15/07/2008

Yves Leterme a démissionné

Je viens d’apprendre la nouvelle de source sûre sur Facebook (par mon ami Jean-luc Crucke, député fédéral MR), la nouvelle a ensuite été confirmée sur le blog de Mateusz Kukulka (journaliste à la Dernière Heure) : le politique show.

 

leterme200

 

Il n’est pas encore confirmé pour l’instant que cette démission ait été acceptée par le roi.

 

Quoiqu’il en soit, il est évident que cette démission, redoutée par l’ensemble du monde politique et surtout après l’accord obtenu sur les questions socio-économiques ce week-end, ouvre une crise de régime grave, dont personne ne peut à ce stade prévoir l’issue.

 

Il est plus que dommage que cette décision intervienne alors que l’urgence pour les gens ne se situe pas sur le plan communautaire.  L’inflation, la crise financière, le renchérissement de l’énergie, la baisse du pouvoir d’achat, voilà les vraies urgences que quelques excités communautaires ont tenu pour rien.  La population est aujourd’hui prise en otage : l’absence probable de gouvernement et la crise politique qui résultera de cette démission : est un véritable affront à la population !!!

00:19 Écrit par Philip Hermann dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gouvernement, leterme, demission, communautaire, cd v, n-va, crise |  Facebook |

12/06/2008

Ils en parlent: www.jevotepourlabelgique.be - www.ikstemvoorbelgie.be

RTLinfo:

http://www.rtlinfo.be


Rue de la loi (Fabrice Grosfilley):

http://ruedelaloi.blogspot.com

Elio Di Rupo:

http://www.leblogdelio.be

Ze Wok:

http://www.zewoc.com

Olivier Deville:

http://olivierdeville.skynetblogs.be/ 

Belgium4ever:

http://belgium4ever.over-blog.com

Bizz-Buzz:

http://www.bizz-buzz.com

Et bien sûr:

le responsable de la technique, Maxence Cupper (IDWEAVER):

Http://idweaver.blogspot.com 

Alain Mbange:

http://www.mbange.com

et aussi ;-)

Philip Hermann:

http://philiphermann.lalibreblogs.be

13/06/2008

Le site officiel du MR:

http://www.mr.be

Le blog de Corentin Gilquin:

http://blog.corentingilquin.eu/ 

Le blog de Nicolas Blanchart (Ecolo):

http://www.nicolasblanchart.be

Le journal d'un petit belge:

http://journalpetitbelge.blogspot.com

06/08/2007

Lettre à nos compatriotes flamands

Ce week-end, j'ai voulu réagir à la charge de Jean-Luc Dehaene contre les francophones dans le journal "Le Soir" en rédigeant un message sur le forum du "Standaard".

 

"Enkelen dagen geleden ben ik bijzonder kwaad geworden tijdens het lezen van een interview van oud-premier en sinds kort ook ex-burgemeester Jean-Luc Dehaene in Le Soir (DS 5 augustus).  Wij, franstaligen, zijn het beu dat de vlamingen ons zonder ophouden zaken verwijten die meer dan zeventig jaar geleden gebeurd zijn.  Ik voel me ook niet verantwoordelijk voor de nederlaag van Napoleon in Waterloo.

 

De verkiezingen van 10 juni hebben voor de eerst keer in meer dan vijftig jaar een nieuwe partij (MR) aan de macht gebracht in Wallonië.  De schandalen van de PS zijn eindelijk gerechtelijk vervolg.  Wij hebben voor het eerst een echt kans om onze problemen op te lossen.

 

Maar dat is toch niet voldoende voor onze vlaamse landgenoten...  Ze willen nog een staatshervorming, zelfs als er geen meerderheid bestaat om die te verwezenlijken.  Onze grondwet waarborgt onze belangen!  De propaganda van Vlaamse activisten kan leiden tot een splitsing van België, maar van een ding kunnen jullie zeker zijn: dat zal jullie meer kosten dan jullie denken.  Jullie zullen als de vragende partij beschouwd worden, Brussel is franstalig en zal dat blijven, meer dan 200 000 Vlaamse ambtenaren zullen hun baan mettertijd verliezen.  Want als het Nederland niet langer noodzakelijk is in Brussel, kunnen Franstaligen hen eenvoudig vervangen.

 

De Belgische staatsschuld zal jullie ook meer kosten dan jullie denken.  Een confederatie zal nooit aanvaardbaar zijn voor de Franstaligen.  Als elke vorm van solidariteit verdwijnt, is de sheiding onvermijdelijk.  Ik ben er trots op Belg te zijn, ik denk zelfs dat wij veel kunnen leren van onze Vlaamse landgenoten, maar trop is te veel!"

 

Ce message a été sélectionné et publié comme la lettre du jour par la rédaction du Standaard  et nourrit pas mal de réactions diverses sur le forum de ce journal.  C'est mon prof de néerlandais qui serait content. 

 

Pour ceux qui ne comprennent pas le néerlandais, en voici la traduction:

 

"Il ya quelques jours, je me suis beaucoup énervé à la lecture de l'interview de l'ex-premier ministre et depuis peu ex-bourgmestre Jean-Luc Dehaene dans Le Soir.  Nous, les francophones, en avons marre de nous voir reprocher des faits qui se sont déroulés il y a plus de 70 ans.  Je ne me sens pas responsable non plus de la défaite de Napoléon à Waterloo.

 

Les élections du 10 juin ont pour la première fois depuis 50 ans porté au pouvoir en Wallonie un nouveau parti (MR).  Les scandales du PS sont enfin poursuivis par la justice.  Pour la première fois, nous avons une vraie chance de pouvoir solutionner nos problèmes.

 

Mais ce n'est pas suffisant pour nos compatriotes flamands.  Ils veulent encore une réforme de l'état, même si il n'existe pas de majorité pour y parvenir.  Notre constitution garantit nos intérêts!  La propagande des activistes flamands peut mener à une scission de la Belgique, mais vous pouvez être sûr d'une chose: cela va vous coûter plus cher que vous le croyez.  Vous serez considéré comme la partie demanderesse, Bruxelles est francophone et le restera, plus de 200 000 fonctionaires flamands perdront leur emploi dans l'aventure.  En effet, si le néerlandais n'est plus indispensable à Bruxelles, les francophones pourront aisément les remplacer.

 

La dette de l'état va également vous coûter plus cher que vous ne le pensez.  Une confédération ne sera jamais acceptable pour les francophones.  Si toutes les formes de solidarité disparaissent, alors la séparation est inévitable.  Je suis fier d'être Belge, je pense même que nous avons beaucoup à apprendre de nos compatriotes flamands, mais trop, c'est trop!"

 

 

12/02/2007

 Difficile réforme de l'ordre des médecins

Il y a quelques jours le sénat à approuver une importante réforme du conseil de l'ordre des professions de santé.  Nous vous en avions déjà parlé par ailleurs. Mais surtout la proposition crée surtout un conseil supérieur de déontologie pour les professions de santé.  C'est désormais à la chambre de se prononcer.  Mais ce projet risque bien d'échouer sur un écueil imprévu par ses auteurs.

 

Depuis quarante ans pourtant, le monde médical, lui-même, planche sur une réforme de l'ordre des médecins.  Accusé par beaucoup de corporatisme, d'irrespect des droits de la défense par certains médecins, l'ordre des médecins est appelé à trancher disciplinairement nombre de litige portant sur la déontologie et sur l'éthique médicale.  Même si nous avions soulevé précédemment certains problèmes posés par cette proposition de loi (VLD), qui ne semblait pas accordé suffisament d'importance aux médecins à notre goût dans ce nouveau conseil de la santé.

 

Depuis des années, plusieurs réformes ont échoué et cela risque bien d'être également le cas de celle-ci.  Le problème est d'ordre communautaire.  La loi prévoit que les médecins, habitants les communes à facilités de la périphérie bruxelloise, auraient le choix de s'inscrire au rôle francophone ou néerlandophone.  Ce n'est que la prolongation de la situation actuelle, mais cela ne convient pas au CD&V...pour qui ce statut-quo est désormais inacceptable. 

 

Les échanges de noms d'oiseaux, qui ont eu lieu entre le VLD et le CD&V, sur cette question, enterrent pour de bon cette réforme aux oubliettes des frigos communautaires...

 

Cet article a d'abord été publié sur le site de www.medicalservices.be