'est un fait. Le CDh de Madame Milquet n'a survécu que grâce au soutien inconditionnel du MOC à sa présidente, qui doit solder l'ardoise. Le scotchage de son parti au PS, où sévissent d'ailleurs d'anciens cadres du MOC (Christiane Vienne, François Martou, par exemple), est très illustratif du phénomène, qui date d'avant le scrutin de ce 10 juin, certainement depuis l'accord de majorité conclu avec le PS en 2004. Le CDh a bien illusionné son électorat pendant toute la campagne électorale en surfant, comme je le dis, sur la vague Bayrou.

2. Les néerlandophones moins sereins, cela il va falloir me l'expliquer: ils sont effectivement très étonnés comme je le suis moi-même par le revirement annoncé par Moureau. Le retour du PS...ce ne sera pas pour renforcer le "non" de Mevrouw nee, pas du tout, ce retour signifiera la capitulation des francophones, si nous nous en tenons en tout cas aux déclarations du vice-président du PS de ce week-end. LOL Ce fait est d'ailleurs confirmé par les appels du pied en cours de négociation orange bleue lancé par le PS pour jouer à nouveau un rôle, même mineur, dans la pièce. Ce parti doit être au pouvoir pour se maintenir.

3. Tout le MR était d'accord de soutenir l' Orange bleue, tout le MR aurait été ravi de pouvoir élargir cet accord de majorité fédérale au niveau régional. Le MR, qui a gouverné avec le PS pendant 8 ans, a prouvé sa capacité de former un gouvernement en acceptant des compromis, y compris avec des partis de gauche. L'échec de l' Orange bleue, le retour du PS à la table des négociations, n'est du qu'à un vèto des ténors du MOC, dont j'ai expliqué plus haut pourquoi il tenait tant à leur alliance avec le PS. C'est en tout cas la seule explication cohérente. Il n'est donc pas faux de parler de Cartel CDh/PS.

4. Il me semble pourtant que le CDh a tout à perdre dans cette mise en cartel avec le PS et certainement son âme. Les convergences à gauche n'ont guère profité à Ecolo...le CDh ferait mieux de s'en souvenir. Le silence imposé au CDh à propos du décret Arena est un autre indice qui ne trompe pas. Plus personne ne pourra désormais distinguer les spécificités CDh dans le paysage politique. Nous assistons, je le pense, à un véritable baiser de la mort d'un PS, désavoué par les électeurs, qui ne doit sa survie politique qu'à la soumission de son partenaire de cartel. Pourquoi?

5. Josly Piette a impressionné l'ensemble des négociateurs de l' Orange bleue par ses capacités, avérées de pouvoir conclure des compromis comme syndicaliste évidement (tout le monde a foi dans sa parole) puis comme invité à la table des négociations de l' Orange bleue. Tous les négociateurs (particulièrement du côté flamand) se sont tous plaints de l'inexpérience des autres négociateurs CDh: les innombrables relectures suspicieuses de sa présidente et le détricotage des accords pris la veille devant ses réseaux associatifs, les sanglots de l'étoile montante Maxime Prévot à la table, le jusqu'au boutisme syndical mais sans expérience de Benoit Drèze, les silences diplomatiques de Melchior junior, qui avait bien trop peur de déplaire à sa présidente et qui révait d'un poste ministériel et enfin un Delperée, qui croit pouvoir donner un cours de droit constitutionnel alors qu'il s'adressait à des élus de la nation, qui sont donc habilités à ce titre à décider de réformes: L'équipe de négociation du CDh était une farce et seul Josly Piette, sortait du lot et inspirait confiance, même aux libéraux...c'est dire. Yves leterme a simplement pris acte de ces quelques faits.

6. Elio Di Rupo ne fait évidement que vendre sa soupe et cette union des francophones est la dernière planche lui permettant de se maintenir au pouvoir malgré les scandales. Cette période de scandales est pourtant loin d'être terminée: après le temps des inculpations doit venir celui des condamnations (puis sans doute des recours)...depuis Cools, tout le monde au PS a des dossiers sur tout le monde...nous sommes loins d'en avoir terminé avec l'ère des scandales. Comme je le conseillais à son président sur son blog, je vous suggère de vous informer sur les expériences de "mani pulite" de la démocratie chrétienne italienne pour appréhender les secousses à venir. En associant son destin à un tel cheval, le CDh commet une erreur historique. Mais ce n'est bien sûr, que mon avis.

Écrit par : Philip Hermann | 10/01/2008

Mensonge Ah, voila que tu me traite de menteur maintenant!!!!
Tout au plus, j'ai émis quelques pronostiques, qui peut-être t'on fait mal.

Il ya une grande différence entre: Comme vous l'avez affirmer erronément, qui est une façon plus élégante que:
Pas en recourant à des mensonges
Serais je parvenu à te faire perdre ton sang froid?

Si le fantôme liégeois nous regarde, il doit bien se marer.

Écrit par : Neuville Robert | 10/01/2008

Non non... mais dire qu'il n'y a pas encore eu de négociation communautaire alors qu'on n'a parlé que de cela depuis plus de 6 mois, je trouve cela malhonnête. Comme il est également malhonnête de prétendre que les négociations de l'orange bleue ont capoté sur des revendications de la N-VA, alors qu'elles ont bien capoté sur le refus de la seule Joëlle Milquet de répondre "oui" à trois questions posées par le formateur, qui souhaitait s'assurer de la loyauté de sa collaboration. Les dernières remarques de la N-VA à la note de Leterme, n'ont d'ailleurs pas fait l'objet de négociations, c'est donc un mensonge de prétendre que le MR y aurait céder. Trois mensonges ont aussi valu des réprimandes christiques à Saint Pierre. N'y voyez donc une perte de calme, même si je ne peux prétendre à un tel niveau de tolérance que celui-là. ;-)

Pour en revenir au fond, le PS est actuellement à moins de 30% des intentions de vote, au vu des derniers sondages et il était à 38% des votes aux élections régionales de 2004: 8% à rattraper alors que l'actualité judiciaire passera prochainement des inculpations au temps des jugements d'autant que le flot des scandales ne semble pas prêt à s'arrêter si on continue à lire la chronique judiciaire des journaux.

A contrario, le MR a connu lors de ces élections de 2004...son plus mauvais score électoral depuis 1999 (de quelques dixièmes de % mais quand même) à environs 24% des voix alors qu'il se situe actuellement à plus de 30% des intentions de vote, soit une avance de 6%.

Ca va peut-être être difficile au MR de garder son leadership, même si c'est l'objectif...mais que dire de l'objectif du PS: 38% dans le contexte actuel, cela relève de l'impossible. Même si ce n'est encore que mon avis.

Écrit par : Philip Hermann | 10/01/2008

Le décret ARENA Tant décrié par le MR, je conseille à tous les lecteurs d'aller voir sur le blogue de michaëlhenen sur Historich
Est-il bon ou mauvais,
Ils pourront juger sur piece si je ne sais pas argumenter une conviction du moins quand il s'agit d'autres choses que sur de la politique de bas étage tel que celle pratiqué par le MR et son serviteur qui maintenant me traîte de malhonnête après m'avoir traité de menteur.

Écrit par : Neuville Robert | 11/01/2008

L'affaire fourneaux Paru sur la première page de Skynet, de ce 11/01/08 à 9 heures.

Que pense les lecteurs de ce blog sur l'enquête sur Richard Fourneau membre du MR via le MCC de Gérard Deprez.

Les documents en notre posssession permettent de penser que Mr Fourneaux a pris certaines libertés avec le régistre dela population, indique des pouvoirs locaux..... Lire la suite sur skynet.
L'affaire semble grave car il ya plusieurs plaintes( sans préjugé de la suite car il y a toujours la présomption d'innocence) qui ont été déposés par différentes personnes chez le gouverneur, le ministre de l'intérieur et le procureur du roi de Dinant.
Naturellement, Richard Fourneaux se défend comme il peut? mais attendons la suite.

Écrit par : Neuville Robert | 11/01/2008

Pas grand chose Si ce n'est que la vendetta semble faire rage à Dinant...et particulièrement entre ces deux personnalités politiques. Jusqu'à présent, Richard Fourneau s'en est toujours bien sorti et bénéficie de la confiance renouvelée de ses électeurs...Laissons faire la justice, ce qui est sûr c'est que je ne prendrai jamais la défense de personne dont la fraude aurait été avérée.

Ce qui est par contre très amusant à observer, c'est la courbe rentrante adoptée par Mevrouw Nee, elle a l'air de trouver que finalement une réforme de l'état profonde, où TOUS les sujets seraient abordés, ce ne serait pas un mal en soi finalement. LOL Depuis le retour d'Elio, elle se serait convertie: ces deux-là vont publier les bans, c'est sûr...

Écrit par : Philip Hermann | 11/01/2008

Ce que je crois 1)C'est qu'elle est décidé à rester ferme et très méfiante, à l'instar de son comité de direction.
( voir çi-desous, le comuniqué du CDH de cejour)
2)qu'elle se sentira probablement entouré par deux fortes personalités dont une de son parti et l'autre évidement par Elio.
3)Que ne se sentant plus seule, elle pense que c'est le moment de donner un signal positif à Yve Letherme, qui est de la même famille politique et qui parait enfin enfilé son costume de premier ministre à contrario de Guy Veroofstad qui lui s'aprête à le quitter et ne pense plus qu'au prochaines élections et à faire regagner des voix au VLD;
4)Quand au cartel, c'est un phantasme du MR qui ne pense lui aussi qu'aux prochaines élections en essayant de réduire ses adversaires politiques au nombre de 2.
Un soi-disant cartel et écolo, au lieu de deux, il en aura plus que probablement 4 dont 2 à gauche,un au centre et 1 sur la droite"Jean Marie De Decker"surtout si ce dernier pratique une politique de débauchage, dont par exemple Daniel Ducarme, qui parait une bonne cible, si ce n'est déja fait Grr... Grr...

Communiqué de la direction du CDH (voir 7sur7 de ce jour à 18 heures).

Le CDH estime les réformes institutionelles nécessaires, pour réduire la pression séparatiste mais il considère que les francophones ne doivent pas pour autant baisser la garde face aux demandes qui porterait atteinte à la base de la sécurité sociale.
Donc, pour la direction du CDH il n'est pas question de discuter de tout.

Écrit par : Neuville Robert | 11/01/2008

Le CDH n'a plus de droite !!!!!!! Le gouvernement wallon a décidé de mettre en vente les 27.5 % de participation que la région détient, via la Sogepa, dans l'aéroport de Charleroi, a indiqué samedi le ministre wallon des transports, André Antoine, à la Libre Belgique et L'Echo.Des Chinois et des Français seraient sur la liste des candidats.
Nous ne cherchons pas seulement à faire une opération financière et à faire rentrer de l'argent à la Sogepa qui en a assez, mais à consolider le développement de l'aéroport, dit le ministre. Par ailleurs, Ryanair envisage de construire un hôtel sur le site de l'aéropport.

Si cela n'est pas un geste de droite !!!!!!

Écrit par : Neuville Robert | 12/01/2008

1er commentaire humoristique trouvé sur la toile Monsieur Yve Letherm, ayant lu dernièrement un célèbre sondage fiable qui donnait 54.86 au CDH contre 24.12% au MR envisage très sérieusement de se passer du MR lors de la formation du prochain gouvernement.

Demain, lundi j'essayerai de trouver un commentaire humoristique sur le CDH, et si je n'en trouve aucuns, j'en inventerai bien un.

Écrit par : Neuville Robert | 13/01/2008

2ème commentaire humoristique Il paraît que Mme Milquet va bientôt émigré à Paris afin de prendre la présidence du centre démocrate de F. BAYEROU qui pourra se consacrer uniquement à sa campagne présidentiel de 2012, de cette façon Mme Milquet pourra dire non à certaines réformes de Nicolas Sarkosi.

Dieu sait, en 2018, elle sera peut-être Présidente de la France et annexera bien entendu la Wallonie.

Demain ce sera au tour du Ps

Écrit par : Neuville Robert | 14/01/2008

a Phil A tu reçu mon e-mail concernant mon profil, et ma nouvelle manière de collaborer à ton blog.
Veux tu me répondre par oui ou par non sur ce commentaire, je m'inquiète quand même un peu parce que je n'ai plus de nouvelles de ta part depuis le 10/01/08

A+

Écrit par : Neuville Robert | 15/01/2008

Je ne suis pas mort... Lol, je me suis un peu occupé de mon autre blog... D'autant que concernant la politique belge, il faut maintenant attendre le début de ces négociations et ne pas se laisser impressionné par la musculation de cette pré-négociation. En tout cas, si on ne veut pas dire de bétises. LOL

Écrit par : Philip Hermann | 15/01/2008

Comentaire humoristique trouvé sur le soir.be J'ai lu quelque part que l'emblême du Ps, la rose sera remplacé par le muguet, la seule tige pouvant tenir autant de cloches.

Moi, je trouve cela un peu lourd, mais c'est tout ce que j'ai trouvé sur le Ps, toutefois si l'auteur parle de l'ancien ministre de la défense, il a raison, lui qui traite les autres de cons et même 2 fois dans la même journée.
j'espère que je trouverai mieux sur le CDNV demain

Écrit par : Neuville Robert | 15/01/2008

Commentaire humoristique trouvé sur le soir.be Leterme a nommé son groupe OCTOPUS
Pourquoi pas le groupe ARAIGNEE dans le plafond?

Je rajoute
Comme araignée dans le plafond de Bart de Wever qui se promène devant les tV avec un gros poisson presque aussi gros que lui en peluche que lui a offert le Vlaams Belang devant les TV sensé représenté qu'il va à la pêche aux grosses conssessions des francophones
Remarque de Yve Leterme
Ce sont des gamineries

Il est temps que Yve trouve que Bart est devenu un S.... gamin.
Coment voulez vous discutez sérieusement avec un tel énergumène qui par soncomportement a à peine l'age de raison.

Écrit par : Neuville Robert | 16/01/2008

Bart De Wever dont j'ai assez dit ici à quel point je ne l'aimais pas, n'est sans doute pas le pire de la N-VA: Geert Bourgeois ou Jan Jambon sont encore plus radicaux et que dire des militants devant lesquels toute participation à un gouvernement devra obtenir un vote à la majorité des deux-tiers...sur le forum de ce parti, vous aurez vite compris que ce n'est pas gagné...ils veulent tout simplement couper les vivres aux wallons!!! Aussi simple que cela et sans faux semblant, au moins c'est clair!!! La note Verhofstadt est simplement imbuvable, inacceptable etc...

Écrit par : Philip Hermann | 16/01/2008

Les commentaires sont fermés.