17/01/2008

Affaire Lizin...

Le commentaire que j'ail laissé sur le blog d'élio.

Nous savons depuis les révélations de Charleroi, que le principal mal wallon provient de sa mal gouvernance. Je lis ici que cela importe peu à certains des visiteurs de ce blog.

Et pourtant, il s’agit d’un problème majeur. Monsieur Di Rupo s’étonnait récemment lors d’un débat télévisé du fait que les investisseurs avaient déserté la Wallonie et qu’ils n’étaient toujours pas revenus.

Comment leur jeter la pierre? Si les subsides se répartissent entre amis (ces industriels complices, qui ne prennent d’ailleurs jamais plus aucun risque, puisque leurs réseaux de relations, leur offrent tant et plus d’occasions de s’enrichir sans en prendre), si les projets nés de manière autonome se heurtent à des murs incompréhensibles, ou encore si tout n’est jamais permis qu’à ceux qui fréquentent les bons cocktails entre amis ou les garden partys.

L’ utilisation illégitime de certaines cartes crédit ne sont qu’un signe de l’incurie de certains responsables politiques. Comment croire que quelqu’un peut être productif et accomplir sérieusement son travail, s’il dépense en moyenne 150€ jour à midi dans des restaurants étoilés. Que personne n’essaye de me faire croire qu’il ne passe pas son après-midi à…digérer. Comment croire que certains gèrent leurs administrations, si on découvre par leurs notes de frais, qu’ils sont en voyage 6 mois par an?

Faire preuve de laxisme sur ces détails, c’est faire aussi preuve de laxisme pour le reste. Certes, pas d’hypocrisie, on n’invite pas un investisseur sérieux à manger une frite chez Albert mais il y a de la marge avec les abus qui sont aujourd’hui révélés et qui témoignent de l’existence d’un système. Prendre conscience de cela et y faire quelque chose, doit être une priorité. Ce n’est pas une tâche facile, c’est difficilement conciliable avec des objectifs électoraux à court-terme mais c’est ce dont la Wallonie a besoin et c’est la seule attitude responsable.

 

11:17 Écrit par Philip Hermann dans Ethique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : anne marie lizin, ps, elio di rupo, huy, charleroi |  Facebook |

Commentaires

Les amis de Van cau ont'ils compètement disparus???? Ah! il était temps de relancer le débat via un edito, tout ce qui y est dit est vrai, la Walonnie a été mal gouverné depuis un demi-siècle, parce qu'il y avait un parti dominant, ce qui amène tous les abus.
Quand aux investisseurs ils reviendront en masse dans les prochaines années, tout simplement parce qu'il n'y aura plus de places et de travailleurs disponibles en Flandre, toute la question est de ne plus les laisser repartir via une bonne politique d'accueil, qu'elle soit social démocrate ou autre, le mieux c'est l'alternance à condition de ne pas démolir tous le travail de l'autre, comme en France.

Écrit par : Neuville Robert | 17/01/2008

Sortons de la culture du nom Philip, pour te taquiner un peu, va voir le comentaire n° 200 dans le soir.be d'un FDF qui ne votera certainement plus pour le MR.
Sur le Soir.be fréquentés surtout par les extrêmistes des 2 communautés, j'essaye de calmer le jeu sur les débats et les éditoriaux, mais cela me parait une telle foire d'empoigne, que ma tâche sera très dure, ce journal étant le plus lu de la capital, et que les deux camps y sont présents, je crois qu' il faudrait au moins être 5 modérés pour les calmer à coups commentaires, bien placés.

Écrit par : Neuville Robert | 17/01/2008

@ Neuville Robert Croyez-vous que les investisseurs oseront encore se prononcer avec toutes ces affaires.Allez voir le blog de "Le Dénonciateur" et vous verrez l'étalement partiel des affaires du PS depuis seulement quelques années.

Écrit par : Maxime de Bruxelles | 17/01/2008

A Maxime Je ne comprend pas la signification de ce commentaire, et si, le blog Le" Dénonciateur" est un blog extrêmiste ou uniquement médisant, j'aime autant ne pas le voir.
Pour moi, je pense qu'avec un homme comme Rudy Delmotte, ils sont sur la bonne voie pour se refaire une santé, ceci pour autant qu'ils continuent à perdre tous leur profiteurs, mais qui existent dans tous les partis surtout les plus anciens, tel que cela a aussi sans doute existé dans l'ancien PSC.
Pour moi les plus grands fautifs sont cependant leurs électeurs qui ont eut une grande naïveté en leurs faisant aveuglément confiance surtout à Charleroi.
J'espère que cela leur servira de leçon.
Néanmoins je crois nécessaire qu'il y ai encore un grand parti à gauche pour autant que ce soit un parti social démocrate pour défendre les petites gens.
Personnellement si vous ne le saviez pas, je suis un CDH, mais plutôt de droite même si Mme Milquet n'aime pas cette classification, mais elle n'a pas raison sur tout.

Écrit par : Neuville Robert | 17/01/2008

Le forum du Soir... ... est intenable à la longue et il y sera très difficile d'y avoir le dernier mot. Il peut même vous arriver d'être qulifié d'extrémiste, et ce, même lorsque vos propos sont plus que modérés.

Je passe du coq à l'âne : la présence, certes courte, de Leterme sur les ondes belertéeliennes ce matin, nous a permis d'apprendre une nouveauté.

A la question d'un auditeur " Pourquoi un Francophone ne pourrait-il pas devenir Premier Ministre ? " (interrogation qui intéressera plus particulièrement notre Phil), le futur Premier répond " Vous savez, à chaque fois que l'on installe un Premier Ministre flamand, les concessions envers les Francophones sont lourdes de conséquences. "

Je me demande vraiment combien de choses nos amis du Nord seront prêts à concéder ce coup-ci, parce que, dans mon esprit, les concessions ont été de tous temps minimes voire inexistantes, à l'exception du refinancement de la Communauté française il y a quelques années.

Il n'y a pas à dire, on prend vraiment l'électeur et l'auditeur lambda de BelRTL pour un d...

Écrit par : Michaël HENEN | 18/01/2008

A Michaël et Philip Hier soir, j'ai regardé France 3 sur une émmission sur les difficutés de la Belgique, et naturellement pour y défendre, les séparatistes néerlandophones, il y avait Jean Marie de Decker qui aime bien se montrer partout, mal lui en prit, lorsqu'il exposa sa théorie comme quoi, il ne devrait plus y avoir que des nations unilingues, la réponse d'un journaliste fusa, alors selon votre théorie, il devrait y avoir plus de 2000 nations sur la terre puique l'on y recense plus de 2000 langues.
Je n'ai jamais vu de decker tremblé de la sorte sans doute de rage + ou - mal contenue.
Par après, il est venu avec son autre théorie insinuant que les Wallons du Hainaut préfère aller chômer que de travailler en Flandre qui manque de main d'oeuvre, les comparant avec les Français qui eux acceptent de venir travailler en Flandre.
Ma réponse : Es ce que le sieur Jean Marie ne s'est pas posé la question que c'est à cause de raisonement comme le sien insinuant que les Wallons sont des fainéants que ces mêmes Wallons hésitent avant d'aller travaillé dans une région avec des gens aussi xénophobes.
Je souhaite que si jamais il vient faire un meeting en Wallonie, il recoive une belle volée de bois vert.

Écrit par : Neuville Robert | 18/01/2008

A ce sujet... Consultez donc l'excellent article de Mateusz Kukulka à l'adresse suivante : http://www.leblogdemateusz.be/2008/01/18/lettre-ouverte-a-frederic-taddei/

Bonne lecture.

N.B. : Robert, jolie analyse !

Écrit par : Michaël HENEN | 18/01/2008

A Michaël Concernant le blog de mateusz,
C'est sutout une critique systématique d'une émission TV, qui si elle était loin d'être parfaite a quand même permis aux français de comprendre le fanatisme et le ridicule de certaine position flamande.
Si les Français, n'ont retenus que cela, c'est déja gagné.

Écrit par : Neuville Robert | 20/01/2008

Les commentaires sont fermés.