05/11/2008

Yes we can !!!

Même si cela apparaîtra sans doute comme un exercice convenu au soir de cette élection présidentielle US, je ne peux résister au plaisir de partager avec vous le premier discours du 44 ème président des Etats-Unis d'Amérique.  Un discours, qui marquera sans doute l'histoire de ce pays, espérons que les attentes et les changements suscités par cette élection ne seront pas décus.

Ma joie est immense, il nous réconcilie avec l' Amérique de tous les possibles...celle que nous aimons tous!!!

18:48 Écrit par Philip Hermann dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : elections, usa, democrates, obama, predentielles, john mc cain |  Facebook |

03/05/2008

Retour aux urnes pas défavorable aux francophones

Depuis quelques jours, le scénario d’un retour aux urnes prématuré n’est plus une hypothèse impossible.  Dans le Standaard du 29 avril, nous pouvions même lire que ce scénario profiterait largement aux francophones.  En effet, il est indispensable pour assurer la légitimité de nouvelles élections fédérales que le problème de BHV soit tranché.  C’est le conseil d’état qui l’exige même si il n’exige pas de scission à proprement parler : nous nous trouvons dès lors dans trois cas de figure :

 

  1. Retour à l’ancienne circonscription électorale, ce qui anéantirait du même coup tous les efforts flamands pour rendre cette scission inévitable et urgente.  Ce retour en arrière ne devrait d’ailleurs pas faire l’objet de négociation.
  2. Organiser des élections dans les conditions actuelles, le parlement nouvellement élu devra alors se prononcer pour valider celle-ci à posteriori.   Le risque est toutefois important que ces élections soient alors invalidées par des procédures menées en ce sens notamment par des partis nationalistes.
  3. Trouver une solution négociée pour la scission de l’arrondissement entre la chute de ce gouvernement et la date effective de nouvelles élections.

 

Il est très clair que la première solution semble la plus plausible, c’est en tout cas l’avis des auteurs (Steven Samyn et Isabel Albers) de cet article. 

 

D’un point de vue plus politique, il semble aujourd’hui qu’une négociation institutionnelle aussi importante que la réforme de l’état aujourd’hui exigée par les flamands, pourra difficilement être menée aussi près de nouvelles échéances électorales régionales.  Ce n’est pas sain pour installer un climat de négociation serein.  Ces dernières heures, le cartel CD&V/N-VA d’Yves Leterme, rejette à nouveau toutes les possibilités de compromis proposées par les francophones : pas de circonscription fédérale, pas de nomination des bourgmestres, pas d’élargissement de Bruxelles…  Le moins que nous puissions dire,  c’est que cela rend la discussion difficile et que cela correspond à une radicalisation par rapport aux discussions qui avaient permis la formation du gouvernement Leterme I.

 

Si Leterme I devait tomber, ce gouvernement serait alors placé en affaires courantes.  Ce  n’est pas très différent de la situation actuelle puisqu’une tripartite interdit de fait tout projet socio-économique fort.  Il est probable que de nouvelles élections fédérales seraient alors couplées avec les élections régionales, prévues pour 2009.  Ce rendez-vous électoral exceptionnel permettrait alors aux électeurs de choisir pour de bon les acteurs des prochaines échéances communautaires et par la suite laisserait à ceux-ci le temps de négocier une réforme dans le calme et sans pression électorale.

 

D’un point de vue plus politicien, cela permettrait du côté francophone au CDH et à Ecolo d’acter leur progression dans les sondages et au MR de conforter sa position de premier parti francophone.  Du côté néerlandophone, cela permettrait au cartel CD&V/N-VA de se présenter uni au scrutin et sans laisser le temps à un hypothétique « Forza Flandria » (N-VA, LDD et Vlaamse Belang) de s’organiser.  Cela rendrait même possible un éclatement de ce cartel au lendemain du scrutin et le CD&V pourrait alors sans pression excessive négocier une réforme de l’état équilibrée.  Pour les autres partis traditionnels, tous perdant face au cartel dopé au nationalisme de la N-VA, cela leur permettrait sans doute de se refaire une santé en apportant la preuve que les slogans simplistes de la dernière campagne ne tenaient simplement pas la route.

 

Les prochaines heures seront sans doute déterminantes.

12:32 Écrit par Philip Hermann dans Crise formation | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : bhv, cd v, n-va, mr, ecolo, ps, cdh, reforme de l etat, elections |  Facebook |

19/06/2007

L'attitude revancharde du président du PS.

Ce midi, le président du PS n'a pu s'abstenir de témoigner de son dépit face à la spectaculaire victoire électorale du MR.  Il accuse l'informateur de manquer à son devoir d'impartialité.  Après les insultes de Moureau en cours de campagne, ses fausses accusations sur la mise en danger des allocations si le MR passait (la tactique classique de mobilisation par la peur de son électorat) alors que l'ensemble du programme du MR est disponnible sur son site internet et qu'il n'y est fait nulle part mention  de ce danger!!!, voilà les fausses accusations de partialité contre l'informateur royal.

 

di rupo

 

Qui osera dans les médias contredire enfin les contre-vérités du démissionnaire en sursis de Mons.  Il est évident à tout observateur sérieux que les propos de Didier Reynders sur ses préférences en matière de coalition gouvernementale ont été tenus bien avant qu'il n'ait été nommé informateur royal et que depuis cette nomination il ne s'est jamais départi de son devoir d'impartialité.  Pourrait-on lui reprocher aujourd'hui d'avoir simplement répondu aux questions qui lui étaient légitimement posées par les médias au lendemain de sa victoire électorale. 

 

La coalition orange bleue est de surcroît, celle qui semble la plus évidente si on tient compte du signal des électeurs, qui ont lourdement sanctionné les socialistes de part et d'autre de la frontière linguistique, qui se sont clairement prononcé pour un retour aux responsabilité de la famille chrétienne au nord et qui du côté francophone ont permis un spectaculaire renversement des rapports de forces politiques en désignant le MR, comme première force politique du monde francophone.

 

A part une tripartite dont chacun sait en Belgique, qu'elle signifie avant tout un vaste programme de réformes institutionnelles...l'orange bleue est la seule bipartite qui permettrait de réunir une majorité au parlement...  S'en étonner de la sorte, est d'une hypocrisie ridicule.  Mais il semble qu'il faudra désormais s'habituer à ce genre de posture de la part d'un PS revanchard!!!

14/06/2007

Un peu d'arithmétique électorale...

La seule bipartite qui me semble envisageable, c'est une coalition centre droit (cdH, CDNV, Vld, MR), elle réunirait les deux principaux vainqueurs des élections...qui compterait 81 sièges(sur 150 élus), donc une majorité comfortable. Même en retranchant, les élus NVA , on reste avec une majorité de 76 députés, ce qui peut paraître un peu juste mais qui reste une majorité. Pour l'appoint on peut élargir aux écolos autres gagnants de ces élections, qui comptent 8 élus côté francophone et 4 côté flamand.

Il est impossible de réaliser la rouge romaine, tant souhaitée par le PS et son allié cdH à la région, car outre qu'elle comporterait les deux principaux perdants de ces élections, elle ne réunirait pas de majorité (74élus). L'olivier (PS, SPa, cdH, CDNV, Ecolo, Groen) semble très improbable car même s'il réunit une majorité (86 élus)...il laisserait seul sur le côté le MR et il faudrait convaincre la NVA, qui a fait campagne contre l'homme au papillon de sceller cette alliance, et aussi le Spa de jouer dans cette pièce, alors qu'ils ont eux à la différence du PS, pris acte dignement de cette défaite... ce qui rimerait sans doute avec un suicide politique pour les dirigeants de ces deux formations.

Pour réformer la constitution, il faut une majorité des deux/tiers(100 députés/150), la seule coalition (sauf à briser le cordon sanitaire et faire rentrer les partis d'extrème-droite) qui réunirait cette "super" majorité, c'est la tripartite traditionnelle, dont nous savons aujourd'hui que le Spa ne veut pas et on imagine mal que le PS la rejoindrait si c'est dans ce but qu'elle serait réunie puisque les francophones sont toujours uni par le front francophone du refus à toute avancée institutionnelle...donc nous pouvons acter dès à présent l'impossibilité de toute réforme constitutionnelle, sauf si je le rappelle le PS décidait que ce soit une bonne idée de rentrer dans une alliance sacrée en vue de réaliser cette réforme institutionnelle...Risque=0.  A moins qu' Elio décide de saborder complètement son parti, ce que je ne crois pas.

 

Que nos amis du PS, pas vrai Michaël, qui prêchent aujourd'hui la terreur, soient parfaitement rassuré...ils auront eux aussi la possibilité d'interdire toute avancée communautaire...Ils ne seront utile qu'à un gouvernement réuni dans ce but.  Anne-Marie m'a vraiment fait rire ce midi, en pronostiquant que rien n'était fait!!!

Que va-t-il sans doute se passer?

Et bien, après quelques consultations, le CDNV va bien devoir constater qu'il y a impossibilité de réaliser cette partie de son programme et il va en informer son aile la plus séparatiste, qui va pousser des cris d'orfraies pour donner le change à ses électeurs (s'ils exagèrent, ils pourraient également prendre leur 5 députés et rejoindre Jean-Marie De Decker sur le banc des infréquentables) puis on passera aux choses sérieuses: construire un programme qui permettra de rendre la Belgique compétitive en Europe, qui permettra de restaurer l'emploi et aussi qui permettra à la Wallonie de se redéployer économiquement.

La seule incertitude, c'est la durée du processus...le nom des ministres et aussi celui du premier ministre!!! Le reste, c'est de l'arithmétique de niveau primaire, un peu de thêatre et un zeste de mauvaise foi...Le choix des électeurs empêche tout aventurisme!!!!  Et je m'en réjouis!!!

 

La coalition se décidera vers l'orange bleu (centre droit) ou la jamaïque (centre droit+ écolo) sans majorité pour réaliser une réforme de l'état.

 

En matière communautaire, il faudra sans doute régler le problème de BHV, des solutions raisonnables ont failli aboutir sous Verhostadt II, seul Spirit a fait capoter cet accord (espérons que la NVA soit moins absolutiste et désire poursuivre en cartel, ce qui n'est pas sûr), régler la problématique des vols de nuits et enfin mettre au point un vaste accord de gouvernement, qui permette de renforcer la compétitivité de la Belgique par rapport à ses concurrents et adresser les vrais problèmes des gens (comme les pièges à l'emploi, le salaire poche) au moyen d'une nouvelle réforme fiscale et d'un nouveau programme d'accompagnement et de formation des demandeurs d'emplois.

18:02 Écrit par Philip Hermann dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gouvernement, formateur, elections, belgique, informateur |  Facebook |

11/06/2007

Une victoire historique

Je l'appelais de mes voeux sur ce blog, sur d'autres, particulièrement PS, car c'est au front que se gagnent les électeurs et sur de multiples forum!!!  C'est fait!!!  Didier Reynders a réussi son pari, risqué.  Il a clairement mené campagne contre le PS et son archaïsme, contre ceux de ses membres qui avaient fauté, mais jamais contre ses électeurs...au contraire il a sans relâche expliqué et expliqué encore toutes les richesses du programme du Mouvement Réformateur.  Cette stratégie a mené à une immense victoire électorale!!!  C'est son oeuvre!!!

 

 

Aujourd'hui il ne semble pas possible d'écarter ni Leterme, ni le MR d'un prochain gouvernement fédéral alors qu'il est plus que vraisemblable que les socialistes n'en feront pas partie. 

 

Le second enseignement de ce scrutin, c'est la progression du mouvement écologiste.  Il est évident que les enjeux climatiques, sont les enjeux de demain... 

 

Au Nord du pays, nous devons constater qu'il existe une réelle volonté de poursuivre vers plus de séparatisme...  J'aimerais dire à nos compatriotes flamands que les francophones de ce pays ont pris conscience de l'importance des enjeux.  En écartant le PS, ils ont montré qu'ils avaient soif d'une meilleure gouvernance, qu'ils étaient prêts à relever les défis économiques qui s'imposent.  J'ose espérer que ce signal fort permettra d'éviter une scission de ce pays, que nous disposerons d'une chance de refaire fonctionner également notre région.

 

Pour avoir lu abondament la presse flamande au cours de cette campagne électorale, le principal reproche de nos compatriotes flamands, c'était l'immobilisme wallon.  J'aimerais leur dire que ces élections marquent clairement qu'une prise de conscience a eu lieu, que le séparatisme n'est plus la seule issue, que l'unité du pays a une valeur en soi. 

12:23 Écrit par Philip Hermann dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : didier reynders, mr, ps, elections, campagne electorale |  Facebook |

09/06/2007

Historique

Demain, nous avons une chance historique de modifier le destin de la Wallonie, de préserver l'unité de ce pays, tout en réconciliant chaque francophone avec la politique.

 

Pour y parvenir, il faut mettre un terme à l'hégémonie toute puissante du PS sur ce pays.  Nous avons une chance unique de faire basculer le centre de gravité politique de pays.  Jamais depuis des dizaines d'années, une telle opportunité ne s'était présentée.  Demain, chaque vote comptera, chaque vote sera utile.

 

Le MR présente un programme à la fois ambitieux et humain.  Il propose une vraie alternative à ce que nous avons toujours connu pour les gens de ma génération, un déclin apparement inéluctable.  Si vous avez pris le temps de lire ce blog, si vous avez aimé ce que vous y avez lu, si vous avez trouvé mes analyses pertinentes, alors demain votez pour le MR.

 

Merci.

15:19 Écrit par Philip Hermann dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : cdh, ecolo, didier reynders, mr, ps, elections, legislatives, 10 juin, scrutin |  Facebook |

06/05/2007

And the winner is...

NicolasSarkozy

 

Avec 53% des votes, selon les premiers sondages (sortie des urnes), Nicolas Sarkozy serait le nouveau président de la république française. 

 

Plus d'informations, sur ces sites de la presse belge...La libre Belgique ou Bel-RTL.

Une participation record

Plus de 75,1 % de participation à 17H00, soit un nouveau record pour des élections présidentielles.

05/05/2007

Elections françaises...

Avis à nos amis français et pour répondre à leur demande, je publierai demain dès que je les aurais obtenus de source crédible (probablement vers 18H30), les résultats du duel Nicolas Sarkozy-Ségolène Royale pour ces élections présidentielles.

 

A demain 

27/04/2007

Inaudible!!!

Le débat entre Elio Di Rupo et le Ministre-Président flamand Yves Leterme était totalement inaudible.  Je fais néanmoins partie des 200 000 téléspectateurs, qui ont fait l'effort de suivre l'émission jusqu'à son terme.  La politique me passionne.

 

leterme (600 x 390)_tcm39-102637

 

Pourquoi ne pas avoir simplement sous-titré les interventions de Yves Leterme, je trouve personnellement cette passion pour les traductions, tout à fait détestable, et particulièrement au cinéma et même si je ne comprends pas la langue d'origine...De Niro avec l'accent canadien, c'est le zapping immédiat.  Sur les chaînes flamandes, on sous-titre tout...en ce compris les micro-trottoirs de Courtrai ou de Malines!!!   Est-ce là la raison de leur don pour les langues, je ne suis pas loin de le penser...les néerlandais aussi pratiquent de la sorte, tandis que les allemands ou les français traduisent tout comme nous!!! 

 

J'ai été très étonné d'entendre le camarade président réviser son analyse du déclin wallon.  Après avoir accusé le libéralisme et les entreprises sans scrupules, il adopte l'analyse que je vous livrais il y a quelques jours sur ce blog (voir ici)...  Le lirait-il???  En tout cas, cela me ravit.  

 

Comment a-t-il défendu la wallonie?  Et bien pour lui évidemment tout va pour le mieux!!!  Tous les indicateurs seraient au vert, cette fois c'est sûr avec le plan Marshal, nous serions enfin en train de sortir du tunnel.  Ca n'a pas eu l'air de convaincre Monsieur Leterme, qui entend ce discours depuis au moins 30 ans. 

 

Les créations d'entreprises n'ont jamais été aussi nombreuses, on créerait plus d'entreprises en Wallonie et à Bruxelles qu'en Flandres sur le dernier trimestre!!!  Voilà un argument choc pour les profanes!!!  Ce qu'il faut savoir, c'est que c'est un phénomène classique, lorsque le taux de chômage est aussi élevé que dans les villes wallonnes et à Bruxelles, le taux de création d'entreprises décolle.  Certains ne peuvent se résigner à rester sans rien faire et devant le manque d'offre d'emploi, prennent la décision de créer leur activité.  C'est bien, ils ont tous mes encouragements, mais cela ne présume pas de leur réussite.  De plus en cette veille d'élections, je ne serai pas étonné que certains services d'aide à la création aient reçu la consigne d'être moins regardant sur la qualité des dossiers.  Je ne serai pas étonné que dans un an le nombre de faillite connaisse lui aussi un pic.

 

Ce qu'il m'a semblé en tout cas, c'est que Yves Leterme était déterminé à régionaliser plus encore, emploi-santé-fiscalité!!!  Que restera-t-il de commun à la Belgique???  La ligne de défense de Monsieur Di Rupo, n'est déjà plus le niet catégorique...aujourd'hui c'est "il faut me prouver que ces régionalisations profitent aux habitants de chaque région"  Autant dire que l'affaire est dans le sac pour quelqu'un comme Leterme!!!  Il semblait même très satisfait par cette réponse.  En tout cas, malgré le ton mesuré de ce débat, où l'affrontement direct a soigneusement été évité, il est clair que les lendemains du 10 juin seront communautaires et que la formation d'un gouvernement ne sera pas aisée.

 

Ce qu'il me semble, c'est que la seule façon de convaincre nos compatriotes flamands qu'un changement est en cours en Wallonie, ce ne sera pas quelques statistiques!!!  C'est de voter pour un changement du centre de gravité wallon et bruxellois.  Si le MR gagne ces élections, il leur sera impossible de contester qu'une prise de conscience a eu lieu!!!  De quoi arriver à la table de négociation, mieux armé!!!

 

10:16 Écrit par Philip Hermann dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : yves leterme, ps, cd v, debat, rtl, elections, 10 juin, 2007, elio di rupo |  Facebook |

22/04/2007

Le choc des titans aura bien lieu

Ségolène royal+sarkozy

 

D'après La Libre Belgique et un sondage sortie des urnes , le choc des titans entre le candidat UMP, Nicolas Sarkozy (26-30%) et Ségolène Royale (PS)(23-27%) aura bien lieu. La question à présent concerne évidemment le ralliement des outsiders de ce srutin...François Bayrou et Jean Marie Le Pen, qui batailleraient toujours pour la troisième place!!!

17/03/2007

Une défaite annoncée...

Une fois n'est pas coutume, je vais m'intéresser sur ce blog aux élections présidentielles françaises.  Je ne peux en effet m'empêcher de sourire en songeant aux déclarations tempétueuses du président du PS au congrès d'investiture de Ségolène Royal: "Les libéraux ont retardé la date des élections par peur de la contagion du raz de marée de Madame Royal!!!"

 

Aujourd'hui, la "Royale" n'en finit pas de connaître les déconvenues: son équipe de campagne se délite (Arnaud de Montebourg, son principal porte-parole se permet même de critiquer François Hollande, son mari et le secrétaire général du PS français, sur les plateaux de télé, Claude Allègre, le bouillant professeur de physique (ex ministre de l'enseignement) déclare que Ségolène est "populiste", "poujadiste" et "archaïste"!!!

 

Enfin, comme Jospin en 2002, Ségolène Royal se désolidarise désormais du parti de son mari, le PS...en déclarant que celui-ci l'a rendu moins libre qu'auparavant!!!  Dès avant l'annonce du résultat, on connait aujourd'hui le coupable, le fautif...Et si tout simplement, les idées du PS n'étaient plus adaptées au monde d'aujourd'hui!!! 

 

Personellement, je suis assez impressionné par la campagne de Bayrou et j'espère de tous mes voeux un second tour Sarko-Bayrou!!!  Mon préféré n'est pas candidat: c'est Jean-louis Borloo, mais il ferait un excellent premier ministre de l'un ou de l'autre d'ailleurs.  Borloo est atypique dans la politique française, il vient du monde de l'entreprise et est réellement populaire.  Quand il se saisit d'un dossier comme le redressement de Valencienne ou le solutionnement des problèmes des banlieues (point de vue logement et urbanisme), il me semble conjuguer dynamisme, conviction et efficacité.  Il a aussi été le maître d'oeuvre du redressement du club de foot de Valencienne.

 

louis_michel01

 

Moins de 100 jours avant le 10 juin, le début de notre campagne électorale à nous s'annonce avec le retour de Louis Michel sur la scène politique belge à la dernière place effective au sénat!!!  Didier Reynders débat en flamand en Flandres et se fait agresser par des séparatistes flamingand: serait-il le plus dangereux ennemi de ceux-ci, alors que le PS est allé débaucher dans les rangs écolo (Henri Simmons, qui a changé la couleur de ses lunettes après avoir été évincé de son échevinat de Bruxelles par un Diktat de Philippe Moureaux) et CDH (enfin en recrutant Martou, dans les rangs de sa principale antenne syndicale, le MOC). 

 

Pffft!!!  On ne connait encore rien du programme mais on sait déjà que la lutte sera serrée.  Lors des précédentes élections, le MR et le PS comptait chacun 25 députés, Elio va même au combat en se portant candidat à la chambre dans le Hainaut!!!  Didier Reynders ménera la liste à la chambre à Liège...Il va sans dire que c'est le moment où jamais pour le MR de devenir le premier parti francophone: un occasion historique, qui sera peut-être facilitée par une absence de la gauche archaïque et anti-progressiste, malgré la propagande, au second tour des élections françaises!!!

05/03/2007

Ce blog est à la une...

Bonne nouvelle pour la fréquentation de ce blog, il est aujourd'hui à la une des blogs de skynet ...et pour le reste de la semaine.  J'espère que cela va inciter de nouveaux visiteurs à venir nous rendre visite!!!

 

A tous ces nouveaux visiteurs, je souhaite une agréable visite.  Ce blog a été créé, il y a seulement quelques mois à l'occasion de la campagne électorale pour les élections communales de Liège.  J'étais le 27 ème candidats des listes MR de Liège.  Je me suis servi de ce blog pour présenter mon programme, dénoncer un certain nombre de dysfonctionnement de la majorité au pouvoir et enfin permettre le débat avec d'éventuels contradicteurs ou sympathisants.

 

Malgré une fréquentation relativement élevée tout au long de la campagne, cette popularité virtuelle ne m'a pas permis d'être élu conseiller communal.  Le net n'est pas encore le plus important outil de campagne, surtout pour une élection aussi localisée... 

 

Aujourd'hui, j'ai véritablement pris goût à cet exercice...et même si je ne serai pas candidat pour les prochaines élections législatives, ce blog se mettra au service de cette campagne électorale pour le MR.  Certainement en continuant à commenter, les propositions des différents partis et candidats au cours de la campagne. 

 

Ce blog a repris sa liberté, il n'arbore plus les couleurs du MR, même si les analyses que je fais des différents sujets d'actualité sont d'inspiration libérale, ce blog ne prétend pas défendre sur ces sujets la ligne officielle du parti.  Les opinions qui seront défendues ici, sont avant tout mes opinions personnelles, je ne vérifie pas avant d'en parler si ces opinions sont conformes avec la ligne officielle du MR...Voilà à toutes et tous, n'hésitez surtout pas à participer au débat...

14:59 Écrit par Philip Hermann dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : politique, mr, legislatives, elections, debat, blog |  Facebook |

01/03/2007

Cela s'anime au conseil communal...

Apparemment la très large progression du MR aux dernières élections communales à Liège (+3 sièges), ne sera pas sans conséquences sur l'ambiance au conseil communal...beaucoup, beaucoup plus animée!!!

 

Cette semaine, c'est Nicole Struvay et Michel de Lamotte qui l'auront appris à leurs dépens, plus question de ne pas siéger aux délibérations du conseil en tout cas si certains points doivent être mis aux vote, toutes les voix compteront et seront importantes.  

 

Je suis actuellement privé d'ordinateur pour des raisons indépendantes de ma volonté...C'est donc d'un cyber café que je rédige ce message.  Je prends évidemment toutes les mesures pour que cette situation soit la plus transitoire possible...normalement quelques jours seulement.  Dans l'attente, il me sera difficile de reprendre le rythme normal des publications sur ce blog.  Sorry à tous pour ce contretemps...

18:27 Écrit par Philip Hermann dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : conseil communal, liege, elections |  Facebook |

16/12/2006

Récupération politicienne par le PS.

Je suis indigné par la récupération politicienne, qui est en train d'être menée par le PS, de l'émission contreversée de la RTBF.  Après avoir protesté de concert avec tous les partis politiques contre les méthodes de la RTBF, Frédéric Delcor, le plus proche conseiller de Di Rupo, absout les journalistes de la Rtbf au conseil d'administration spécial réuni, pour analyser les répercussion de cet événement médiatique.

 

Aujourd'hui, c'est Di Rupo, qui prend la parole dans "Le Soir" pour se positionner en dernier rempart de l'unité du pays et en défenseur des intérêts francophones.  Le public se laissera-t-il berné par cette manoeuvre politicienne??? 

 

Franchement, j'espère bien que non...  Le séparatisme flamand ne cesse d' être alimenté par les scandales PS depuis des mois et par un tour de passe-passe médiatique, dont on peut aujourd'hui se demander s'il n'avait pas été concerté dans les plus hautes sphères du PS, on ne parle plus que de communautaire et de la nécessité de voter pour le PS pour empêcher une scission du pays.  Je ne serai pas étonné que le sinistre Happart retrouve les faveurs de l'homme au papillon et le devant de la scène à la RTBF. 

 

Ce que les partis démocratiques flamands et l'opinion publique flamande veulent avant tout, c'est qu'il soit mis un terme aux gabegies, telles que celles qui ont été dénoncées par le MR à Charleroi: continuer à voter PS, c'est l'assurance de radicaliser les positions flamandes.  Au contraire, voter MR aux prochaines élections législatives, ce sera leur donner des gages qu'une autre wallonie est possible, que nous avons décidé de reprendre notre destin, notamment économique, en main et que l'argent des transferts flamands ne servira plus à assurer le confort matériel des "parvenus" wallons et les dérives clientélistes du principal responsable de son déclin économique.  

19:10 Écrit par Philip Hermann dans Général | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : rtbf, di rupo, legislatives, elections, separatisme |  Facebook |

02/10/2006

Mon programme en matière d'urbanisme

J' ai suffisament montré, sur ce blog, ce qui correspond aux "projet" de l'actuelle coalition à la commune...des chancres.   En matière de mobilité, je crois avoir également montré que bien des progrès peuvent être accomplis en matière de concertation avec les usagers de nos voies de circulation.

 

Il est l'heure de vous livrer à présent mon programme en matière d'urbanisme:

 

(1)  Profiter de la réalisation de la gare Calatrava pour revitaliser le quartier des Guillemins en profondeur en y attirant des investisseurs, des habitants et des entreprises.

 

(2)  Inciter les propriétaires d'immeubles commerciaux à revaloriser et à entretenir leurs biens, notamment en rendant accessibles les dessus de commerces pour de nouveaux habitants, mais également en réalisant tous les travaux utiles afin de rendre ceux-ci économes en énergie et respectueux de l'environnement.  Ce secteur d'activité, non délocalisable, peut devenir un pôle du redéploiement économique de notre ville, nous pouvons réussir à développer dans ce secteur d'activité en pleine croissance, un pôle d'excellence.

 

(3)  L' ensemble des grands chantiers de réhabilitation des chancres urbains devront se réaliser en tenant compte de la mobilité pour tous les usagers de notre ville:

  • transport en commun (tram, bus plus comfortables, non polluants et plus silencieux.  Une plus grande créativité afin de répondre aux besoins des usagers (bus de nuit entre les discothèques de la périphérie et le centre-ville, retour du centre-ville vers la périphérie,augmentation des possibilités de transport pour les personnes à mobilité réduite, amélioration générale de la mobilité de ces personnes, accès aux bâtiments public, etc...) 
  • voitures et, notamment, en prévoyant des solutions trop longtemps retardées en matière de parking
  • vélos en prévoyant des systèmes malins en matière de partage de la chaussée mais également de stationnement notamment en investissant dans du mobilier urbain adéquat, mis à disposition de système de location de vélos pour le centre-ville.

(4)  Il me semble également important d'améliorer la coordination de ces chantiers afin d'éviter la multiplication des ouvertures de voirie et des nuisances pour les riverains. Ceux-ci devront être associés aux processus de décision, dans le respect évidemment de l'intérêt général, et devront certainement être mieux informés des décisions les concernant.

 

(5)  Assurer une meilleure mise en valeur et un meilleur entretien des propriétés publiques (fontaines, monuments, jardins et bâtiments publics) et pas seulement leur rénovation à grand frais lorsqu'il est trop tard

22:39 Écrit par Philip Hermann dans Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : programme, electoral, liege, mr, elections |  Facebook |

01/10/2006

Gilles Foret n’est pas seulement un fils de…

J’ai rencontré Gilles Foret à l’occasion des précédentes campagnes électorale.  J’étais dans l’équipe de campagne de son père, alors Ministre de l’environnement de la Région wallonne, devenu depuis, Gouverneur de la province de Liège.  J’ai pu constater à cette occasion que son engagement était authentiquement libéral et qu’il n’hésitait pas à plonger les mains dans le cambouis avec nous.

 

Déjeuner

 

 

Se lever à 6H00 du matin pour être présent sur les panneaux d’affichage, à l’heure où les parents conduisent leurs enfants à l’école, ne lui fait certainement pas peur, argumenter sur les marchés non plus, ou encore se déguiser en Michel Polnareff pour rendre ces opérations spectaculaires et mériter ainsi l’un ou l’autre article de presse.   La politique, il est plongé dedans depuis l’enfance, les tactiques de collage n’ont aucun secret pour lui…  J’ai pu également mesurer le respect qu’il inspirait aux équipes de colleurs adverses, il n’y a pas de secret…pour le mériter, il faut être un homme de parole et tenir ses engagements !!!

 

Pour en revenir à son cursus, il peut arguer lors des précédentes élections communales d’un succès inusité.  Placé à la 20ème place sur la liste, il a décroché l’un des tout premiers scores en terme de voix de préférence.  Il a donc pleinement mérité son siège de conseiller communal, il était d’ailleurs le plus jeune membre du précédent conseil communal, siège qu’il défend aujourd’hui à la 5ème place sur la liste du MR.  C’est certainement une marque de reconnaissance du parti pour le travail et l’assiduité dont il a fait preuve sous la précédente législature.

 

Par ses activités professionnelles dans le domaine des ressources humaines, dans le secteur de la logistique, il est au cœur de ce secteur d’activités et au courant de ses enjeux pour le redéploiement économique de notre ville.  Après sa licence en Droit, il a d’ ailleurs accompli de nombreux stages, notamment aux aéroports de Paris, dans ce secteur d’activité.  Enfin, évoquer Gilles sans parler de son goût pour la guindaille, si importante pour les étudiants liégeois, serait ignorer un pan important de sa personnalité, faite de convivialité et de bonne humeur.

 

Votez pour plusieurs candidats sur la même liste électorale, votre voix compte pleinement et entièrement pour chacun d’entre eux.

18:36 Écrit par Philip Hermann dans Campagne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elections, gilles foret, communales, listes electorales, liege, mr |  Facebook |

29/09/2006

Mon affiche de campagne

Voilà, j' ai fait imprimer moi aussi une affiche de campagne.  A ceux qui s'étonnaient que je ne me sois pas lancé plus tôt, je répondrai qu'en tant que petit candidat, seulement 27 ème sur cette liste, je ne pouvais certainement pas espérer rivaliser avec les ténors de cette liste en la matière et c'est peu de le dire. 

 

Comme j'ai une expérience de terrain de la guerre des affiches, je sais aussi que de jeunes candidats, qui tentent de se démarquer par ce biais, s' attirent inévitablement de solides inimitiés.  La tactique que je compte employer sera donc d'être visible sur les panneaux deux jours seulement d' ici au 8 octobre, sur 6 semaines de campagne, ce n'est pas beaucoup...Et évidemment, je compte mobiliser mes amis et mes connaissances également, pour m'afficher chez eux...N'hésitez pas à me contacter, surtout, si vous disposez d'un lieu d'affichage visible.

 

Voilà l' affiche, c' est un A3, une taille relativement modeste:

 

affiche%252520A4%252520preview%2525203bis

 

 

16:26 Écrit par Philip Hermann dans Campagne | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : campagne, elections, communales, liege, affiche |  Facebook |

28/09/2006

Débat de la RTBF à la maison communale

Hier soir, j'ai pu assister au débat télévisé organisé par la RTBF dans le cadre de sa tournée des grandes villes francophones à l'occasion de ces élections communales et provinciales.

 

Débat RTBF

 

Celui-ci a commencé par une lecture du sondage, réalisé à cette occasion, le dernier paru.  La lutte sera serrée, si vous voulez le changement à Liège, il faut vous mobiliser et mobiliser vos proches.  L' écart s'est resseré entre la coalition au pouvoir à Liège depuis 18 ans, qui est toujours aussi satisfaite de son bilan et les challengers Ecolo et MR.

 

Au fil des débats, on a pu assister à un rapprochement entre ces deux dernières formations.  Comme j' ai déjà eu l'occasion de le signaler ici, je ne suis pas insensible à certaines problématiques portées par le mouvement Ecolo, même s'il me semble que la priorité des priorités doit aller au redéploiement économique et pas à la préservation du couple de faucon qui niche dans notre ville (Brigite Heyndrichs, que j'ai eu l'occasion de féliciter pour sa première prestation télévisée, nous en avait parlé à l'occasion d'un précédent débat).  Les objectifs du MR et ceux d' Ecolo ne me semblent pas incompatibles, même si les préoccupations du MR me semblent évidement prioritaires. 

 

Certaines nuances persistent néanmoins, Brigitte Heyndrichs parle de parking de dissuasion, Didier Reynders, plutôt de persuasion.  Didier Reynders fait passer la répression du traffic de drogue, qui n'a cessé d'augmenter sous cette coalition, devant la médicalisation du traitement des drogués.  Pour Brigitte Heyndrichs, c'est l'inverse. 

 

La coalition au pouvoir, continue à nier les problèmes avec une mauvaise foi évidente.  Il ferait propre à Liège, on s'y sentirait en sécurité et l'argent va se déverser dès les élections passées...Pour s'en convaincre, le candidat bourgmestre PS avance des chiffres, on dépense plus dans ces matières, mais jamais de résultats...Michel Firquet plane au dessus de ces soucis, il ne voit même plus les problèmes, il n'a même jamais connu d' embouteillages à Liège???  Et si on l'invitait au carrefour Avroy-Saint Gilles. 

 

Un chapitre fut consacré aux soucis de gouvernance publique qu' a connu cette coalition...Cirque des variétés, démission de l'échevin Marneffe pour des histoires de vin au CDH, les injures racistes de l' échevin aux relations interculturelles, qui reste échevin et bien plaçé sur la liste du bourgmestre, par ailleurs également président de l'USC liégeoise (c'est lui qui décide des places sur la liste).  D'après Willy Demeyer, payer une transaction, ce qu'a fait Mevis, n'est pas un aveu de culpabilité!!!  Je croyais qu'il avait une formation de juriste...quand on n'est pas coupable, on va en justice plaider l'innocence ou on bénéficie d'un non-lieu...en tout cas, on ne paye pas une transaction.  De nombreux témoins rendaient cette cause indéfendable!!!

 

A nouveau, Didier Reynders et Brigitte Heyndrichs, s'accorde sur la nécessité d'accorder la plus grande importance à ces questions pour des mandataires publics!!!

12:29 Écrit par Philip Hermann dans Campagne | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : debat, campagne, rtb, liege, elections, communales |  Facebook |

20/09/2006

Je m'affiche boulevard de la Sauvenière

Depuis aujourd'hui 17H00, je suis affiché sur une bannière de 4 m² (la limite fixée par les lois électorales) sur le boulevard d' Avroy.  Je suis visible depuis toutes les terrasses de la rue du Pot d'Or, du célèbre carré liégeois.

Je tiens à remercier ici mon ami Fabrice Louette et son associé Olivier Renard, les deux responsables de l' agence de voyage Halloween qui me permettent d'utiliser leurs locaux, judicieusement situés en face de l'une des rues les plus fréquentées de Liège.

 

 

Voilà des entrepreneurs qui, en étant partis de rien et sans l'aide de personne (aucune banque ne voulait parier un kopeck sur leur entreprise), ont réussi en quelques années à devenir les leaders belges des sports d'hiver, et "l'aventure" n'est pas finie...C'est aussi pour donner leur chance et aider des entrepreneurs ambitieux tels que ceux-ci que je m'engage en politique au MR.

 

 

Je tiens également à remercier ici l'équipe de choc du MR pour cette campagne électorale: ils collent les affiches, ils placent les bâches, ils distribuent le matériel de campagne.  Je connais la logistique d'une campagne électorale pour avoir été l'un des leurs précédement.  C'est beaucoup de travail, beaucoup de sueur et de stress pour soutenir un parti et des candidats.  Merci, vraiment et du fond du coeur, Serge, Michel, Christian et tous les autres bénévoles de cette campagne électorale.  J'essayerai de mériter votre confiance.

 

18:27 Écrit par Philip Hermann dans Campagne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : communales, campagne, elections, liege, listes, halloween |  Facebook |

14/09/2006

De l'ambition pour Liège...

Le promoteur immobilier, Pierre Berryer, vient de racheter la Grand-poste de Liège pour un peu plus de 3 millions d'€...Il compte y inviter le groupe Harrah's dont l'investissement à Maastricht pose problème (600 millions d'€ et 2500 emplois créés, de plus, non-qualifiés, car les casinos ont leur propre centre de formation).  Il faudrait que les Pays-Bas modifient considérablement leur législation pour que le groupe Harrah's procède à cet investissement, les casinos sont un monopole d'État aux Pays-Bas...Je doute qu' Harrah's investisse de tels montants à fonds perdus au seul profit de l'État néerlandais.

 

 

Liège et sa région partagent avec Maastricht la même zone de chalandise...grosso modo l'Eurégio.  Nos infrastructures de communication sont plus performantes, nous avons une gare TGV, par exemple. 

 

Reste à résoudre d'autres problèmes, notamment, le nombre de  machines à sous permises par table de roulette (tous ceux qui ont fait une excursion à Las Vegas voient de quoi je parle, on est à 1000 machines par table tandis que nous en sommes restés à 10 en Belgique).  Cette législation censée protéger les joueurs est totalement obsolète depuis l'ouverture de salles de jeu, "luna parks", dans presque tous les quartiers des grandes villes belges (180 en tout) et ce, sans table de roulette avec du personnel.  De plus, il me semble certain qu'un casino comme Harrah's concernerait moins les joueurs pathologiques que les touristes attirés par le côté festif et loisir d'une telle infrastructure. Sans oublier l'aspect culturel, Harrah's, ce sont aussi les shows de Celine Dion et les championnats du monde de Boxe...

 

Le nombre de licence de casinos est strictement réglementé en Belgique. Seules les villes d'eau avaient, à l'origine, le droit d'ouvrir un casino.  L'ouverture d'un casino à Bruxelles a créé un précédent. Pierre Berryer croit qu'une ouverture à Liège pourrait être compensée dans le cadre de nos marchandages communautaires par une ouverture à Anvers.  Je suis plus sceptique à ce sujet...Mais pourquoi ne pas songer à Chaudfontaine, par exemple...? Dans ce cas, ce serait un problème de moins à résoudre.

 

En tout cas, je suis favorable à l'initiative et, depuis longtemps, j'avais interpellé tous les présidents de parti, dont le mien à ce sujet, il y a plusieurs mois déjà...en fait dès que la presse avait annoncé le projet d' implantation à Maastricht.

12/09/2006

Débat sur la linuxisation de la commune

Demain soir, à 20H00, je suis invité par l' Asbl Barricade à débattre de "La linuxisation de la commune", en Pierreuse 19-21 4000 Liège 04/222 06 22.  J'y représenterai, bien entendu, le MR et j'y serai confronté à Muriel Frenay, tête de liste Ecolo à la province, à Marie-Kristine Vanbockestal, 24 ème candidate PS à la commune et, par ailleurs, chef de cabinet emploi du ministre Marcourt à la Région et à un(e) candidat(e) CDH, dont le nom n'est pas encore connu. 

 

Ce sera mon premier débat politique, un grand jour, je me réjouis, heureusement sur un sujet que je connais bien.  Puisque j' ai créé deux entreprises internet: (1) la première, city.be, utilisait des logiciels propriétaires (code source appartenant en privé à une entreprise), en l'occurence, d'abord ASP (Microsoft), puis WebObject pilotant une base de donnée Oracle, qui m'a causé de nombreux soucis malgré le recrutement d'un ingénieur des mines en informatique (la plus prestigieuse école d'ingénieurs française), j'en ai mal à la tête rien que d'y repenser , qui dirigeait une équipe de 5 ingénieux ingénieurs...(2) La seconde, PrimeUser, une plate-forme de lancement de nouveautés technologiques sur le net, j'apprends de mes erreurs, était développée en Zope, un environnement de développement pour le langage Python (langage de programmation open-source). 

 

Je me souviens avoir argumenté sur ce choix technologique devant Serge Vilain (le patron de la SRIB, étiqueté PS), qui était très dubitatif devant la technologie, même s'il n'y comprenait pas grand- chose, et surtout, à propos du modèle économique, comment gagne-t-on de l'argent avec une technologie gratuite???  Avec un relatif succès, puisqu'il s'était porté candidat à l'investissement dans notre entreprise...un vrai travail d'évangéliste, pendant plus de 4 heures.

 

Ce débat sera sans doute moins technique que la présentation que je vous en ai fait, et concernera plus probablement les implications économiques et politiques de ce véritable phénomène de société (le monde du logiciel libre).  Si vous voulez me soutenir ou faire un visu (rencontre dans le monde réel d'une connaissance virtuelle, pour les profanes...), voire plus probablement assister à un débat sur un sujet passionnant...Vous êtes tous et toutes cordialement invités.

11/09/2006

Le Gre réfléchit à la création d'un mégamusée

Dans "La Meuse" d'aujourd'hui, nous apprenons que le Gre réfléchira ce soir à la création d'un mégamusée de nature à replacer la ville de Liège sur la carte culturelle européenne.  Il est question dans cet article d'une collaboration avec Saint-Petersbourg ou Venise.  C'est une excellente initiative que je ne peux qu'applaudir.  Dans l'étude "Liège 2020", Jouvenel insistait sur les exemples de Lille ou Bilbao dont les infrastructures culturelles (Lille, capitale culturelle européenne 2004 et installation d'une succursale du musée Guggenheim à Bilbao) avaient permis un développement du tourisme (le musée Guggenheim attire plus de 2 millions de visiteurs par an dans cette ville qui était surtout jusqu'alors une ville industrielle), mais également d'attirer des investisseurs.  A ce propos, il n'est pas inutile de rappeler que Liège a également profité d'un outil touristique comme les Thermes et le casino de Spa, à une autre époque...Lorsque la Russie tsariste s'y précipitait et ramenait dans ses bagages des wagons entiers de verreries des cristalleries du Val Saint-Lambert, par exemple.

 

J'aimerais ici attirer l'attention sur le fait qu'entre les deux formules, l'une me semble largement préférable...le musée Guggenheim à Bilbao.  En effet, un opérateur tel que Guggenheim, n'est pas seulement le gestionnaire d'une collection d'envergure, mais également un opérateur culturel international.  Ils organisent des expositions dans leurs musées de New-York, dans lesquels sont exposés les artistes les plus recherchés du moment, ils ont des contrats avec eux et peuvent facilement les décider à faire tourner leurs oeuvres ou leurs expositions à travers le monde.  Bilbao est une succursale qui profite bien évidemment de cette notoriété et de ce savoir-faire. Les visiteurs de Bilbao ne s'y trompent pas.  Visiter Bilbao est une alternative à une visite du musée original à New-York.

 

La culture s'est également mondialisée, le projet de Guggenheim est de bâtir plusieurs filliales du même type que Bilbao, à travers le monde (5 seraient déjà prévues).  On peut le regretter ou pas, mais ce phénomène est également à l'oeuvre dans des industries comme Disneyland, le groupe de casino Harrah's (Caesar palace) ou plus modestement comme les franchises "Hard Rock Café".  Une fois qu'un concept fonctionne à un endroit, on peut le dupliquer en apportant quelques aménagements cosmétiques partout dans le monde.  Notre culture est mondialisée, les stars de la musique, de la peinture, du cinéma sont devenues des stars mondiales.  Ces grands opérateurs culturels mondiaux ont un avantage concurrentiel important par rapport à des opérateurs locaux, même si un artiste de Bilbao, pourra maintenant percer plus facilement sur la scène internationale, s'il est accrédité par le Guggenheim de Bilbao.

 

Si nous voulons garantir une certaine pérennité de nos modèles culturels européens, il est important que nos opérateurs culturels européens, eux aussi envisagent leur avenir dans un monde globalisé.  La notoriété de certains est très importante à l'extérieur: Le Louvre, Le Centre Pompidou, le musée des Offices de Florence, l'Ermitage de Saint-Petersbourg, le Palazzo Grassi de François Pinault à Venise, etc.  Si nous réussissons à implanter une succursale d'un opérateur culturel de ce niveau à Liège, son succès sera immédiat et dépassera largement toutes les initiatives que nous pourrions prendre par nos propres moyens.

 

Pour réussir ce challenge, nous pouvons aujourd'hui compter sur quelques atouts indéniables: gare TGV, aéroport de Bierset, réseau autoroutier et, surtout, notre situation au coeur de l'Eurégio, au coeur de

l'Europe et à moins d'une heure à peine de sa capitale.  Pour tirer parti de ces atouts, il faut la volonté politique, celle qui fédère l'ensemble des énergies et initier un démarchage pro-actif de tous ces interlocuteurs potentiels.

 

Commune envie de faire mieux et c'est possible! 

 

 

12:51 Écrit par Philip Hermann dans Culture | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : gre, elections communales, mr, elections, liege, musee, culture |  Facebook |

18/08/2006

Yves Leterme

Je sais que cela n'a rien à voir avec les enjeux communaux mais je ne peux pas m'empêcher de réagir aux provocations d'Yves Leterme dans le quotidien "Libération". 

 

Tout d' abord ses critiques quant aux compétences linguistiques des ministres fédéraux wallons: il est vrai que tous n'ont pas le même niveau et que celui de certains est assez faible, mais quand même, il me semble que pas mal des ministres fédéraux s'expriment tout à fait correctement dans les deux langues nationales. Je songe à Didier Reynders, Armand de Decker ou encore Rudy Demotte.  Il perd, à mon sens, toute crédibilité quand il s'en prend au Roi, comme certains s'en étaient pris avant au Prince Philippe, en plus dans un média français. 

 

Car enfin, quand pourra-t-on être considéré comme bilingue pour Monsieur Leterme ou Madame Grauwels?  Le Prince Philippe a effectué une bonne part de son cursus scolaire en flamand, il y a réussi ses études, il parle à ses collaborateurs flamands dans leur langue...évidemment il ne doit pas comprendre toutes les subtilités de certains patois, mais qui le peut?  Pas les néerlandais en tout cas, je peux citer des exemples vécus, pas même certains flamands pur souche, puisque même au journal tv des chaînes flamandes, certaines interviews sont régulièrement sous-titrées en néerlandais, certains feuilletons télé également.

 

Il me semble de plus en plus que ce qui est véritablement reproché aux Ministres francophones et à notre famille royale, ce n'est pas leur méconnaissance du néerlandais, mais bien le fait qu'ils ne soient pas flamands...Cela promet pour les négociations gouvernementales d'après juin 2007.

 

Je terminerai en indiquant peut-être une raison secrète de ces provocations...l'audience du site internet de Monsieur Leterme stagnait à une soixantaine de visites par jour depuis des semaines, même ce blog faisait mieux, suite à ces déclarations tonitruantes, elles sont subitement montées à 327 visites hier, aujourd'hui nous sommes déjà à 907 visites (son record).  Quelques déclarations racoleuses ne font pas un bon politique, Monsieur Leterme, c'est pathétique...Ce sont des méthodes totalitaires...et je pèse mes mots.

20:01 Écrit par Philip Hermann dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : yves leterme, elections, roi |  Facebook |

J'ai ma photo dans le journal...

Bon je vais pas faire semblant, je suis hyper content...C'était un article sur les blogs politiques liégeois, rédigé par Pascale Seret dans le "Le Jour" du mercredi 16 août.

Le MR a lui seul en comptabilise 4, ils sont répertoriés dans mes liens...Au Cdh, seul Michel de Lamotte en rédige un mais il est actuellement en vacances et ne l'a plus mis à jour depuis le 18 juillet.  Au PS, le bourgmestre s'est lancé et mon concurrent direct Hassan Bousseta, le 27e de liste, également.  Chez Ecolo, seul Nicolas Ancion, par ailleurs écrivain très talentueux et très médiatisé,  a recyclé son blog littéraire en blog politique.

 

Je ne résiste pas au plaisir de vous livrer tel quel l'article sur les blogs du MR.

MR : anciens et nouveaux 

 

Les blogs ont leur petit succès chez les libéraux liégeois.  Encore une fois, ce n'est pas du côté des personnalités de la liste que l'aventure a été tentée.  Nous en avons recensé au moins quatre parmi les 49 candidats MR Liège-Ville au prochaines communales.

 

Certains sont en route depuis plus d'un an.  Ainsi, Michel Peters (11e place) papote avec les internautes sur le net depuis au moins 2004. Mais il s'agissait alors d'un forum de discussion.  Il a été reconverti en blog sans transition.  Il présente une galerie vidéo, annonce un podcast pour bientôt et sa mise à jour est quasi quotidienne, même pendant les vacances.  Fabrice Drèze a lancé son blog il y a un peu plus d'un an.  Tendance "altruiste" pour celui qui est aussi président des jeunes MR: il renvoie très souvent aux autres candidats (photos, commentaires, etc.) et il ne se réserve que la marge de gauche dans sa page d'ouverture.

 

En 27ème position sur la liste, Philip Hermann a créé son blog de campagne au mois de mai dernier, mais ses mises à jour ne sont quotidiennes que depuis le 25 juillet.  Il met son slogan en débat, sollicite les réactions, commente l'actualité, renvoie lui aussi au blog d'un ami (qui, tout de même, fait son interview...)  Comme quelques autres bloggers, ses derniers messages donnaient rendez-vous aux Liégeois aux fêtes du 15-Août.

 

Un tout dernier venu: Olivier Vannerum (41ème) est devenu blogger...le 14 août.  Il lance un appel aux internautes pour qu'ils réagissent à ses futurs commentaires avec cette recommandation: "Ne vous retenez pas!"

 

Et les autres? Didier Reynders (tête de liste) et Christine Defraigne ont bien entendu leur propre site internet, mais pas de blog annoncé pour l'instant.  On a bien cherché.  Le mot "blog" inscrit à "recherche" sur le site de Didier Reynders donne cette réponse: "Aucun résultat: Avez vous voulu dire "bloc"? Heu...

 

Parmi les autres candidats libéraux liégeois qui continuent actuellement à préférer le site internet au blog, il y a l'incontournable Olivier Hamal (49ème place): bio-express, photos, un espace réservé à Cointe, la Ville, à la province, etc.  Classique.

 

J'ai rajouté les liens comme cela vous n'aurez pas besoin de chercher.

01:00 Écrit par Philip Hermann dans Campagne | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blog, mr, liege, campagne, elections |  Facebook |

11/08/2006

Déjeuner avec Catherine Robert

Hier j'ai été déjeuné avec Catherine Robert, 20ème candidate de la liste MR de Liège.  Je ne la connaissais pas et j'ai rencontré une personne, qui a un franc-parler certain, beaucoup de bonnes idées concrètes et de terrain pour améliorer le quotidien (elle a notamment contribué à la mise sur pied du projet de la gestion du centre-ville (les stewards) dans une autre vie, aujourd'hui elle est responsable marketing et account chez Randstad) et une réelle volonté de se mettre au service de ses concitoyens.

 

Le repas s'est prolongé tard dans l'après-midi...les discussions étaient passionantes.  N'oubliez pas que vous pouvez voter pour plusieurs candidats sur la même liste électorale.

 

 

13:48 Écrit par Philip Hermann dans Candidats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liege, elections, catherine robert, candidate |  Facebook |

05/08/2006

Le quai Mativa et la promenade de la dérivation

Le quai Mativa et les berges de la dérivation ont été récemment aménagées par la ville de Liège.  Des emplacements de parking ont été créés pour les habitants, les trottoirs ont été refaits et égayés par la plantation d'arbres, une contre-allée a été aménagée pour scinder la circulation de transit de la circulation locale, des passages pour piéton permettent aussi d'accéder aux berges de la dérivation, où une promenade, des bancs, un éclairage public et même des sculptures ont été installées !!! Ce programme d'envergure a été inauguré à grand renfort de publicité médiatique!!!  Ils vont dans le bon sens et c'est incontestablement une amélioration par rapport aux précédentes autoroutes qui interdisaient tout accès aux rives de la Meuse.

 

Je travaille dans ce quartier...et aux premiers jours de beau temps au mois de Juin, je me suis dit que ce serait une bonne idée de profiter de ces nouvelles infrastructures pour aller déjeuner face à la Meuse, ce que j'ai découvert alors laisse réveur (je n'avais malheureusement pas mon appareil photo numérique avec moi)...Les berges avaient les allures d'un terrain vague, les bancs n'étaient plus accessibles tant la végétation les submergeaient !!!  Apparement une fois aménagé, le quai Mativa avait été totalement oubliés par les services d'entretien de la ville.  Depuis des ouvriers communaux ont tenté de redomestiquer la végétation à grand renfort de débroussailleuse!!!

 

Quelques photos seront plus éloquentes que de grands discours pour illustrer mes propos...

 

 

La végétation aux pieds des arbres laisse songeur, il est manifeste que ceux-ci n'ont pas encore été entretenus depuis le retour du beau temps, donnant au quai Mativa les allures d'une ville laissée à l'abandon.

 

 

Les bancs...On a choisi un modèle en bois, qui doit être reverni chaque année, très joli si on le fait, là on peut les remplacer...le bois est déjà complètement vermoulu!!! Combien cela va-t-il encore coûter à nos concitoyens?  Si on n'avait pas prévu de budget pour leur entretien, pourquoi ne pas avoir choisi un modèle en plastique ou en bois imputrescible?

 

Détail amusant, enfin si on peut dire, ces réverbères étaient tous en fonctionnement au moment où ils on été photographié à 17H00.  Bien évidement, la population fait également preuve d'incivisme en ne se servant pas des nombreuses poubelles, mais n'était-ce pas aux autorités communales de montrer l'exemple en entretenant ces coûteuses infrastructures en bon père de famille?!?

Commune envie de...faire mieux!!! et ce ne sera pas difficile.

21:19 Écrit par Philip Hermann dans Propreté | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : urbanisme, proprete, mativa, liege, mr, elections |  Facebook |